mercredi 28 octobre 2015

C’est la guerre : Autriche. D’après un major de l’armée fédérale autrichienne : c’est la guerre !

 

sur lesobservateurs.ch
 

21 octobre 2015 : le jour le plus noir de ma vie.

 J’ai vu 5.000 occupants arrogants et agressifs prendre possession du territoire national autrichien, faisant leurs besoins sans gêne, se débarrassant de leurs déchets de manière absolument non civilisée, des choses que l’Autrichien ordinaire ne verra pas.
 Nos médias-mensonges n’informent pas sur la monstruosité de la situation.
Tout comme mon ancien commandant de régiment, le syndicat de police estime que la situation est explosive.
 Personne ne protège la population de la menace.
Mon commandant affirme qu’il ne manque que la volonté d’agir.
 Selon lui, il est indispensable de prendre des mesures immédiates.

 Il ne s’agit pas d’une question de « pouvoir », mais de « vouloir ».
 Dans le cas d’une invasion de plusieurs centaines de milliers supplémentaires, que Dieu nous protège !
Les responsables de la capitulation, c’est-à-dire les politiciens rouges/noirs, ne représentent absolument plus les intérêts de la population autrichienne.

Ils semblent répondre à des ordres de grands groupes, autrement dit des ordres de l’EU/USA, car ce déploiement de forces d’invasion n’est pas un hasard mais de la stratégie militaire !

C’est la guerre – on a le droit de le dire uniquement en Bulgarie.

 Nos politiciens et les médias apaisent – pipeau médiatique, comme autrefois l’orchestre du Titanic.

De plus, les naïfs idéalistes autrichiens dansent joyeusement, reconnaissants pour la berceuse.

Source :  https://www.unzensuriert.at/content/0019082-Bundesheer-Major-Ich-war-der-Grenze-Es-herrscht-Krieg

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.