mardi 17 juillet 2018

Désolé, cette équipe gagnante, ce n'est pas ma France.

 
 
 




mardi 17 juillet 2018


J'avais promis 100% sans foot pendant cette coupe du monde, j'ai tenu parole. Celle-ci étant (enfin finie), je peux donc faire un p'tit billet sur ce grand moment de communion nationale (poils aux amygdales).


"On" est en quarts, puis "On"est en demies, puis "On" est en finale et enfin, cherry on the cake, "ON a gagné !! ".
Je tenais tout de même à préciser que je n'y suis pour rien dans cette victoire de même que les centaines de milliers de crétins qui ont poireauté des heures durant sous un soleil de plomb pour entre-apercevoir, au mieux dix secondes, un bus passer sur les Champs.
Non, je n'étais ni en quart, ni en demies, ni en finale, seule l'équipe de France de football y était. Seule l'équipe de France a gagné.
Okay ?
Alors, tout le reste, les hourras, les "on", les "We're the champions", vous savez où je les mets....
On me dit que cette équipe est merveilleuse, qu'elle est jeune, qu'elle est soudée, qu'elle est à l'image de la France, blablabla, et bien moi, cette équipe, quand bien même elle a gagné, elle ne m'a pas plu. Elle ne m'a pas plu parce qu'elle est peut-être trop bien à l'image d'une France en pleine mutation, une France multicul, une France en plein remplacement, une France en perte d'identité.
Une France qu'on nous change sans notre consentement, de gré si vous êtes "progressiste", de force si vous êtes réac, nauséabonds... lépreux...

Patrie jetable

  
L’image contient peut-être : plein air
Olivier Milza de Cadenet  
"Patriotes" d'opérette un jour, veaux toujours!


 "En même temps", comme dirait notre DJ "national", on est à l'unisson de ses stars!
Eux, ce matin, retournent dans leurs pompes à fric - pardon, dans leurs clubs "européens" de base (Milan AC, REAL de Madrid...) - respectives.

Mais le "collectif" à 240 000 boules par mois, c'était quand même sympa!
En route, les smicards connectés ont laissé leurs stickers tricolores.

La patrie ubérisée, c'est jetable, comme l'hom…me terminal, indifférencié, "métissé" et interchangeable du parc humain global.

L'important, c'est de ne pas avoir perdu sa prothèse téléphonique.

 Iphone über alles!

L’affligeant bilan de quatre « soirées festives » à Paris, par Pierre Malpouge

 
 
 
Les nuits de fête se suivent et se ressemblent.
 
Qu’il s’agisse des deux nuits de la fête nationale des 13 et 14 juillet, ou de celles des 15 et 16 juillet célébrant la victoire des Bleus, les fêtards et les racailles ayant envahi l’avenue des Champs-Elysées à Paris et les rues adjacentes, ont laissé éclater leur joie, de façon parfois très violente.
Telles les fourmis ravageuses et détruisant tout sur leur passage du film Quand la Marabunta gronde, les « poètes » du ballon rond s’en sont donné à cœur joie en matière de casse et d’exactions diverses et variées.
Voitures brûlées, magasins pillés, mobilier urbain saccagé, vitrines brisées, agressions, heurts avec les forces de l’ordre, le volet « gentil » de la fête aura été de courte durée.
Noyés dans une foule immense, les casseurs ont en effet investi les Champs-Elysées où s’étaient massées des centaines de milliers de personnes.
Dimanche soir, quelque 845 voitures étaient déjà parties en fumée.
La veille au soir, 508 personnes avaient été placées en garde à vue suite à ce que l’on nomme « incidents », du côté de la Place Beauvau.
« Compte tenu de la foule présente et malgré des débordements inacceptables, on doit enregistrer un bilan mesuré », a souligné pour sa part le préfet de Paris, Michel Delpuech, heureux récipiendaire de la Légion d’honneur (promotion du 14 juillet).

Le député LREM Thierry Solère placé en garde à vue.

 
 



juillet 2018 ● 10h00
par C. Laudercq et R. Lefras
 
Le député La République en Marche (LREM) Thierry Solère a été placé en garde à vue ce mardi matin. Il est notamment soupçonné d’avoir favorisé des entreprises pour lesquelles il travaillait.

Thierry Solère est entendu par les enquêteurs de la police judiciaire de Nanterre (Hauts-de-Seine) sous le régime de la garde à vue.
Depuis septembre 2016, le député des Hauts-de-Seine fait l’objet d’une enquête judiciaire ouverte sur des soupçons de fraude fiscale.
Celle-ci a depuis été élargie aux chefs de trafic d’influence, de corruption, d’abus de bien sociaux, de financement illicite de dépenses électorales et de manquements aux obligations déclaratives auprès de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) relate Le Monde.


Son immunité levée
La levée de son immunité avait été réclamée par le parquet de Nanterre, en charge de l’enquête. Celle-ci avait été levée le 11 juillet dernier.
Par ailleurs, la justice souhaite interroger le député sur l’embauche en tant qu’assistante parlementaire de l’épouse de l’un de ses anciens employeurs.
Thierry Solère devrait aussi être interrogé sur des prêts octroyés par un de ses proches, promoteur immobilier, pour plus d’un million d’euros, qui n’auraient pas été déclarés.
Des faits contestés par le mis en cause.

Actu17.

L'appel d'une jeune femme pour retrouver les agresseurs de ses frère et sœur à Caen

 

La vidéo postée sur Facebook a été vue plus de 145.000 fois (capture d'écran).

lundi 16 juillet 2018 à 18:00 - Mis à jour le lundi 16 juillet 2018 à 21:10 Par Bénédicte Courret et La rédaction, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)
 
 
Une jeune femme lance un appel sur le réseau social Facebook pour retrouver les auteurs de l'agression de ses frère et sœur ce dimanche 15 juillet 2018 à Caen (Calvados). Elle a filmé l'agression.

La vidéo postée sur Facebook a été vue plus de 145.000 fois (capture d'écran).

Caen, France

"Si quelqu'un a assisté à la scène, merci de me le dire" a écrit Marie Anne en postant la vidéo de l'agression subie par son frère et sa sœur sur le réseau social Facebook ce dimanche 15 juillet 2018.
Dans cette vidéo filmée depuis  l'étage d'un immeuble, on voit un groupe de personnes tabasser un jeune homme qui tombe sous les coups de pieds dont il est victime.
Une jeune femme tente de retenir les agresseurs.
 La scène se passe rue du Moulin, dans le centre-ville de Caen._"Mon frère et ma sœur sont actuellement aux urgences"_a précisé Marie Anne dans son message.
La vidéo a été vue plus de 250.000 fois ce lundi 16 juillet (attention images violentes).
Dans un communiqué transmis en fin d'après-midi ce lundi, la préfecture du Calvados fait le bilan de la soirée de finale de la Coupe du monde de football.
"Les forces de l'ordre ont procédé à de la surveillance de la voie publique durant toute la nuit. Aucun incident grave n'est à déplorer en lien avec les festivités à l'exception de la prise à partie de fonctionnaires de la police nationale à Honfleur" précisent les services de la préfecture.
 

Poutine, maître du jeu – JT TVL 17 juillet 2018

 
 



1) International / Poutine, maître du jeu
Poutine transforme l’essai de la Coupe du Monde.
Au lendemain d’une compétition internationale organisée sans anicroche, le président russe sort renforcé de sa première rencontre en tête à tête avec Donald Trump.

2) Politique / Macron et son contrat social
Emmanuel Macron à la rencontre des “partenaires sociaux”.
Le président de la république a convié les syndicats de salariés et de dirigeants pour proposer son propre “contrat social”… mais l’échange pourrait bien tourner au monologue.

3) International / Toronto : crimes au pays des Bisounours

4) L’actualité en bref

Les Champs Elysées comme vous ne les avez jamais vus !




champs élysées

Voici à quoi ressemblait l'avenue des Champs Elysées après les célébrations de la victoire de l'équipe de France à la coupe du monde de football. Sans Commentaire...
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
lesobservateurs.ch

« On » a gagné : si la France retrouve quelque couleur aux yeux du monde !



Ceux qui se passionnent, ne serait-ce qu’une fois tous les quatre ans pour le football, ont explosé de joie à la fin du dernier match dans des mouvements de foule qui confinaient parfois à l’hystérie.
 

On ne peut déplorer que des Français couvrent les rues de tricolore ou chantent la Marseillaise au lendemain d’un 14 Juillet.
Peu importe la raison du patriotisme.
L’important est qu’il se manifeste. « Faîtes les gestes de la foi et vous croirez » disait Pascal qui justifiait ce conseil en rappelant que l’homme est « automate » autant qu’esprit, en anticipant la distinction entre le réflexe et l’intelligence.
La foule a donc accompli le rite de cette religion contemporaine qu’est le football.
« On a gagné » !
Qu’un peuple regagne confiance en soi à cette occasion ne peut qu’être bénéfique.
Si la France retrouve quelque couleur aux yeux du monde, si les touristes y viennent plus nombreux et si nos produits séduisent davantage, il faut s’en féliciter.
Que le patriotisme soit délivré des complexes de culpabilité névrotique que l’idéologie de la repentance lui oppose est une bénédiction.
Le problème naît du « on ».
L’identification d’une nation à 11 joueurs sur le terrain et aux 23 sélectionnés n’a évidemment aucun sens.
Elle donne lieu à des commentaires grotesques tels que :  » c’est la France qui est représentée dans toute sa diversité ».

Match racailles contre CRS : 4 à 1


 
Au fronton de l’Arc de Triomphe « Fiers d’être bleus » s’est inscrit en lettres de lumière.
 
Quelques mètres plus bas, le drugstore Publicis est en état de siège
Inutile de décrire le chaos dans toutes les villes françaises, les incendies, les caillassages, les pillages, les actes de vandalisme, les gaz lacrymogènes…
L’état de la France est tout entier résumé dans cette image nocturne du haut des Champs-Élysées.
La fierté en haut, la honte en bas.
En haut, Macron commence sa tournée générale de bibises sur le front des joueurs.
En bas, au même moment, des groupes cagoulés se répandent dans les rues, bien décidés à tout casser, tout voler…
On est les champions ! Champions du monde du bordel et de l’anarchie dus à un angélisme indécrottable.
Champion du suicide programmé.
Victoire du football et défaite de la pensée politique en vogue depuis des décennies.
Comme un thermomètre de l’état du pays, les deux coupes du monde remportées viennent mettre en évidence l’aggravation de cette volonté de détruire la France de la part de populations dites des « quartiers ». Oh les sauvageons !
La présence de nombreux joueurs d’origine africaine dans l’équipe n’a en rien apaisé les esprits. Auprès des plus belliqueux, le message est reçu comme un encouragement à affirmer sa suprématie. Le signe d’une conquête en cours.

lundi 16 juillet 2018

Le Roi s’amuse


macron-feu



Ça fait plaisir de voir notre président s’amuser comme un petit enfant et regardant ses champions courir après un ballon.

Il s’est déplacé à Moscou pour assister à la finale, le voyage ne lui a pas couté cher, il a été financé par ses serfs.
Personnellement je n’identifie pas la grandeur de la France aux résultats au football surtout qu’en regardant de plus près on voit bien que leurs ancêtres n’étaient pas ici lors du siège d’Alésia.
Ce qui a fait la grandeur de la France ce sont les victoires sur les champs de bataille, le maximum de citoyens cultivés et prospères.
Mais attention César, l’euphorie de la victoire est éphémère, tu vas très vite te retrouver confronté à tes problèmes routiniers.
Combien de voitures ont été brûlées cette nuit en France ?
845 et 508 personnes en garde à vue.
Une nuit ordinaire quoi …
Sa majesté a-t-elle remarqué qu’il y avait très peu de français qui se sont déplacés à Moscou ?
En cette période de vacances il y en aurait eu certainement beaucoup plus si les français étaient confiants en l’avenir et gagnaient mieux leur vie.
Il faudrait déjà commencer par réduire le poids des prélèvements sur les classes moyennes.
Toi qui dis que les pauvres coûtent un pognon fou, regarde ce que coûte l’immigration.
Pas seulement les trois folles dernières années mais aussi toute cette population allogène, avec ou sans papiers, avec ou sans carte d’identité, qui bien souvent crache sur le drapeau national.

Le message raciste de la Licra Paris contre les joueurs croates



 
 
L'équipe de Croatie. Photo © Matthias Schrader/AP/SIPA



Xénophobie. L'antenne parisienne de la Licra a attaqué l’équipe de Croatie qu’elle juge « sans couleur ».

 
La Licra est un organisme censé lutter contre le racisme.
Dimanche 15 juillet, sa fédération parisienne s'est trompée.
l'occasion de la finale de la Coupe du monde qui a opposé la France à la Croatie, la Licra Paris a posté un message sur Facebook louant l'aspect « multicolore » de l'équipe de France et attaquant une Croatie « dramatiquement uniforme » et « sans couleur ».

Des excuses maladroites

« Le match de ce jour est historiquement et sociologiquement très parlant (...). L'équipe de France multicolore, multi-éthnique, affronte cet après-midi une équipe croate dramatiquement uniforme, (...) au jeu monocorde, sans couleur, sans saveur, riche que de lui-même. La France gagnera, elle rassemble, accueille, comprend (...) », était-il écrit. 

"On va tout casser" ou le retour du refoulé

 
 
 
 
On le savait d'ailleurs , en haut lieu, que ce "collectif" très "racisé" risquait de ne pas emporter l'adhésion française des "quartiers", d'où les consignes de "déclarations patriotiques" données à M.Deschamps, à charge pour le gentil Antoine Griezmann de les ânonner en conférence de presse.

 Il est vrai que, gagnant des salaires oscillant entre 150 000 et 300 000 euros par mois - hors contrats publicitaires - les "bleus " appartiennent déjà, pour la plupart à des clubs non-français, ces salaires replaçant à leur juste place leur "patriotisme" et leur "sens du collectif"!
Surtout, ces "bleus", n'en déplaise à la doxa volontariste progressiste et à l'antiracisme métaphysique, ne sont pas perçus comme "français" , dans les "banlieues" - entendez les zones de sécession anti-France - mais bien comme l'incarnation de la "France" racisée, métisse, plurielle, victimaire ( descendants d'esclaves, des travailleurs forcés,etc,), bref ces "indigènes de la république", prenant leur revanche sur le "mâle blanc" - d'ailleurs moqué par le pouvoir lui-même - à travers le foot, et puisant dans leur "malheur" éternel le droit de détruire le pays qu'ils exècrent.
Il ne s'est agi, cette nuit, nullement de "débordements", mais de l'excroissance désormais réglementaire du "festif" de masse au temps de la guerre civile en cours.
Une équipe africaine ne peut, dans un pays totalement communautarisé, que provoquer des réactions claniques, ethniques, bref...africaines. (1)  


 "On va tout casser" avaient prophétisé les "bleus", en présence de M.Macron, après le match, par un formidable retour de leur refoulé originaire!
Entendant la voix de leurs maîtres, les "quartiers" ont répondu: présent!


(1) le mot "africain", dans ce post, s'entend au sens global, c'est-à-dire englobant Afrique sub-saharienne et Afrique du Nord.

 


Festivités du 14-Juillet : 845 voitures brûlées en France, 508 personnes placées en garde à vue

 
 
Des voitures brûlées dans le 16e arrondissement de Paris, le 14 juillet 2015.

Des voitures brûlées dans le 16e arrondissement de Paris, le 14 juillet 2015. (JEAN ECKIAN / CROWDSPARK / AFP)

franceinfo avec AFPFrance Télévisions

publié le
 
Le nombre de voitures brulées est en baisse par rapport à l'année précédente, où 897 véhicules étaient partis en fumée.
 
Un total de 845 voitures ont été brulées et 508 personnes ont été placées en garde à vue, lors des deux soirées du 13 et du 14 juillet en France, a annoncé le ministère de l'Intérieur, dimanche 15 juillet.
Le nombre de voitures brulées est en baisse par rapport à l'année précdécente, où 897 véhicules étaient partis en fumée.
Le nombre de gardés à vue a revanche bondi de 368 en 2017 à 508 cette année, a précisé le porte-parole du ministère, qui souligne qu'"aucun incident majeur n'a été à déplorer".
"Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb félicite la mobilisation de toutes les forces de l'ordre pour ces deux premières nuits de fête, qui ont permis un grand nombre d'interpellations de fauteurs de trouble, a ajouté Frédéric de Lanouvelle. La mobilisation massive des forces de l'ordre a permis d'éviter tout incident majeur."
Selon le bilan de la place Beauvau, 29 membres des forces de l'ordre ont été blessés durant ces deux nuits de festivités vendredi et samedi, contre 21 l'an dernier.
Quelque 110 000 policiers et gendarmes avaient été mobilisés dans l'Hexagone à l'occasion des festivités du 14-Juillet et de la finale du Mondial de football.


Macron est-il si clairvoyant ?

Il est à côté de la plaque et il ne s'en rend pas compte
par
-
 

Vanté pour son intelligence politique, le président Macron est-il conscient de la situation de la France ? De nombreux signes laissent penser, au contraire, qu’il ne s’en rend pas compte.


Depuis qu’il a été élu président de la France, il virevolte avec ce qui semble du brio.
Ses discours, comme celui qu’il a récemment prononcé devant le Congrès réuni à Versailles, ont du style.
Beaucoup de Français pensent que notre pays est mieux représenté par lui.
Il a, à un degré caricatural, l’assurance bien connue des hauts fonctionnaires français – qui, sur la scène internationale, ne plait pas à tout le monde et  ne signifie pas non plus qu’il ait des idées.
L’OPA magistrale1 qu’il a réalisée sur la France au printemps 2017 était assurément le signe d’une certaine intelligence.
En ce temps de confusion de toutes les valeurs, avoir contourné les règles républicaines fondamentales qui tiennent chez nous les juges éloignés des processus électoraux passe non pour une faute mais pour un exploit : bravo l’artiste, dit-on !
La subversion du clivage gauche-droite qu’il a opérée n’est pas nouvelle mais jamais elle n’avait été poussée aussi loin.

Un président psychorigide ?

Macron fait preuve d’une incontestable habileté politicienne.
Il est vrai que la bêtise d’une certaine droite, contaminée par les logiques techniciennes, lui facilite la tâche : en lançant des réformes qui plaisent à celle-ci comme celle du code du travail ou de la SNCF ou encore la sélection à l’entrée des universités, il conduit une partie de l’opposition républicaine à l’approuver et, dès lors, les Français à se demander à quoi elle sert.
Il reste que l’intelligence, la vraie intelligence politique, ce n’est pas de savoir vibrionner au jour le jour ou de gérer sa « com », c’est la capacité à s’adapter au monde tel qu’il est.
Ses nombreux faux-pas diplomatiques, tant  à l’égard des Etats-Unis que de l’Italie ou des pays du groupe de Višegrad, tout comme le conformisme de ses réformes, amènent à douter que le nouveau président soit vraiment aussi clairvoyant qu’on le dit et qu’il le croit.

Coupe du monde : De la liesse à la guérilla – JT TVL 16 juillet 2018

 
 


Le

1) Coupe du monde : De la liesse à la guérilla
La France a vibré au rythme des scènes de liesse après la victoire de l’équipe de football en finale de coupe du monde.
Une “joie collective” qui a vite laissé place aux violences.

2) Immigration / Russie : la fin de la tolérance pour les clandestins

3) International / Premier tête à tête entre Poutine et Trump
C’était une séquence diplomatique cruciale.
Vladimir Poutine et Donald Trump se rencontraient ce lundi à Helsinki.
Entre la Syrie, l’Iran, et l’Ukraine, les dossiers chauds ne manquaient pas…

4) L’actualité en bref


« Jean-Claude Juncker saoul. C’est l’Europe qui titube. » L’édito de Charles SANNAT

 
 
« Jean-Claude Juncker saoul. C’est l’Europe qui titube. » L’édito de Charles SANNAT
 
 
Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,
 
Tout un symbole.
 
Jean-Claude Juncker est le président de la Commission européenne, soit le plus grand mamamouchi en chef du machin bruxellois.
C’est assez logique, en tant qu’ancien Premier ministre du Luxembourg, il en connaît du beau linge et du « pédégé » (PDG) de grandes multinationales vu qu’il n’est pas totalement étranger (euphémisme et précautions oratoires purement formelles et impertinentes jusqu’au bout des ongles) aux mécanismes plus qu’efficaces « d’optimisation fiscale » (fraude fiscale autorisée et légalisée par les mamamouchis pour leurs copains également mamamouchis, en langage de sans-dents lépreux et incultes limites insolents disons-le).
Bref, c’est ainsi que Jean-Claude Juncker devînt le président de la Commission européenne, avec, d’après la légende urbaine européenne, quelques menus problèmes liés à une consommation parfois légèrement excessive d’alcool.
 
Au dernier sommet des mamamouchis, c’est l’Europe qui titube !
 
Voici la vidéo où l’on voit le président de la Commission avoir du mal à aligner deux pas convenablement, et heureusement qu’aucun policier ne lui a demandé de se mettre à cloche-pied sur la ligne blanche !

 


En Belgique, l’été sera chaud dans les burkinis

 

 
Un été sans attentat déséquilibré ou attentat pour la pudeur, version islamique, est-il encore vraiment un été ?

La nationale 7, Bardot, le bikini, c’est fini, aujourd’hui place au burkini, épisode 15, saison 7.
Cet été, le fait divers islamique nous vient de Belgique, de la ville de Gand, connue pour détenir l’une des peintures les plus célèbres au monde : le retable de l’Agneau mystique, chef-d’œuvre fondateur dans l’histoire de la peinture occidentale et appartenant au mouvement des Primitifs flamands.
Autres temps, autres primitifs, où, première dans la jurisprudence du Royaume, le tribunal de première instance a annulé l’interdiction du burkini qui avait été appliquée dans deux piscines.
 « Une piscine publique ne peut interdire aux baigneuses le port du burkini pour des raisons d’hygiène ou de sécurité ».
En effet, l’administration flamande de ce royaume multiculturel a fourni des preuves scientifiques pour démontrer qu’il n’y a aucun problème dans ces domaines.
Veni vidi vici ! Amis ostracisés des bermudas à fleurs, prenez-en de la graine, la terre est donc bien plate, la science sans conscience faisant foi.
La plainte initiale avait été portée par des individus dits du sexe faible issus de la religion dite chroniquement stigmatisée.
Ces pudiques de la cuisse auront droit en sus à une indemnisation pour dommages moraux et les établissements concernés seront priés, d’adapter leur règlement dans le sens de la Mecque.

Marion Maréchal choisit l’Italie pour attaquer Macron et Merkel sur l’immigration

 



Ceux qui pensaient – pour s’en réjouir ou le déplorer – que Marion Maréchal avait délaissé le champ politique pour celui de l’éducation et de la culture, avec la fondation de l’ISSEP, n’avaient rien compris.


Ni à la politique, ni à la culture, ni à cette nouvelle figure capable, à même pas trente ans, de rebondir plusieurs fois, comme l’époque l’exige.
Pourtant, Marx et la gauche nous ont appris que la culture était politique et qu’une politique sans soubassement culturel ne tient que par temps calmes.
Or les temps ne le sont plus, et si Emmanuel Macron l’a senti, précipitant l’effondrement du PS et des Républicains – ces partis politiques exsangues de culture depuis longtemps – il a pensé que le vague vernis culturel qu’il apportait dans l’urgence avec sa personne jupitérienne et littéraire suffirait. Le problème, c’est que , une fois gratté ce vernis, le fonds culturel macronien est celui d’un Attali ou d’un Delors, pour qui l’Europe était d’abord un marché.
Pour lui la France est une start-up, l’Europe est un marché et les peuples un agglomérat d’individus interchangeables.
Marion Maréchal, avec cette interview qu’elle a donnée au Corriere della Sera à l’occasion de sa participation à un colloque sur le thème « invasion barbare, souveraineté et pouvoir » avec Edoardo Rixi, secrétaire d’État aux Transports, homme fort de la Ligue, le parti de Matteo Salvini, pose une nouvelle pierre à sa mutation politique.

dimanche 15 juillet 2018

Il y a 23 ans, Mr Poniatowski (ancien ministre) écrivait ces lignes, … lisez bien attentivement !

 

Résultat de recherche d'images pour "michel poniatowski ministre"

 
L’ancien ministre giscardien,   ( 1922- 2002)  déclarait :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Poniatowski

« Son âme, la France est en train de la perdre, non seulement à cause de la mondialisation, mais aussi, et surtout, à cause de la société à la fois pluri-ethnique et pluri-culturelle que l’on s’acharne avec de fausses idées et de vrais mensonges, à lui imposer. Si cet essai a permis à quelques-uns de mesurer devant quels périls nous nous trouvons placés, il aura déjà atteint son but. (…) Ces pages peuvent apparaître cruelles. Mais elles correspondent à un sentiment très profond.
 
Le moment est venu de traiter énergiquement le problème de l’immigration africaine et notamment musulmane.
Si tel n’est pas le cas, la France aura deux visages : celui du «cher et vieux pays» et celui du campement avancé du tiers monde africain.
Si nous désirons voir les choses dégénérer ainsi, il suffit de leur laisser suivre leur cours.
Le campement africain toujours plus grand, plus vaste, plus illégal, grignotera d’abord, puis rongera, avant de faire disparaître tout entier le cher vieux pays, dont la défaite sera annoncée du haut des minarets de nos nombreuses mosquées.
Nos temps sont assez graves pour ne pas faire appel à de médiocres facilités politiciennes.
Nous allons vers des Saint-Barthélemy si l’immigration africaine n’est pas strictement contrôlée, limitée, réduite et expurgée de ses éléments négatifs et dangereux, si un effort d’intégration ne vient pas aussi compléter cette nécessaire répression.
Les mesures à prendre sont sévères et il ne faudra pas que le vieux pays frémisse de réprobation chaque fois qu’un charter rapatriera des envahisseurs illégaux.
 
Il faut donc ainsi que ce cher vieux pays restitue à l’état sa place normale.
Les libéraux l’ont affaibli, les socialistes l’ont détruit. »
Où sont les grandes tâches dévolues à l’État ?
La Justice, l’Armée, l’Éducation nationale, la Sécurité, la Police, notre place en Europe ?
En miettes. L
a France est à l’abandon, est en décomposition à travers le monde.
 
Sa recomposition est dans un retour énergique à l’unité et à la cohérence, et de la Nation et de l’État. »
 
« Si la vérité vous choque, faites en sorte qu’elle devienne acceptable, mais ne bâillonnez pas celui qui en dénonce l’absurdité, l’injustice ou l’horreur. »
 

La mise en scène est de.....