Translate

vendredi 7 octobre 2022

Ces gouvernants ivres qui nous demandent d’être sobres mais feraient bien de se faire discrets!


7 octobre 2022

Le mot est lâché: les Français doivent accepter la "sobriété énergétique". En tout cas nos gouvernants vont nous le répéter jusqu'à plus soif. Soyez sobres nous répètent des gens ivres de pouvoir, d'argent, d'arrogance, d'idéologie et d'illusions diverses et variées.



Ces hauts-fonctionnaires ivres de plans qui nous sortent un plan de “sobriété énergétique”

C’est le mot d’ordre: la sobriété. 

Le gouvernement a présenté, ce 6 octobre un plan de “sobriété énergétique”.  Ah! l’ivresse des plans gouvernementaux! Combien avons-nous eu de plans ces dernières années? J’ai simplement entré dans un moteur de recherche “plan gouvernemental” et j’ai vu apparaître un lien sur le site “vie publique” avec une rubrique “plan gouvernemental”: j’ai vu apparaître le “plan chlordécone IV” de Jean-François Carenco, un “plan mathématiques”, un “plan de résilience en faveur des agriculteurs” et un “plan d’urgence pour les éleveurs de porc”, un “plan d’action du gouvernement pour assurer la décarbonation de l’économie française”, un “plan ambition logement en faveur des militaires”, un “plan littoral 21”,  un “plan gouvernemental l’Etat plus fort en Seine-Saint-Denis”, un “plan national interministériel pour enrayer le fléau de la prostitution des mineurs”,  un “plan 1 jeune 1 solution”, un plan ‘Marseille en grand'”, un “plan innovation santé 2030”, un “plan d’action du gouvernement lociciels libres et communs numérique dans l’administration” etc….En remontant le temps, je n’en suis qu’au dernier trimestres 2021.  

Nous sommes gouvernés par des hauts fonctionnaires ivres de plans. Emmanuel Macron a même nommé François Bayrou Haut Commissaire au Plan .

Zelenski appelle à une attaque nucléaire de l’OTAN contre la Russie


00:00
00:42

Zelenski appelle, dans cette vidéo, très clairement a une attaque nucléaire de la Russie par l’OTAN. 

Son raisonnement est on ne peut simplet: Une attaque nucléaire de la Russie empêchera Moscou d’en déclencher une!

On voit le niveau non seulement de débilité (une attaque nucléaire n’empêchera absolument pas une réponse nucleaire Russe), mais Zelenski montre ici son vrai visage de fou criminel. Je ne m’étends pas sur sa quasi-hystérie, visible, lors de son discours, mais le contenu ne laisse aucun doute: Il est complètement fou.

Suite à ce discours le Ministère des Affaires Etrangères de Russie a déclaré  » Le personnage fantoche et déséquilibré, Zelensky, bourré d’armes, s’est transformé en un monstre dont les mains peuvent detruire la planète »

On note également que la Pologne a aujourd’hui annoncé être prête à déployer des armes nucleaires sur son territoire. Le président de Biélorussie, Lukashenko, a déclaré aujourd’hui « nous sommes potentiellement confrontés à une attaque avec des armes nucléaires tactiques et des mesures doivent être prises ». Par ailleurs le ministèere de la Défense de Biélorussie a indiqué aujourd’hui avoir constaté le positionnement de plusieurs groupes de combat de l’OTAN à ses frontières.

Il est parfaitement clair que ces pantins polonais, ukrainiens etc, parlent avec l’aval de leurs sponsors américains et de leurs roquets européens, français en tête. 

Plan de sobriété : l'effondrement encadré - JT du vendredi 7 octobre 2022



Publiée le 07/10/2022

A la une de cette édition, le fameux plan de sobriété du gouvernement. 

Entre police de l’énergie, slogans, nouvelle morale et politiques de rigueur, les Français vont déguster.

Ensuite nous resterons dans l’Olympe de la politique continentale avec un portrait d’Ursula von der Leyen.

Et enfin, toujours dans les arcanes du pouvoir bruxellois avec un nouveau scandale impliquant Pfizer.

La CIA a mis en oeuvre depuis quelques mois sur le sol ukrainien une bombe atomique de type A


 

A RELAYER MASSIVEMENT ! 
 
A l'initiative des apprentis-sorciers étasuniens le discours change de registre et les actes aussi. 
 
En effet, depuis hier, filtre une information de première importance émanant du renseignement russe, dont les conséquences seront incalculables pour notre avenir, celui de nos enfants et petits enfants, tous ceux dont les USA n'ont que faire. 
La CIA a mis en oeuvre depuis quelques mois sur le sol ukrainien une bombe atomique de type A (de celle qui rasa Nagasaky et Iroshima), technologie que ces assassins maîtrisent parfaitement, cette arme ultime a été confectionnée à Tchernovtsy et doit être acheminée par voie ferroviaire puis ensuite expédiée via un obusier de type Maïka entre le 7 (anniversaire de Vladimir POUTINE et le 10 octobre). Ce plan funeste mis entre les mains de ce qui est désormais de manière claire un psychopathe, a des risques énormes de se réaliser. 
Conscients de l'imminence de la raclée qui se prépare sur le terrain suite à l'énorme concentration de troupes russes, les Etats-Unis ont donc mis sur la table ce plan "B" pour ne pas sortir de ce conflit perdants, alors, tous les moyens ultimes sont utilisés même les plus sales. 

Remis en liberté : les carnets d’Ivan Rioufol


yvan_rioufol


Profitant de l’asile journalistique que Causeur lui offre, Ivan Rioufol accuse… Il accuse Emmanuel Macron de haute trahison. Il accuse ses prédécesseurs d’abus de confiance et de maltraitance morale. Et il ne fait que commencer !

Voici le tableau : tout s’écroule. Même la guerre nucléaire approche, tandis que l’Occident est contesté par le nouveau monde. 

Partout, la révolution du Réel accélère ses révélations, enfouies sous les mensonges et le déni des faits. Les idéologues, qui ont institué la terreur intellectuelle ces dernières décennies, vont devoir s’expliquer : ils ont fait taire les lanceurs d’alerte, qualifiés de « déclinistes » – on dirait aujourd’hui « complotistes » – alors que ces vigies prévenaient au contraire de la chute de la France. Je fus de cette petite troupe, derrière d’illustres résistants comme Jean-François Revel ou Paul Yonnet, dont un éditeur salue enfin la lucidité dans l’analyse de l’antiracisme dévoyé[1]. La justesse des craintes de Yonnet sur l’abandon de l’assimilation lui valut, au début des années 1990, les injures attendues des Laurent Joffrin, Jean-Marie Colombani, Maurice Szafran, etc., comme le rappelle Éric Conan dans la postface de la réédition du Voyage au centre du malaise français. Mais cette meute perd ses dents, même si les saccageurs-en-chef pérorent encore. Leur monde s’achève.

A lire aussi : Le facho, c’est moi !

Le temps n’est plus aux fanatiques ni aux ventres mous. Il n’est pas question de reconstruire avec les démolisseurs et leurs valets. La reine autodésignée de l’Union européenne, Ursula von der Leyen, veut traduire Vladimir Poutine en justice. Pour elle, le satrape doit répondre de ses crimes de guerre. En réalité, le vainqueur dira qui sera jugé. Mais l’idée de la dame de pique est à retenir : un dirigeant devrait répondre de ses actes quand ils produisent les désastres annoncés. En moins d’un demi-siècle, la France a basculé dans la désindustrialisation, la communautarisation, la déculturation, la violence. Quand j’ai quitté Nantes en 1984, ma ville était une belle endormie : la cité des ducs de Bretagne est aujourd’hui un coupe-gorge où fleurissent les mosquées-cathédrales. À Strasbourg, un patient est mort sur son brancard dans un service d’urgence après vingt-deux heures d’attente, dans l’indifférence des indignés. Ceux-ci se taisent quand une enseignante de Caen est victime d’une tentative d’égorgement par un élève à la sortie du cours de français. Le « vivre ensemble » est une plaie.

« Le gravissime défaitisme gouvernemental. La sobriété est là pour s’installer, dit Borne et ils se trompent ! ». L’édito de Charles SANNAT



 par | 7 Oct 2022 |

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Oui c’est du défaitisme. Il faut le dire. Le proclamer. Le dénoncer. Ne suivons pas le gouvernement dans son défaitisme et dans son attitude de triste Sire.

« La sobriété est là pour s’installer, c’est une opportunité pour nous et notre société », selon Élisabeth Borne. Je vais citer quelques-unes de ces déclarations d’hier et je vous ferai ensuite part des commentaires.

« La sobriété est là pour s’installer, c’est une opportunité pour nous comme pour notre société », selon Borne.

« La baisse de la consommation d’énergie doit s’inscrire dans le temps long », a déclaré Elisabeth Borne. « Ce n’est pas un effet de mode le temps d’un hiver, c’est une nouvelle manière de penser et d’agir. Il en va de la transition écologique, de notre souveraineté, de notre pouvoir d’achat.

C’est un pilier de notre planification écologique », a-t-elle martelé. La première ministre a dit associer sobriété et pouvoir d’achat. Avec la sobriété, « nous pourront réaliser des économies sur nos factures d’énergie. Le pouvoir d’achat et la transition écologique doivent aller de pair », a-t-elle développé.

« La sobriété est là pour s’installer, c’est une opportunité pour nous comme pour notre société », a estimé la locataire de Matignon. « Nous avons tous notre part à prendre, la sobriété est l’affaire de tous. Ensemble, nous traverserons l’hiver sans coupure et nous bâtirons une société plus sobre et décarbonée », a-t-elle conclu son discours.

A la sobriété malheureuse du gouvernement, opposons la sobriété heureuse avec un projet collectif de ce que l’on veut faire croître.

Comme vous le savez je suis pragmatique et réaliste.

Alors, il nous faudra bien faire preuve de sobriété et de plus de modération dans nos modes de consommation et de production. Pourtant ces discours politiques me hérissent le poil tant ils sont faux et mensongers. La sobriété et la misère pour les uns, et de l’autre côté le luxe le plus abject. Je pense aux stations de ski et aux canons à neige, aux avions à réaction, à la casse du verre dans tous les bacs de France envoyés dans les pays de l’est par camions entiers pour être fondus et faire de nouvelles bouteilles alors que l’on pourrait les « consigner » et simplement les laver.

Les salles de cinéma sont vides : Libé s’interroge sur les causes…


 

 Arnaud Florac 6 octobre 2022

Le quotidien Libération, qu'on ne présente plus, est comme les clowns du fond de la classe : il est devenu prisonnier de son masque social.

 Perfusé par l'État, détenu par des patrons milliardaires, peuplé de journalistes blancs, aisés, bourgeois et parisiens, le journal pense encore être le porte-voix de la culture subversive, des minorités, des valeurs généreuses de la gauche 68. Par exemple, Libé défend le français.

Le 5 octobre 2022, le journal recevait donc deux des signataires d'une pétition du métier, accompagnés de Carole Scotta (productrice) et de Jacques Audiard (réalisateur bien connu), pour un « entretien à quatre voix » sur la préoccupante situation du septième art made in France. La fréquentation des salles n'a jamais été aussi basse. On évoque le chiffre de -34 % par rapport à 2019. Les signataires et leur deux « alliés » (cette passion du champ lexical militaire chez les gauchistes...) conviennent de la nécessité de tenir des « états généraux du cinéma ».

Prenons les choses par ordre. D'abord, si les cinémas sont vides et que les films français ne sont plus aimés du public, il peut y avoir plusieurs raisons. Le Covid, dont l'effet collatéral est la panique sociale, a fait des ravages dans ce qui restait encore de la sociabilité ordinaire. Les bars s'en tirent encore, mais la facture d'électricité de cet hiver ne devrait pas tarder à les mettre à genoux. Le public des grands complexes cinématographiques a changé, lui aussi. Il a même été remplacé. Les vidéos de jeunes racailles « foutant le bordel » à des premières de blockbusters, souvent américains, tournent en boucle sur les réseaux sociaux. S'agissant des films français distribués dans des cinémas français, puisque c'est le seul problème qui semble préoccuper nos combattants, peut-être serait-il temps de se pencher sur leur contenu pour essayer de trouver les raisons d'une telle désaffection.

Les comédies familiales, à part Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? et Intouchables, deux fables antiracistes idiotes peinturlurées en « feel-good movies » à grand renfort de com', n'existent plus.

jeudi 6 octobre 2022

Lettre à Cécile Duflot à propos de nos factures d’électricité

 



Madame,
faisant référence au col roulé de Bruno Le Maire qui, soit dit en passant, une maille à l’endroit, une maille à l’envers, habille et déshabille l’actu depuis plus d’une semaine, vous avez récemment déclaré : “C’est très simple de savoir si vous êtes trop chauffés, si vous ne supportez pas votre pull, c’est qu’il fait trop chaud chez vous”. 
 
Ancienne députée, mais aussi ministre, conseillère régionale et actuellement directrice de l’ONG Oxfam France, vous êtes, bien sûr, hautement qualifiée pour prodiguer aux Français quelques indispensables conseils sur ce qu’ils doivent, ou non, porter. 
 
Et ce, depuis ce 17 juillet 2012 où, alors ministre du Logement, vous avez dû affronter les sifflets inacceptables de quelques députés ayant jugé votre robe à fleurs inappropriée aux “us et costumes” de l’Assemblée. Les cuistres ayant fini par accepter lesdits motifs champêtres, puisque le vêtement en question fit son grand retour sur les bancs du palais Bourbon le 28 juin 2022, porté cette fois ci, et sans que cela ne suscite la moindre émotion, par une autre écologiste, Marie Charlotte Garin.

Cette penderie étant refermée, rassurez-vous Madame Duflot, je ne suis pas venu ici uniquement pour parler chiffons. Mais pour m’adresser à celle qui porte une part de responsabilité dans les déboires énergétiques que nous traversons. Pour mémoire (et pour faire court), nous payons l’électricité au prix fort car nous revendons à bas coût notre énergie nucléaire à des fournisseurs alternatifs qui n’hésitent pas à spéculer en exploitant, sur des périodes ciblées, les travers de la Loi Nome (Nouvelle organisation du marché de l’électricité) et surtout du dispositif Arenh (Accès régulé à l’électricité nucléaire historique).

La faillite de cette braderie imposée par Bruxelles ne pouvant être compensée par le bénéfice des énergies renouvelables totalement incapables, et nous le voyons ces jours-ci, de répondre à la demande, il faut donc envisager la relance de 32 réacteurs nucléaires.

C'est tellement gros que le commentateur n'ose pas le dire, par contre la journalope, elle, n'a aucun doute


 

On attend avec impatience le commentaire de bhl .

La mise en scène, c'est son truc!


Macron, président du déclin - JT du jeudi 6 octobre 2022



Publiée le 06/10/2022

A la une de cette édition : le temps des pénuries… Alors que le gouvernement incite à la sobriété, celle-ci s’impose du côté des pompes à essence…

Énergie toujours, nous irons ensuite en Espagne pour s’intéresser aux prix de l’électricité, bien moins chers qu’en France.  

Et enfin, retour en France avec le dernier rapport sénatorial sur la délinquance des mineurs…

Les États-Unis déclarent la guerre à la Russie, l'Allemagne, les Pays-Bas et la France

 

Les États-Unis déclarent la guerre à la Russie, l'Allemagne, les Pays-Bas et la France

par Thierry Meysan

Alors que la presse internationale traite le sabotage des gazoducs Nord Stream comme une nouvelle locale, nous l'analysons comme un acte de guerre contre l'Allemagne, les Pays-Bas et la France.  

En effet, les trois lignes d'approvisionnement en gaz pour les Européens de l'Ouest ont été coupées au même moment, tandis que, au même moment également, un nouveau gazoduc pour la Pologne a été inauguré. 

 
Tout comme Mikhaïl Gorbatchev voyait dans la catastrophe de Tchernobyl la désintégration inéluctable de l'URSS, nous pensons également que le sabotage des gazoducs Nord Stream marque le début du déclin économique de l'Union.

La lutte des États-Unis pour maintenir leur hégémonie mondiale est entrée dans sa troisième phase.
 Suite à l'expansion vers l'est de l'OTAN en violation des engagements occidentaux de ne pas déployer de systèmes d'armes américains en Europe centrale, la Russie, incapable de défendre ses vastes frontières, fait face à une menace directe.
 En violation des engagements de la Seconde Guerre mondiale, Washington a amené des « nationalistes intégraux » (dans la terminologie du Kremlin : « nazis ») au pouvoir à Kyiv. Ils ont interdit à leurs compatriotes russophones de parler leur langue maternelle, les ont privés de services publics et les ont finalement bombardés dans le Donbass. La Russie n'a eu d'autre choix que d'intervenir militairement pour mettre fin à leur calvaire.
 Le troisième tour est maintenant le changement autoritaire dans l'approvisionnement énergétique de l'Europe occidentale et centrale. Le jour même où le Baltic Pipeline est devenu opérationnel, les deux pipelines Nord Stream ont été mis hors service tandis que la maintenance du Turkish Stream a été suspendue.

C'est le plus grand sabotage de l'histoire. Un acte de guerre à la fois contre la Russie (51%) et l'Allemagne (30%), copropriétaires de ces investissements colossaux, mais aussi contre leurs partenaires, la Hollande (9%) et la France 9%). Pour l'instant, aucune des victimes n'a répondu.

Atteindre ce niveau de destruction important nécessitait des sous-marins au sol, ce que les puissances en place dans la région ont identifié. Même s'il n'existe aucune preuve officielle, au sens policier du terme, les "caméras de surveillance" (sonars) ont déjà parlé. Les États concernés savent avec certitude qui est le coupable. Soit ils ne réagissent pas et ils sont alors politiquement rayés de la carte, soit ils préparent en sous-main leurs réactions à cette action clandestine et deviennent de véritables acteurs politiques lorsqu'ils la réalisent.

Rappelons-nous le coup d'État de 1961 à Alger et les tentatives ultérieures d'assassinat du président de la République française, Charles De Gaulle.

albert bourla refuse de répondre aux Euro députés sur les scandaleuses conditions d'obtention du marché de la vacccination par Pfizer


Le 06/10/2022

 Infos et Culture

Bruno le rigolo. Abyssal déficit de 149 milliards d’€ à la fin août pour la France.



 par | 6 Oct 2022 |

Alors mon Bruno. Il est beau, beau le col roulé de mon Bruno. Il est lait, lait mon bidet. Dur, dur d’être un ministre de l’économie !

Allez, je prends 30 secondes pour expliquer à notre mamamouchi de la soie et du cachemire (parce que moi mes pulls il sont plutôt de chez Kiabi) qu’une année compte 12 mois.

Oui les enfants.

12.

Or le mois d’août est le 8ème mois de l’année. Si, si.

Donc pour ceux qui suivent, si nous avons 12 mois – 8 cela doit faire un truc comme 4 mois.

Si je suis à découvert au 8ème mois mon banquier me coupe la chique avant d’arriver au 12ème.

Bon un Etat cela ne fonctionne pas de la même manière.

Bruno, lui, il peut creuser, ce qui est bien parce que ça tient chaud, du coup Bruno peut poser la veste… et enlever le haut. Enfin le pull en cachemire ou en laine mérinos.

Je pense que c’est de là que vient l’expression laisser pisser le mérinos, et l’ami Bruno devrait cesser de contempler le mérinos pisser parce qu’il y a le feu à la maison avec ces prix délirants de l’énergie. Je sais j’insiste, mais je suis quelqu’un de très déterminé, alors je vais insister jusqu’au bout et vous avez le droit chacun de votre côté, pour ne pas dire le devoir, d’être tout aussi insistant auprès de vos députés. Faites leur suivre chaque jour la prose d’insolentiae, histoire de les tenir au courant de ce que l’on pense dans les greniers de France et de Navarre. Pour écrire à vos députés c’est ici.

Le déficit budgétaire s’élève à 149,9 milliards d’euros à fin août

la France est à l’euro près nous expliquait doctement notre bon Bruno quand il nous parlait du budget 2023.

A Callac, des tags en breton contre le projet d'accueil des réfugiés



Une quinzaine de tags en breton, s’opposant au projet Horizon, ont été bombés sur des murs du centre-ville.
Une quinzaine de tags en breton, s'opposant au projet Horizon, ont été bombés sur des murs du centre-ville. ©L'Echo
 
Par Rédaction Guingamp Publié le
L'Écho de l'Argoat

Des murs d'immeubles ont été tagués à Callac, dans la nuit de jeudi à vendredi, contre le projet Horizon qui prévoit d'accueillir des familles de réfugiés en ville. 

« Dehors ». « Notre avenir ». « Choisissez pour Callac ». Faisant mention au FLB, ces tags rédigés en breton, apparus dans la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 septembre, marquent une violente opposition au projet d’accueil de réfugiés, deux semaines après la double manifestation qui avait rassemblé 700 personnes (300 opposants d’un côté, et 400 soutiens de l’autre) dans la commune le 17 septembre. 


Des menaces de mort au maire

Une escalade qui inquiète Jean-Yves Rolland, maire, qui reçoit régulièrement des menaces de mort : « Je ne sais pas où ça va s’arrêter. Sur la base de mensonges, certains font signer des pétitions aux gens, créant un climat délétère dans la commune… » 

Une quinzaine de tags en breton, s’opposant au projet Horizon, ont été bombés sur des murs du centre-ville.

Une quinzaine de tags en breton, s'opposant au projet Horizon, ont été bombés sur des murs du centre-ville. ©L'Echo

Élisabeth Borne l’a assuré : il n’y aura pas de coupures d’électricité. Eh bien, si ! Tous les jours pendant six mois. Top départ le 15 octobre


Marie Delarue 5 octobre 2022 

Ils sont d’une discrétion de violette, nos gouvernants. 

Et les médias aussi, d’ailleurs, car pour l’heure, c’est Que choisir qui nous annonce la bonne nouvelle : Enedis va couper l’alimentation de nos ballons d’eau chaude tous les jours entre 12 et 14 heures. Top départ le 15 octobre pour une durée de six mois. En principe…

L’arrêté gouvernemental date du 22 septembre et a été publié au Journal officiel le 27. En toute discrétion, histoire de ne pas fâcher les Français. « Cet arrêté concerne les usagers équipés d’un et disposant d’un contrat heures pleines/heures creuses dont une partie des heures creuses se situe à la mi-journée, entre 12 h et 14 h. Soit, selon le gouvernement, plus de 5 millions de ménages », nous dit Que choisir. Et donc, dès la semaine prochaine – c’est-à-dire à la date où les copropriétés mettent en route le chauffage –, sur demande de RTE, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité, « Enedis va pouvoir suspendre l’alimentation électrique du cumulus à distance deux heures durant, entre 11 h et 15 h 30. Soit de 12 h à 14 h », dans les faits, puisqu’« il s’agit de limiter le risque de coupures d’électricité au moment du pic de consommation de la mi-journée, qui correspond à ce créneau horaire. »

On nous l’assure, sauf à avoir l’habitude de prendre sa douche à l’heure du déjeuner, on ne devrait même pas s’en rendre compte. Et puis l’argument de RTE est sans appel : « Le fonctionnement des chauffe-eau électriques durant ce créneau horaire représente 3 % de notre consommation nationale, soit l’équivalent de la production de deux réacteurs nucléaires. » Traduit en chiffres, cela pourrait permettre d’économiser jusqu’à 2,5 gigawatts de puissance, dit RTE, soit, donc, l’équivalent de deux réacteurs nucléaires.

Notez bien, on comprend que le ne soit pas allé claironner cette décision sur les toits car Mme Borne, notre Premier ministre, avait promis-juré que « si nous étions raisonnables », il n’y aurait aucune raison de nous couper le robinet. Elle l’a dit et même répété abondamment.

mercredi 5 octobre 2022

Moscovici, qui prône la rigueur budgétaire, touche au total 26 300€ par mois soit 14 fois le salaire médian.



Une étude préconise un simple lavage nasal pour prévenir les formes graves du Covid-19


 
 

5 octobre 2022

Une nouvelle étude menée par le Medical College of Georgia de l’Université d’Augusta a révélé qu’après un diagnostic positif au Covid-19, le recours à l’irrigation nasale ou lavage nasal, réduirait le risque d’hospitalisation et de décès chez les personnes à haut risque.
 
 

Huiles essentielles, tisanes …chacun y va de son secret de grand-mère pour prévenir le Covid. Depuis le début de la pandémie, aucune étude sérieuse n’a réellement abordé le sujet. Une nouvelle étude du Medical College of Georgia de l’Université d’Augusta a révélé que l’irrigation du nez deux fois par jour avec une solution saline après un test positif au Covid-19 peut réduire la gravité des symptômes chez les patients à haut risque. L’irrigation nasale, également connue sous le nom de lavage nasal , consiste à pulvériser de l’eau salée dans une narine pour en sortir par l’autre pour se débarrasser des germes. La muqueuse nasale est en effet la porte d’entrée du Covid avant qu’il se dissémine dans les poumons. Selon cette étude, les lavages nasaux effectués dans les 24 heures après un test positif au Covid peuvent empêcher le virus de pénétrer dans les poumons et prévenir les symptômes de la maladie.


À propos de l’étude

Cette étude du Medical College of Georgia de l’Université d’Augusta a été menée auprès de 826 individus âgés de 55 ans et plus. Ils ont été recrutés dans les 24 heures qui suivaient un test PCR positif.

Moi je dis; c'était mieux avant, mais bon c'est vrai que je suis un vieux con complotisssste

 


En même temps, c'est vrai que je n'ai pas lu le dernier bouquin d'obono


ukronazis, crimes de guerre, meurtres de civils



J'avais cru comprendre qu'on était en plein réchauffement climatique?


 

On change de paradigme , on met refroidissement à la place de réchauffement?

Ou foutage de gueule? Ouais, ça me semble plus approprié.

Radié de l'Ordre pour avoir soigné des patients



Du Covid à l’énergie : le Grand reset en marche - JT du mercredi 5 octobre 2022

 

Publiée le 05/10/2022

L’énergie va-t-elle devenir le nouveau secteur de privation de libertés en France ?

Alors que les sanctions contre la Russie et l’abandon du parc nucléaire raréfient l’énergie et font exploser les prix, les Français pourraient bien goûter aux coupures.

Nous reviendrons ensuite sur une personnalité politique haute en couleurs, l’originale écolo Sandrine Rousseau…

Et puis nous terminerons par une page société avec la question du voile revenu sur le devant de la scène en France à la faveur des événements en Iran.

dupond-moretti, kolher, Anticor s'attaque aux racailles en col blanc



La Russie n'en a pas encore fini avec CE QU'IL RESTE de L'UKRAINE


 Real vision 

calvi, grosse pute larvaire, se fait remettre à sa place de sous merde par le vice-président de la Douma qui parle un français impeccable

Un général qui n'a pas un discours formaté, ça change. Le petit laquais suffoque



« Energie multipliée par 31, les communes toutes en faillite ». L’édito de Charles SANNAT


 

par | 5 Oct 2022 |

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Je ne porte pas en grande estime ceux qui nous dirigent. Dire que nous avons voté pour « eux » n’est pas un argument recevable, puisque nous ne votons que pour ceux qui nous sont proposés et le choix est faible.

Tellement faible d’ailleurs que Coluche disait très justement que « si les élections changeaient vraiment quelque chose, cela fait longtemps que ce serait interdit ».

C’est si vrai.

Je suis simplement effaré.

Je suis simplement sidéré.

Je suis simplement halluciné.

Effaré, sidéré et halluciné par ce qui se passe et des médias qui non seulement ne disent rien mais en plus taisent.

Des politiques également locaux qui ne disent rien et se taisent.

Les factures de tous ceux qui ne bénéficient pas du « bouclier tarifaire » c’est-à-dire les communes, les entreprises de plus de 10 salariés, ou encore les écoles, les universités, sont multipliées par 10, 30 et même 31 si l’on en croit le Maire de Neuilly sur marne

Quant au bouclier tarifaire c’est une escroquerie et un vol en bande organisé

Alors certes il faut faire un bouclier, mais l’aimable Maire de Neuilly se trompe, involontairement sans doute, mais il se trompe tout de même.

Encore une fois, le MW d’électricité en France coûte 50 euros à produire. Il peut donc être vendu à 51 euros allez disons même 65 euros prix auquel le payait la Mairie de Neuilly et tout le monde gagnerait de l’argent. Mais au nom du mode de fixation des prix de vente de l’énergie décidé par Bruxelles et la grosse commission de Bruxelles il faut payer des milliers d’euros le MW.

Cela provoque ce que nos technocrates complètement tarés et malades appellent des surprofits !

Qamis et abayas en classe : sur TikTok, des influenceuses à faux cils font du vrai prosélytisme


 

 Iris Bridier 4 octobre 2022

Ironie du sort. Tandis qu’à Téhéran des femmes risquent leur vie quotidiennement (83 morts selon l'ONG Iran Human Rights) depuis bientôt trois semaines en manifestant cheveux libérés du voile obligatoire, en France, des influenceuses musulmanes s’affichent sur les hyper maquillées, voilées de la tête aux pieds pour mieux distiller leur prosélytisme.

Ainsi Maria_liya rassure ses 140 K abonnés sur Insta : « Je vois beaucoup de nanas qui ont peur de passer le cap du voile avec la chaleur et d’autres qui ont du mal à le supporter. […] N’ayez pas peur mes go, croyez-moi ça va le faire. » Et leur conseille « trois astuces simples » pour le supporter : choisir le bon voile (mousseline de soie ou jazz coton), natter ses cheveux et mettre le voile dans un petit sachet au congélateur juste avant de sortir… Sur TikTok, Bevoddy poste un tuto à ses 266 K abonnés pour leur apprendre comment porter le voile. Et dans une autre vidéo qui comptabilise plus de 231.000 vues, la jeune femme explique qu’elle se fournit dans une boutique à Nice mais présente un site « où la fille vend des voiles grave pas chers et grave bien présentés ». Sur une autre, elle se baigne en mer en burkini.

@uuserootd Qu’ الله vous preserve #tips #voilée #fpy @bevodyy ♬ Ya Adheeman - Ahmed Bukhatir


A priori, des conseils futiles prodigués par des influenceuses portant des faux cils n’auraient pas de quoi inquiéter les services de l’État. En juin dernier, Pap Ndiaye annonçait que le port de tenues religieuses représentait 22 % du total des signalements pour atteinte à la laïcité.

mardi 4 octobre 2022

Prochaine étape l'escalade : Biden envoie des méga porte-avions en Europe


 

Éditorial 4 octobre 2022

 337 mètres de long, 4 500 membres d'équipage, 90 avions de chasse et probablement aussi des armes nucléaires à bord : le porte-avions américain USS Gerald R. Ford est en route dans l'Atlantique vers l'Europe.

 Cela ne doit pas être considéré comme le signe d'une désescalade délibérée du conflit avec la Russie. 

 Le « USS Gerald R. Ford » est l'un des porte-avions les plus modernes patrouillant actuellement les océans du monde pour l'US Navy : Le géant de 13 milliards d'euros n'a été mis en service qu'en juillet 2017 et compte jusqu'à 90 avions et hélicoptères à son bord, dont plusieurs escadrilles d'avions de chasse F/A-18 et déjà des avions furtifs Lockheed Martin F-35. 

Maintenant, ce méga-navire de la marine américaine est en route pour l'Europe à travers l'Atlantique - le président américain Joe Biden envoie un signal clair au président de la Fédération de Russie : Vladimir Poutine (69 ans) est connu pour avoir également parlé dans un récent discours au Kremlin a menacé d'utiliser des armes nucléaires. 

Bulletin N°102. STRATPOL censuré, nouvelles frontières, offensives otano-kiéviennes. 04.10.2022.


 October 4th, 2022

 STRATPOL - Centre d'Analyse Politico-Stratégique

Comment nos politiques ont détruit EDF ? – L’histoire d’un Désastre Industriel


  4 oct. 2022

 MoneyRadar

"Les médecins ont de plus en plus de difficultés à exercer leur profession": un médecin généraliste témoigne



La République des intouchables - JT du mardi 4 octobre 2022


 Publiée le 04/10/2022

A la une de ce journal, le dernier rebondissement de l’affaire Alexis Kohler. 

Mis en sourdine depuis plusieurs années, le dossier a abouti ces derniers jours à une mise en examen du secrétaire général de l’Elysée. Une décision qui ne l’empêche pas de conserver son poste auprès du président…

Nous partirons ensuite en Grande-Bretagne pour observer les premiers pas compliqués de Liz Truss dans un contexte de crise sociale.

Et puis nous irons au Burkina Faso. Le pays vient de connaître un nouveau coup d’Etat sur fond de djihadisme et de rivalité franco-russe.

L’OTAN en sueur : la Russie mobilise le Belgorod, équipé des "torpilles de l’Apocalypse"


 Le sous-marin nucléaire Belgorod, 184 mètres de long, a été mis en service en juillet et est réputé sans équivalent. Un véritable mastodonte sous-marin.

Publié le : lundi 3 octobre 2022

Sous-marin le plus long de l’océan, le Belgorod, livré à la marine russe début juillet, serait actuellement immergé dans les eaux arctiques après une possible implication dans le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2, selon La Repubblica.



L’Otan craint que la prochaine mission du Belgorod, long de 184 mètres pour 18 mètres de largeur et 9 de hauteur, soit de tester les surpuissantes torpilles Poseidon, également connues sous le nom de « torpilles de l’Apocalypse ». Ces dernières mesureraient 24 mètres de long, 2,5 mètres de diamètre pour un poids d’environ 100 tonnes.

Dotées d’une propulsion nucléaire et pouvant être armées d’une tête atomique, elles auraient une portée de près de 10.000 kilomètres, rapporte L’Express. Équipées d’une charge nucléaire, les torpilles Poseidon seraient capables de frapper près des côtes pour provoquer un « tsunami radioactif ».

Lire l’article entier sur lindependant.fr


Coupures d’électricité à prévoir pour les usagers équipés d’un compteur Linky


Le 04/10/2022

Un arrêté, publié au Journal officiel le 22 septembre, permet à Enedis de couper temporairement l’électricité pour certains clients ayant souscrit une offre en heures pleines/heures creuses. 

Après le pass vaccinal qui pouvait être désactivé par le gouvernement c’est au tour des compteurs Linky de faire la loi. 

En effet il sera possible de vous priver d’électricité à distance sans même que vous vous en rendiez compte, il fait bon vivre en démocratie.

Selon l’Arrêté du 22 septembre 2022 relatif aux dispositifs de comptage sur les réseaux publics de distribution d’électricité, le gouvernement va pouvoir utiliser le compteur Linky — dont sont équipés 35 millions de Français — à qui on avait préalablement vanté tous les bienfaits et auxquels on avait assuré qu’aucune dérive autoritaire n’allait être mise en place, comme le suggéraient les complotistes à cette époque. Force est de constater que les complotistes ont eu du nez, puisque, entre le 15 octobre 2022 et jusqu’au 15 avril 2023, le gestionnaire Enedis a le droit de couper l’électricité aux clients ayant souscrit un contrat en heures pleines/heures creuses.

Dans un premier temps, ce sont cinq millions de ménages au total qui vont être touchés mais cela pourra s’étendre à l’ensemble de la population. C’est le même système que la vaccination, cela concerne d’abord les personnes âgées et fragiles, pour s’étendre ensuite à tous les Français. Un éternel recommencement !

Dire que la centrale n'a pas été bombardée par les ukrainiens, c'est faux