Translate

samedi 18 mai 2024

Nouvelle-Calédonie : analyse d’une situation explosiv


 Nouvelle-Calédonie : analyse d’une situation explosive

polemia 

La situation catastrophique en Nouvelle-Calédonie agite la métropole. Nous partageons avec les lecteurs de Polémia une analyse de Jean-Yves Le Gallou et un texte de Pierre Pierre Boisguilbert.

L’analyse de Jean-Yves Le Gallou sur la Nouvelle-Calédonie

Sur Twitter, Jean-Yves Le Gallou évoque plusieurs lectures possibles des émeutes en Nouvelle-Calédonie…

1/ Ethnodifférentialiste

Chacun chez soi et les vaches seront bien gardées. Les Canaques sont le peuple historique là-bas, les Gaulois ici.
Mais renoncer à Nouméa ne nous fera pas forcément récupérer la Seine-Saint-Denis ! Avoir abandonné l’Algérie française n’a pas empêché l’algérianisation de la France.

2/ Racialiste

Il y a une guerre idéologique menée partout dans le monde contre les Blancs (décolonisation, expulsions, discrimination négative, culpabilisation, etc.).
Ce racisme là n’est pas plus acceptable qu’un autre. Et « Save the white race » est aussi légitime que « Black lives matter ».

3/ Géopolitique

Beaucoup de puissances étrangères (Chine, USA et potentiellement la Russie ?) veulent éliminer la France du Pacifique. Fermer les yeux est une preuve de faiblesse.

Conclusion

Ne soyons pas « bisounours » : défendons notre identité ET notre souveraineté. Préservons nos intérêts. Ne nous laissons pas dicter la loi par des voyous. Et ne culpabilisons pas : l’identité culturelle canaque est respectée, juste corrompue par l’assistanat.

Nouvelle-Calédonie : un caillou dans la chaussure de Macron par Pierre Boisguilbert

Ils sont de retour. Ceux qui poignardaient dans le dos nos héros d’Indochine et ceux qui portaient les valises des terroristes du FLN. Pour eux, la Nouvelle-Calédonie est une aubaine. En cette époque de wokisme, d’indigénisme et de décolonialisme, ils pensent avoir la preuve que la France reste un oppresseur colonial. Alors, bien sûr, comme ils ne savent rien, ils mélangent tout. La Nouvelle-Calédonie, c’est entre l’Indochine et l’Algérie, mais surtout c’est Gaza. C’est un peuple autochtone victime du colonialisme. L’insurrection est le fait d’émeutiers très jeunes ayant trouvé un prétexte pour piller et démolir ce que la présence française a construit avec l’aide des Kanaks. Le président Macron en est largement responsable. Pour lui, le dialogue, c’est après qu’il a décidé. Méthode fatale dans un territoire auquel il ne comprend rien. Macron, qui a du mal à définir l’identité historique française, n’a aucune chance de parler la langue des chefs coutumiers. Pourtant, la palabre interminable, il connaît, mais la palabre, c’est avant, pas après.

J'ai une question

 

La mascarade du chômage


 

 18 Mai 2024

 

Juste avant les élections, revoici les « bons chiffres » du chômage, qui se serait stabilisé à 7,5 %, mais avec un creux sur les 15-24 ans qui peinent à entrer dans la vie active. 

En fait, à l’issue du début de l’année 2024, il accuse une légère hausse de 0,4 % de chômeurs en plus, particulièrement chez les jeunes.

 Mais nous avons à faire aux conditions du Bureau International du Travail, donc aux gens de plus de 15 ans, sans emploi durant une semaine de référence, disponible dans les deux semaines à venir et en démarche active de recherche d’emploi. Cependant, toutes les personnes inscrites à France-Travail ne remplissent pas forcément les critères du BIT et tous les chômeurs ne sont pas inscrits à France-Travail. Selon les calculs, on passe de 2,3/2,4, millions de chômeurs à plus de 5 millions et même plus de 6 millions, si on compte l’ensemble des catégories. Ce à quoi il faut ajouter des temps partiels, des emplois aidés, des emplois temporaires et des jeunes qui sont chez leurs parents et sortent des radars.

En résumé les chiffres ne sont non seulement pas bons, mais ils sont même très mauvais. En même temps, on se demande bien pourquoi le pays serait en déficit d’exportation, en baisse de production industrielle et en déficit financier chronique, si tout le monde était au travail. La dernière information d’une petite hausse de 0,4 % signifie seulement que, même en trafiquant à mort les chiffres du chômage, même en utilisant les modes de calculs les plus avantageux, on ne trompe plus personne. C’est bien la catastrophe.

Plusieurs raisons à cela. Un système de formation et de qualification en ruine. Une culture de l’assistanat qui fait qu’on ne mène plus une politique de retour à l’embauche, mais d’installation dans l’oisiveté. Un positionnement sociologique nouveau, chez certains et négatif par rapport aux notions d’effort et de travail. Des salaires de misère, avec souvent, peu de perspective d’évolution. La technique du gouvernement Attal, de réduire les conditions de l’indemnisation des chômeurs, n’est pas la bonne. Parce qu’elle fabrique de l’inemployabilité, comme aurait dit Chirac, précarise les vrais demandeurs d’emplois, les oblige à reprendre des emplois qui ne leur correspondent pas pour survivre. Par ailleurs le même gouvernement ne se préoccupe pas de mettre au travail ceux qui n’ont jamais travaillé et ne travailleront jamais. Ils sont au mieux, cantonnés à des emplois improductifs, sous payés et précaires, du type des emplois Uber et bien souvent, vivent d’allocations et de travail non déclaré. Par exemple, un très gros contingent de migrants « vendus » comme de la main d’oeuvre « bon marché », mais qui en réalité n’intéresse personne. 

On a vu, à d’autres époques, les recruteurs être sur les quais des ports pour préempter de solides travailleurs. Ils n’y sont plus. Et d’autres catégories de personnes recensées comme étant au chômage dans de bien plus grandes proportions que la moyenne nationale. Par exemple 42 % des Algériens vivant en France n’ont aucune activité professionnelle.

Nouvelle-Calédonie : ingérences étrangères, tout le monde savait… sauf le gouvernement !


 

Curieux paradoxe que nous offre le spectacle politique de ces derniers jours.

 Le gouvernement semble découvrir que la Nouvelle-Calédonie est, depuis longtemps, en proie à des tentatives de déstabilisation venues de l’étranger. 

On pourra objecter que l’Azerbaïdjan, c’est très loin, que Bakou n’a aucun intérêt à tenter de faire basculer la Nouvelle-Calédonie et que croire le contraire serait… complotiste, une fois encore.

Il n’empêche que l’hebdomadaire Marianne a très bien documenté la façon dont le pouvoir azéri a payé des voyages à Bakou à des parlementaires ultramarins, ces dernières années. Eux non plus n’avaient pas, en apparence, d’intérêt direct à se rendre sur place. Et pourtant... Jean-Victor Castor, par exemple, député de Guyane, qui était récemment l’invité de France Info pour y dérouler son discours sur le droit des peuples à la continuité historique, est également allé à Bakou à l’invitation de la présidence, pour y dénoncer le colonialisme français. Amusant, d’ailleurs, que le droit des peuples indigènes à ne pas être « grand-remplacés » soit à géométrie variable. L’Azerbaïdjan travaille-t-il pour la Russie, comme le laissent croire les banderoles « Poutine, viens nous délivrer » ? Pour la Turquie ? Et quel rôle joue Rachida Dati, très proche de Bakou, dans un gouvernement français aujourd’hui complètement dépassé par les événements ? On verra cela plus tard, peut-être.

La subversion d'une île

Savait-on depuis longtemps que la Nouvelle-Calédonie était le terrain de la « projection de puissance » d’États prédateurs ? En tout cas, les artisans trotskistes du chaos, stipendiés ou non, étaient déjà là en 1988, avec ce goût nihiliste des ruines que l’on connaît désormais bien et dont la filiation va jusqu’à Mélenchon, ce Netchaïev de grande surface. Bruno Gollnisch rappelle ainsi qu’en 1988, alors que le FN avait des députés à l’Assemblée, Jean-Claude Martinez et Jean-Pierre Stirbois s’étaient rendus dans une Nouvelle-Calédonie déjà en proie à la guerre civile et déjà subvertie par des agitateurs professionnels. Tout était déjà en place, et rien n’a été fait.

Ivan Raiklin 🇫🇷 Révélations EXPLOSIVES sur l'état profond /🇺🇸 Explosive revelations Deep State


 Sylvia Miami 

  Explosif ! Les révélations d’Ivan Raiklin font trembler l’état profond !

 💣💥(Cf Vidéo sous-titrée en 🇫🇷 par mes soins) 

 ⚠️ Préparez-vous à être choqués par les révélations d’Ivan Raiklin, “Secrétaire du Châtiment”, brillant avocat, vétéran émérite et proche du Général Flynn. Quel honneur pour moi d’avoir le privilège de connaître personnellement ces deux patriotes remarquables qui se battent envers et contre tout pour délivrer la vérité au monde entier. ⚠️‼️

 Au moins 350 membres de l’état profond sont dans son viseur!! Avec des preuves accablantes d’espionnage depuis 2016 et des similitudes frappantes entre la persécution de Trump et celle du General Flynn…, le monde politique est sur le point d’être secoué jusqu’à ses fondations. 

Des raids en direct chez les puissants de l’état profond sont à prévoir. Ce n’est pas pour rien que le film du General Flynn “Deliver The Truth whatever the Cost”(Révéler la Vérité, quel qu’en soit le Prix !) réalisé par l’excellent Scott Wiper, fait lui aussi trembler l’état profond. Pour rappel, mes différents post sur le sujet puisque j’ai eu la chance d’assister à l’avant première ( FlynnMovie.com ) . Pour rappel, quelques les liens vers mes différents posts sur ce sujet :

 1/♦️ Un Témoignage INCONTOURNABLE. Révéler la Vérité, quel qu’en soit le Prix ! https://x.com/sylviamiami1776/status/1777297498358309091?s=46&t=sxY0HSCpYKEdPDgmFgbPCQ 

 2/♦️ Le General Flynn parcourt les États-Unis pour délivrer la vérité sur son histoire qu’il nous raconte sans compromission dans “Délivrer la Vérité quel qu’en soit le Prix”https://x.com/sylviamiami1776/status/1778477826615701604?s=46&t=sxY0HSCpYKEdPDgmFgbPCQ

  3/♦️Annonce de l’avant-première du film-témoignage du Général Flynn https://x.com/sylviamiami1776/status/1777146552202432868?s=46&t=sxY0HSCpYKEdPDgmFgbPCQ

  4/ ♦️ Découvrez pourquoi cette GUERRE PSYCHOLOGIQUE nous affecte TOUS https://x.com/sylviamiami1776/status/1788900476429148483?s=46&t=sxY0HSCpYKEdPDgmFgbPCQ 

 5/ ♦️ Remerciement personnel du General Flynn 🙏 https://x.com/genflynn/status/1777381463689666891?s=46&t=sxY0HSCpYKEdPDgmFgbPCQ 

 6/ ♦️ Ma 1ère Interview Exclusive avec Ivan Raiklin https://x.com/sylviamiami1776/status/1747673166455972130?s=46&t=sxY0HSCpYKEdPDgmFgbPCQ

vendredi 17 mai 2024

Bulletin N°186. Mission au Donbass, Kharkov 2024 : Broussilov ou Joukov ? 16.05.2024.


 

Les khmers verts ont encore frappé

 

Vers un affrontement russo-occidental en Géorgie ? - JT du vendredi 17 mai 2024



 Publiée le 17/05/2024

A la une de ce journal, les tensions qui agitent la capitale géorgienne Tbilissi après l’adoption d’une loi sur les agents étrangers.

Nous ferons également le point sur la situation en Nouvelle-Calédonie.

Une page immigration ensuite avec les passages dans la Manche qui explosent.

Et enfin, un sujet consacré aux pèlerinages de Pentecôte.

Pays-Bas. Un accord de coalition pour réduire autant que possible les flux d’immigration



Les Pays-Bas prévoient une réforme stricte de leur système d’asile et d’immigration dans le cadre d’un accord de coalition entre le PVV, le VVD, le NSC et le BBB.

Selon cet accord, le gouvernement prévoit de cibler et de réduire autant que possible les flux d’immigration en mettant en place un ensemble de mesures drastiques.

L’une des solutions les plus lourdes de conséquences est la possibilité de déclarer une crise de l’asile si aucune place n’est disponible pour les demandeurs d’asile. Une disposition d’exception dans la loi sur les étrangers serait alors activée. De plus, une loi temporaire sur la crise de l’asile serait mise en place pour lutter contre la crise aiguë de l’afflux de réfugiés et de l’accueil pour la période à venir, notamment en abrogeant la loi sur la distribution.

 L’enregistrement des migrants sera obligatoire, un gel de l’asile sera rendu possible et le droit à l’accueil sera simplifié et limité, dans la mesure du possible en raison des règles européennes. L’expulsion forcée sera de plus en plus utilisée et les titulaires d’un statut n’auront plus la priorité pour l’accès au logement social.

Le renforcement du contrôle aux frontières fait également partie de l’accord. Une clause de non-participation à la politique européenne d’asile et d’immigration sera soumise à la Commission européenne dans les plus brefs délais, bien que les Pays-Bas ne soient pas certains d’obtenir une position exceptionnelle comme le Danemark.

Les caissières font de la résistance et les caisses automatiques sont délaissées !

 

 par | 17 Mai 2024

 

Tenez par exemple, vous vous souvenez du film papy fait de la résistance, et bien les caissières aussi font de la résistance et c’est une bonne nouvelle car si nos emplettes font nos emplois, nos passages en caisses font aussi ceux de nos caissières et caissiers.

Alors que l’on nous promettrait la disparation des caisses traditionnelles au profit des caisses automatiques, ce nombre n’a baissé « que » de 10 %.

Mieux, ces dernières commencent à être délaissées par les clients comme le rapporte nos confrères de TF1. « Problème d’étiquetage, de pesée ou de paiement…. les caisses en libre-service sont devenues, pour beaucoup, la bête noire des courses hebdomadaires ». Chez TF1 ils ont même fait le comparatif à l’aide d’un chronomètre entre leur passage à la caisse automatique et à la caisse humaine !

Résultat de cette étude totalement empirique et « observationnelle » ?

Deux minutes quinze pour la caisse automatique contre seulement 59 secondes pour la caisse humaine ! Nous sommes de plus en plus nombreux à préférer faire la queue à une caisse humaine qu’à se battre contre les machines. C’est bon pour l’emploi et ça c’est une bonne nouvelle !

Quant à moi, je ne supporte plus ces caisses automatiques et autres écrans tactiles. Lorsqu’un serveur me demande de lire le QR Code pour avoir le menu, je lui montre ma barbe blanche et je lui demande ce qu’il y a à manger !

A la fausse intelligence artificielle, je préfère les vraies relations humaines, aussi imparfaites soient-elles !

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

 

[TRIBUNE] Européennes : LR à la peine


union européenne

 

Bruno Retailleau estime qu’Emmanuel Macron est favorable à une Union européenne fédérale. 

C’est une erreur d’appréciation. De fait, le président de la République est favorable à un État européen supranational et uniformisateur, même pas à une Europe fédérale où les compétences de l’État fédéral et des États fédérés seraient clairement délimitées. 

L’Union européenne, telle qu’elle est gouvernée depuis des décennies, considère qu’il n’y a, en fait, aucune limite à l’extension de ses compétences dès lors que les États membres acceptent de les abandonner entre ses mains. Et de façon définitive, selon la jurisprudence de la Cour de justice de l’UE. Ce qu’ils ont fait avec une régularité d’horloge, traité après traité. Avec le soutien sans faille de sa famille politique qui les a soutenus « et porté sur tous les fonts baptismaux », pour reprendre la formule d’Éric Ciotti.

Et si personne ne veut de cette Europe-là, pour reprendre les propos de Bruno Retailleau, l’oligarchie des partis dits de gouvernement, elle, l’appelle de ses vœux. Faut-il rappeler, une fois encore, que le traité de Lisbonne, qui revenait à très peu de chose près au projet de traité portant Constitution pour l’UE rejeté par référendum, a été soutenu par une écrasante majorité des députés LR ! Ciotti et Larcher en tête, aux ordres de Sarkozy. Nous en revenons toujours à la même inconséquence qui consiste à déplorer les effets des choix politiques faits par sa propre famille politique et avec constance en matière européenne.

Mais là où la plaisanterie n’est plus drôle du tout, c’est lorsque le président du groupe LR du Sénat suggère que le meilleur moyen de défendre les intérêts de la France est de siéger au Parti populaire européen (PPE). Or, cette formation proclame dans ses statuts la « volonté commune de fonder une Union européenne fédérale ». Projet qu’il reproche à Macron... Comprenne qui pourra.

jeudi 16 mai 2024

Au Salvador, les transferts de prisonniers se passent très bien

 

 


Les vraies valeurs de la macronerie?


 

Il ne leur reste que l’épouvantail



 
 
 

L’angoisse est partout dans les rangs de la macronie bien-pensante habituée à diriger les opinions, à expliquer pour qui voter et sauver ainsi les sacro-saintes valeurs d’une République aujourd’hui défigurée par leur faute. 

La France est en état de chaos quotidien, du fait de son extrême violence exprimée quotidiennement, mais le pire danger serait l’arrivée au pouvoir de ce que l’auto-décrété camp du bien appelle l’extrême droite. 

Ainsi, le journal Libération propose une tribune couverte par les aficionados de la macronie, où cinquante organisations syndicales, ONG, et autres directeurs de consciences, gavés de subventions publiques, interviennent pour sommer les citoyens de ne pas exprimer leur colère en votant à l’extrême droite, c’est-à-dire RN. Les clichés sont toujours les mêmes pour dénoncer un parti qui représenterait le mal et le désordre. Cette fois ces caciques représentants du bien semblent embarrassés pour étayer leurs propos et trouver de sérieux arguments à cette ire populaire qui va se manifester par un vote sanction, vraisemblablement en faveur du RN, ou par le boycott de la candidate macroniste.

Presque timidement, ils osent venir nous dire que si on est en colère, il ne faudrait tout de même pas voter pour n’importe qui. On se pincerait presque devant le culot de ces engeances hautaines et méprisantes. Si nous en sommes là c’est justement parce que ce journal, entre autres, a appelé à voter Macron dans une une sans équivoque. 

Le bilan sociétal économique et politique est donc en partie de sa responsabilité. Ils ont tout fait pour que Macron accède au pouvoir et pour l’y maintenir. Et face à la déculottée qui arrive, ils souhaiteraient nous faire avaler leur éternelle soupe insipide sur le chaos à venir ?

La réalité est plus simple, plus brutale, les Français sont contre l’immigration massive, ils en ont ras le bol des coups de couteau devenus quotidiens et que cette presse voudrait bien banaliser. Pire, ils constatent que le déficit abyssal qui met la France en faillite est du fait de cette clique pour qui il faudrait une énième fois et dans un esprit qui n’est même plus du sacrifice, mais ressemblerait à une forme de vénération hypnotique de son bourreau, élire à nouveau ?! Sont-ils foncièrement idiots, ou l’aveuglement idéologique dont ils sont patinés les empêcherait-il de comprendre dans quel bourbier nous sommes par la faute de ceux qu’ils soutiennent ?

"Les survivantes"


 

Claire_Gabriel_

#Pédocriminalité : hier, jour de la sortie "Les survivantes", nous sommes allées avec Dalila Sadok@Pimpomme1, Maria Albertina Machado@albertina081975, Jacky Cassou@jackycassou et d'autres personnes, voir directement le film en salle
.
 Ce qui s'est passé ensuite est assez énorme et montre l'impact que peut avoir ce film-documentaire de @BarneriasPierre sur ceux qui le visionnent. 
 
 Dalila et Maria sont arrivées en plein milieu de la projection, donc dans le noir, personne n'avait encore remarqué leur présence. À la fin du fim, un silence assourdissant a régné quelques minutes dans la salle et quand elles se sont levées, tout le monde les a reconnues et c'était vraiment émouvant, car presque toutes les personnes présentes les prenaient dans leurs bras, certaines pleuraient sous le coup de l'émotion de leurs témoignages. 
Une partie de la salle est ensuite venue dîner chez moi et on a pas mal parlé de ce film qui a clairement le potentiel de faire enfin bouger la conscience collective. 
 Ce message reçu juste après l'avant-première par un homme que je remercie pour sa bienveillance et sa gentillesse depuis notre premier contact, résume aussi très bien ce qu'il en est :  "Je sors de l’avant première du film "Les Survivantes", révélant à visage découvert 8 survivantes de l’innommable : viols, crimes rituels, inceste , snuff movies, arrières loges etc.
 C’est un film choc, vrai, où quelques noms sont révélés.
 Ça concerne le gratin politique financier, de l’église, de la monarchie et maçonnique... des réseaux essentiellement en France et en Belgique. Cela explique le MK Ultra et on comprend notamment comment Macron est évidemment MK programmé.
 
 Là, il y avait 5 victimes présentes dans la salle, répondant aux questions et témoignant... excellentes interventions. C’est une bombe ce film. Bouleversant ! 
Ce sera sans doute bloqué par les loges, mais c’est très bien monté. Il y avait Jean-Jaques Crèvecœur dans la salle et nombre de gens partageant nos idées. 
 
 Le témoignage de Hélène Pelosse, inspectrice générale des finances, victime est le plus percutant. Issue d’une lignée de franc-maçons de haut grade lyonnais, médecins, elle a dénoncé publiquement son grand-père et son père d’inceste intergénérationnel et conditionnement satanistes... elle avait 10 ans et la Commission Sauvé des abus dans l’église (CIASE), na pas retenu ni cité sa plainte !  

Nouméa, nid d’espions ? - JT du jeudi 16 mai 2024



 Publiée le 16/05/2024

A la une de cette édition, le chaos à Nouméa. 

Alors que la situation sécuritaire inquiète toujours, le ministre Darmanin accuse l’Azerbaïdjan de semer la zizanie dans l’archipel.

Nous évoquerons ensuite la rencontre entre les présidents russe et chinois.

Et enfin, une page européenne avec le premier ministre slovaque Robert Fico entre la vie et la mort après avoir été la cible de plusieurs coups de feu.

«L’Eurovision est un exemple de la destruction des valeurs traditionnelles et des fondements de l'humanité»

 

Robert Fico a t'il été abattu pour ses déclarations concernant le vaccin et les agissements de pustula von der la hyène ?


 Le Premier ministre slovaque évoque la « conspiration von der Leyen-Pfizer »

  par 4 mai 2024

Le Premier ministre slovaque évoque la « conspiration von der Leyen-Pfizer »

Le Premier ministre slovaque Robert Fico et le parlement slovaque parlent ouvertement de la « conspiration von der Leyen-Pfizer », le contrat controversé entre la Commission européenne et le géant pharmaceutique. L’accord oblige la Slovaquie – comme tous les autres pays de l’UE – à transférer des millions d’euros à Pfizer d’ici 2026. Il n’y a, a priori, pas d’échappatoire. Mais en raison du changement de gouvernement dans le pays, l’accord est au moins discuté et la nouvelle majorité gouvernementale essaie de trouver un moyen d’en sortir.


Des doses de “vaccin” inutiles, des millions d’euros perdus et des victimes par milliers

C’est peut-être la première fois qu’un chef de gouvernement s’exprime aussi ouvertement sur ce sujet. Devant le parlement slovaque, il est fait état de plus de 20 000 victimes de la vaccination contre le Covid. Et bien que, même dans le discours dominant, plus rien ne justifie que les États-nations aient encore besoin de doses de vaccin, ils sont obligés de continuer à acheter d’énormes quantités de fioles de Pfizer.

Robert Fico a déclaré :

« Bien que la Slovaquie n’ait pas eu besoin d’une seule dose de ce vaccin pour 2022, elle a reçu 6 millions de doses supplémentaires pour 151 millions d’euros. »

« En août 2023, 3,8 millions de vaccins stockés en Slovaquie auraient expiré. Mais le fabricant (c’est-à-dire Pfizer, ndlr) a ensuite prolongé la date de péremption sans autre forme de procès – (une pratique qui a déjà été vue à de nombreuses reprises, ndlr) – jusqu’au printemps 2024. »

Le ministère slovaque des Finances reconnaît aujourd’hui que le pays a subi des dommages financiers considérables, ce qui aurait été impensable sous le précédent gouvernement gouvernement. Reprenant les termes du Centre d’audit, le ministre a été clair : « Nous avons souligné le danger que d’importants fonds publics soient utilisés pour acheter des vaccins contre le Covid-19, dont la Slovaquie n’a en fait pas besoin. »

Le Premier ministre slovaque a parlé non seulement des enquêtes contre Ursula von der Leyen et la Commission européenne – un fait trop souvent dissimulé dans les grands médias – mais aussi des victimes de la vaccination et du traitement du Covid :

« Quelqu’un a gagné beaucoup d’argent. Et comme si cela ne suffisait pas, 20 000 personnes ont également été tuées. »

Pierre-Alain Depauw

Pfizer se dit « profondément désolé » d’avoir violé 5 codes réglementaires et fait la promotion illégale de son vaccin


 

 msn.com

 

 Selon le Code de bonne pratique des médicaments sur ordonnance 

 Pfizer a fait la promotion de médicaments sans licence et a violé un total de cinq codes réglementaires.

  Le géant pharmaceutique a été accusé de « jeter le discrédit » sur l’industrie après que ses employés ont fait la promotion du vaccin contre le COVID-19 sur les réseaux sociaux au plus fort de la pandémie. Selon un journaliste de Biopharma, le directeur médical de Pfizer, le Dr Berkley Phillips, a retweeté un message sur Twitter, désormais connu sous le nom de X, déclarant : « Notre candidat vaccin est efficace à 95 % pour prévenir le COVID et à 94 % chez les personnes de plus de 65 ans. »

 "Nous déposerons toutes nos données auprès des autorités sanitaires d'ici quelques jours. Merci à tous les volontaires de notre essai et à tous ceux qui luttent sans relâche contre cette pandémie." Selon le média médical, des collègues britanniques ont retweeté le message trompeur signalé.

Rien n’est récréatif dans la drogue, tout est mortel. Darmanin au sujet d’Incarville.

 

 par | 16 Mai 2024 |

 

Si vous prenez le temps de regarder les commentaire sous le « tweet » ci-dessous, vous verrez que les gens sont massivement opposés aux commentaires de Darmanin.

Pourtant, il a raison.

Nos emplettes font nos emplois.

Nos usages de drogues font les trafics.

Nos choix cumulés sur une vie font ce que sera notre vie ou ce qu’elle ne sera pas.

Nos économies d’aujourd’hui et demain feront notre épargne confortable de quand nous serons vieux.

Nos actes ont des conséquences.

Bien évidemment, aucun des fumeurs de cannabis n’a tué ces pauvres agents de la pénitentiaire.

Mais la drogue, même douce n’est pas anodine. L’usage massif des drogues provoque ce genre de drame.

Encore plus coupable que les petits fumeurs, c’est bien évidemment tous ceux qui sont permissifs, et qui  par démagogie, expliquent que c’est « bien » que c’est « récréatif ». Vous m’expliquerez qu’à « moi » cela ne fait rien, en attendant, les drogues « douces » sont des drogues « lentes » où vous vous retrouvez avachis sur le canapé sans envie de vie.

La drogue est pathétique et il faut tout faire pour en préserver nos enfants.

Nous leur devons un avenir bien meilleur qu’une dose de shit chaque jour et une guerre des gangs sans fin.

On est allé jusqu’à prendre en compte les revenus de la drogue dans le PIB.

Ahurissant !

 

Narcotrafic : la France est “submergée” alerte une commission d’enquête du Sénat. “Aucun territoire n’est épargné” par le fléau du trafic de drogue


 
Remi pour Fdesouche
15/05/2024

 

Un rapport de 600 pages, que le Sénat a rendu public ce mardi, décrit la France comme submergée par le narcotrafic. 

Cette publication intervient alors qu’un convoi pénitentiaire a été attaqué à la voiture bélier dans l’Eure, et fait au moins deux morts parmi les agents de surveillance, pour libérer le détenu transporté. Mohamed Amara, alias La Mouche, s’avère justement être un acteur du narcotrafic. (…)

“Combien de procédures judiciaires ont été ouvertes après les opérations ‘Place nette’ de Marseille ou d’ailleurs ? Quel a été ensuite le sort réservé à ceux qui ont été traduits devant des juridictions lors des opérations qui sont un peu récents ?”

“On ne peut pas se contenter de cela”, assène Etienne Blanc. “Ce n’est pas inutile, il faut le dire, mais ça n’est pas suffisant pour lutter contre le trafic”

Europe 1

(…) Alors que depuis quelques années le terme de « narco-État » est parfois employé à l’adresse de certains pays d’Europe du Nord, tels la Belgique et les Pays-Bas, pour la première fois une commission d’enquête tentait de dresser un bilan global en France. Celui-ci n’est guère réjouissant quant à un phénomène qui touche tout le territoire, des métropoles à la « France des sous-préfectures ». « Le pays est submergé », pointe le rapporteur LR Étienne Blanc, citant un chiffre d’affaires estimé entre 3 et 6 milliards d’euros par an pour le trafic de stupéfiants en France. (…)

Parmi la batterie de mesures préconisées figure la création d’un Parquet national antistupéfiants, sur le modèle du Parquet national financier (PNF) et du Parquet national antiterroriste (Pnat), afin de « spécialiser » et « incarner » la lutte contre les trafics.

[TRIBUNE] Crimes et criminels, trop, c’est trop !


©shutterstock_549330628 
 
©shutterstock_549330628

 

Il y a six jours, dans les locaux du commissariat du XVIIe arrondissement de Paris, deux policiers étaient gravement blessés par balle par un individu qu’ils venaient d’interpeller.

 

 L’un des policiers est, aujourd’hui encore, entre la vie et la mort.

 Ce 14 mai, à 11 heures du matin, un fourgon de l’administration pénitentiaire qui transportait un dangereux criminel a fait l’objet d’une véritable embuscade au niveau de la gare de péage d’Incarville, dans l’Eure. Deux surveillants ont été tués et trois autres grièvement blessés. Le malfaiteur, libéré par ses complices, a ainsi pu prendre la fuite.

Augmentation des violences partout

Ces deux tragiques événements interviennent à un moment où l’insécurité, en France, atteint des sommets. Banlieues et quartiers sous le contrôle de certaines communautés ou livrés aux narcotrafiquants ; règlements de comptes en séries provoquant plusieurs dizaines de morts et autant de blessés ; hausse sans précédent des agressions par armes blanches, avec plus de 120 attaques au couteau chaque jour ; progression, en 2023, de plus de 7 % des coups et blessures volontaires sur personnes de 15 ans et plus. Déferlement de violences et d’agressions sexuelles (+ 11 % en 2023, après une augmentation de 33 % en 2022). Le tout sur fond d’une augmentation très forte des crimes et délits pour 2023.

À ce paysage sécuritaire à la fois très triste et très inquiétant, il convient d’ajouter l’embrasement de la violence et de la délinquance qui sévit dans nos outre-mer. Ainsi, le département de la Guadeloupe est-il en train de connaitre une véritable explosion du trafic de stupéfiants. Face au phénomène, le ministre de l’Intérieur a dû décréter un couvre-feu pour les mineurs particulièrement impliqués dans ces affaires. À Mayotte, plusieurs semaines de manifestations et de violences, en grande partie favorisées par une immigration hors de contrôle, ont poussé les autorités dans leurs derniers retranchements sans pour autant que la situation ne soit, à ce jour, stabilisée. Enfin, last but not least, la Nouvelle-Calédonie est la proie, depuis plusieurs jours, d’émeutes d’une rare violence au cours desquelles les forces de l’ordre ont été l’objet de tirs à balles réelles de la part des émeutiers.

Tous ces événements attestent sans le moindre doute que la situation sécuritaire, en France, est désormais dramatique. Les pouvoirs publics, réduits à la promotion d’opérations de sécurisation sans efficacité et sans lendemain, sont dans l’incapacité de trouver les solutions qui s’imposent pour rétablir l’ordre et la paix républicains.

mercredi 15 mai 2024

ICI BRUXELLES : PAYS-BAS, LA FRUGALITE MEME



 1 mars 2024

Mohamed Amra ou le principe de réalité


 

Le RPF présente ses sincères condoléances aux familles et souhaite que les blessés qui sont en urgence absolue, se rétablissent dans les plus brefs délais.

 

Qui est Mohamed Amra ? La réponse est dans la question. 

Reste à savoir ce que vont trouver l’extrême gauche et la macronie pour victimiser Mohamed Amra, aux dépens des trois français tués par la partie, devenue française par le sol, de cette même immigration, quasiment toujours à la manoeuvre ? Ces meurtres viennent contredire, comme toujours, la candidate Renaissance, Valérie Hayer, qui expliquait encore, il y a quelques jours, l’air candide, qu’elle ne « voyait » pas de lien entre immigration et délinquance. Après les dizaines d’attentats, les meurtres quotidiens, les coups de couteau, les rodéos urbains, les décapitations de professeurs et cette « libération » sanglante… elle ne le voit toujours pas ? Notre gouvernement et son Garde des Sceaux accordent des moyens démesurés de police et de gendarmerie, avec hélicoptère et autres, pour protéger la flamme olympique, ou pourchasser un sportif qui brave le confinement, mais pour transférer un homme du grand banditisme, c’est le service minimum. Combien de territoires perdus, combien de morts, avant que le gouvernement ne voie et ne comprenne ce que les Français comprennent depuis longtemps ? Il devrait s’avérer que les gardiens chargés du transfert ont été abattu de sang-froid, alors qu’il n’avait pas leur arme à la main.

C’est bien cette délinquance là, ethnique, ciblée, qui met le pays à feu et à sang, qui oblige tout le monde à être sur un qui-vive permanent, qui génère des coûts exorbitants en matériel et personnel de sécurité, en reconstruction, en prévention, sans compter les dégâts psychosociaux sur l’ensemble de la population, par une contre-société parasitaire dont on peine à définir à la fois le volume et les contours.

Ukraine : l’aide militaire passée aux bandits


 

Ce qu’on soupçonnait depuis un moment se vérifie, à savoir que l’aide à l’Ukraine a tout d’un transfert mafieux, d’argent public, d’armes et de munitions des armées régulières. 

Pour l’argent on savait qu’une partie, on parle de 15 à 20 milliards, a été détournée, au profit d’on ne sait qui mais des observateurs avaient noté de jeunes ukrainiens de « bonnes familles » menant grand train sur la Côte d’Azur. Noté aussi que la fortune personnelle du président avait augmenté. Pour les armes livrées, notamment des petits calibres, estampillés des sceaux des pays donateurs, on soupçonne des connexions avec le djihad islamique, mais aussi avec la voyoucratie du sud de la France et Xavier Raufer, le célèbre criminologue, de faire remarquer : «A Marseille, on a retrouvé du calibre 5,56. C’est du calibre OTAN»: les armes livrées à l’Ukraine arrivent en France.

Il y a eu en effet, les deux ou trois premières fusillades, où on a retrouvé par terre des étuis de 5,56. «Avant c’était du 7,62, c’est à dire le calibre des Kalashnikov, c’est à dire calibre «pacte de Varsovie». Là, c’est le calibre OTAN », précise-t-il. Et de compléter qu’il n’y avait pas de doute quant à sa provenance, puisque ce calibre n’est «pas en Afrique ni en Libye». Mais les autorités finlandaises avaient déjà alerté depuis quelques mois depuis des mois sur le fait que des armes expédiées à l’Ukraine se soient retrouvées aux mains de groupes criminels, en Suède, au Danemark et aux Pays-Bas. Groupes criminels qui sont les mêmes que ceux du sud de la France, pas des autochtones évidemment. Et la dernière piste semble être une ramification de la livraison de ces armes américaines livrées à l’Ukraine, en direction de l’Iran, ce qui serait un comble.

Il est donc désormais possible que des représentants de nos forces de l’ordre se fassent tuer en opération par des armes et des munitions issues de leur propre armée. Zélensky n’est donc pas un partenaire fiable, au mieux il ne maîtrise pas les flux d’aides financières et logistiques, au pire il y participe, l’histoire le dira.

Chaos et flicage : le cocktail Macron - JT du mercredi 15 mai 2024



Publiée le 15/05/2024

A la une de cette édition, retour sur l’attaque d’un fourgon pénitentiaire qui a pris la vie d’au moins deux fonctionnaires pour libérer un prisonnier. 

Une opération criminelle qui soulève de nombreuses questions sécuritaires.

Nous évoquerons également la situation insurrectionnelle en Nouvelle-Calédonie où quatre personnes ont perdu la vie la nuit dernière.

Et puis nous reviendrons ensuite aux côtés de Rémi Tell pour évoquer les outils de flicage mis en place à l’occasion des Jeux olympiques.

 

 

 

Responsables et coupables ; démission, arrestation, incarcération!

 

Le Premier ministre slovaque Robert Fico vient d'être abattu en public.(MàJ)

 

 Image

 

 

 Cela survient quelques jours seulement après que Fico a officiellement et publiquement rejeté l'accord mondial de l'OMS sur la pandémie

 

 

L’employeur, au titre de son obligation de sécurité, ne peut rester inactif lorsque des salariés travaillent sous l’emprise de stupéfiants.



 

L'employeur, c'est nous

 

 

 

 Il faut dégager cet incapable malfaisant

Les ménages américains Croulent sous un endettement JAMAIS VU ! Leur dette vient d’atteindre un nouveau sommet historique à 17 690 milliards $ au 1er Trimestre 2024


Selon les dernières données publiées par la Réserve Fédérale de New York, la dette des ménages américains vient d’atteindre un nouveau record absolu à 17 690 milliards de dollars au 31 Mars 2024.

 C’est 5 010 milliards de plus que le record qui avait été enregistré au troisième trimestre 2008 à 12 680 milliards $, au plus fort de la crise des subprimes. 

Cette dette, qui représente aujourd’hui plus de 6,7 fois le PIB de la France en 2022(2 639,1 milliards d’euros) et près de 69,79% du Pib américain 2022(25 346,81), est majoritairement composée de crédits immobiliers, qui avaient été au cœur de la grande crise financière de 2008 aux États-Unis.