Translate

jeudi 5 août 2021

Paris 16 janvier 2009


 Image

Document : quand Véran commence à s’inquiéter de l’efficacité réelle des vaccins…

 

 
Tiens, Olivier Véran et ses services commencent à s'inquiéter de l'efficacité réelle des vaccins... 
 
Comme le montre la circulaire de "rappel" envoyée le 3 août à tous les professionnels de santé, une grande enquête est lancée partout en France pour mesurer l'ampleur des "échecs vaccinaux", et particulièrement des échecs graves, débouchant sur le décès des patients vaccinés, mais contaminés par le COVID. 

Comme le montre ce document que nous publions en exclusivité, la direction générale de la santé demande à tous les professionnels de santé en France de lui faire remonter les cas de COVID déclarés chez les personnes vaccinées depuis au moins 14 jours.

Parce qu’elle est peu vaccinée, La Réunion est reconfinée en guise de punition !


Parce qu’elle est peu vaccinée, La Réunion est reconfinée en guise de punition !

Oui, c’est le cas car ce reconfinement n’a strictement rien à voir avec les chiffres épidémiologiques, d’autant qu’il est question de manque de moyens à l’hôpital public, rien d’autre. 
 
Le gouvernement veut les punir car leur taux de vaccination est de moins de 18%, il fallait bien terroriser tout ça bien comme il faut sauf que ça ne marchera pas, ils sont initiés !

« Si la loi est validée, on pourra attaquer les décrets d’application devant le Conseil d’État »


 

Passage en revue des différents points du projet de loi sur l’extension du qui pourraient être censurés par Guillaume Leroy, chargé d’enseignement en droit constitutionnel à l’université et responsable du pôle affaires publiques du Cercle Droit et .



Quels sont les éléments du texte de loi sur le passe sanitaire qui pourraient être non constitutionnels ?

Il y a plusieurs éléments. Dans l’article premier, plusieurs libertés constitutionnelles sont violées par cette loi. L’article premier de la Déclaration des droits de l’homme prévoit que les êtres humains naissent libres et égaux en droit. Or, le passe sanitaire crée deux sortes de citoyens : ceux qui sont vaccinés ou sont dépistés tous les deux jours et ceux qui n’ont pas la possibilité de le faire.

De nombreuses libertés sont restreintes : celle d’aller et venir et la liberté d’entreprendre, qui sont des libertés garanties par la Constitution. À partir du moment où on démontre qu’il y a disproportion dans cette atteinte, cet article premier devrait être censuré.

Pensez-vous que les sages puissent retoquer ces éléments ?

C’est compliqué. En effet, le est une institution juridique mais également très politique. Il est nommé par le pouvoir exécutif et législatif, donc par le président de la République et par les présidents de l’Assemblée nationale et du , il sera donc difficile d’aller à l’encontre du gouvernement. Il y a, malheureusement, peu de chances que certaines dispositions soient censurées. Certaines ont déjà été pointées du doigt par le Conseil d’État, notamment le manque de clarté concernant les .

Pas de consultation hospitalière sans passe sanitaire ? Le Conseil de l’Ordre se réveille (enfin)



 Gabrielle Cluzel

Mieux vaut tard que jamais. 

Dans un communiqué daté du 2 août, l’Ordre des médecins met en garde contre la limitation d’accès aux soins que pourrait constituer le : « Les professionnels de santé quels que soient leurs modes d’exercice auront l’obligation déontologique de garantir à tous les patients des soins dans des conditions de optimale. »

De fait, la loi prévoit d’interdire l’accès aux hôpitaux aux patients dépourvus de passe sanitaire. Le Président Emmanuel Macron l’a lui-même annoncé sans ciller lors de son allocution télévisée. Sans plus de précisions. Au point qu’un certain nombre de – à l’instar de -Matin – ont jugé utile de poser la question : « Une personne non vaccinée pourra-t-elle être prise en charge en cas d’urgence à l’hôpital ? » Oui, bien sûr, rétorquent en levant les yeux au ciel les porte-parole du gouvernement, c’est le 11e alinéa de l’article 1. Mais que l’on ait pu sérieusement s’interroger fait déjà froid dans le dos.

Du reste, dans les faits, est-ce si simple ? Qu’est-ce, au juste, qu’une urgence ? Combien de pathologies gravissimes permettent de dépister ou de prévenir, chaque année, les examens de routine programmés à l’avance ? S’ils étaient inutiles, pourquoi seraient-ils prescrits par le médecin, remboursés par la Sécurité sociale ? Les infections longue durée sont-elles considérées comme des urgences chroniques ou ceux qui en sont porteurs pourraient-ils aussi se voir congédier ?

Il y a quelques jours, une femme emmenée par une ambulance a été refoulée de la clinique où elle avait rendez-vous en cardiologie, faute de passe sanitaire (alors que la loi n’est pas passée). Un examen du cœur n’est pourtant pas tout à fait aussi accessoire qu’une verrue à brûler.

Dans les maternités – l’accouchement est bien une urgence, n’est-ce pas ? Convenons qu’il est assez difficile, en tout cas, de l’ajourner -, le premier soin prodigué aux femmes en travail est… un test PCR. Rien de plus pressé. Même pour celles qui se sont précipitées à l’hôpital après une rupture de poche des eaux, comme si le risque d’infection intra-amniotique ou de procidence du cordon, jadis urgences rouges, passait soudain au second plan.

“Mon mari s’est fait vacciner… au Pfizer… en rentrant, il avait un peu mal a la tête… il est parti travailler. Il a fait un arrêt cardiaque sur sont lieu de travail… il est mort moins de 6h après l’injection”


Quand Emmanuel Macron porte un t-shirt du très occulte Bohemian Club pour s’adresser aux ados


  par 4 août 2021

Entre deux décisions tyranniques sous prétexte sanitaire, le président de la république Emmanuel Macron trouve le temps de jouer à l’ami des adolescents sur le réseau social Tik Tok. 

Pour faire “jeune”, Macron a donc revêtu un simple t-shirt. 

Quoique. A y regarder de plus près, un “détail” frappe. Sur le t-shirt porté par Macron figure un symbole. Et pas n’importe quel symbole. Cette chouette stylisée est un symbole du Bohemian Grove ou Bohemian Club.

 

 

Le Bohemian Club a été fondé par David Rockefeller, également fondateur du Bilderberg et de la Trilatérale, toutes organisations à dessein mondialiste. Les membres triés sur le volet du Bohemian Club pratiquent des cérémonies occultes devant une statue géante représentant une chouette avant de discuter de leurs projets de Nouvel Ordre Mondial.

 
La chouette, symbole du Bohemian Club

Afin de ne pas nous référer à des sources dites “complotistes”, citons le site du magazine Le Point qui a publié en 2017 un entretien avec les bien renseignés auteurs de thrillers maçonniques Éric Giacometti et Jacques Ravenne.

<

Le Point.fr Quelle est la part de vrai de la société Skull & Bones décrite dans votre roman Conspiration ?

Retour en 2009. Prenez 4 minutes pour bien écouter et partager...


Comme je vous le disais précédemment, avant c'était secret et seuls quelques lanceurs d'alertes mettaient en garde. 
 
Maintenant c'est à la vue de tous. Retour en 2009. Prenez 4 minutes pour bien écouter et partager...
 

mercredi 4 août 2021

"Des milliers de citoyens font battre le coeur de la France tous les samedis" Alexandre Juving-Brunet


 
Alexandre Juving-Brunet sur le plateau du Défi de la vérité
FS

Auteur(s): FranceSoir

Ancien capitaine de gendarmerie, saint-cyrien, Alexandre Juving-Brunet en a gardé un parler franc et direct. 

Aujourd'hui entrepreneur, il porte un regard engagé sur la vie publique de son pays, nourri de son passé et des antennes qu'il y conserve. 

Pour lui, la clé de cette crise que nous traversons réside "dans la force publique" : il explique que les consciences des militaires et policiers sont "secouées" par ce qui se trame, mais que c'est la masse critique des mobilisations citoyennes qui permettra d'en sortir.

Alors que le Conseil constitutionnel décidera demain du sort du passe sanitaire, Emmanuel Macron a renouvelé des attaques dont il a le secret contre la frange "réfractaire" du peuple français, les qualifiant de "menace pour la démocratie" - des extraits de confidences qui doivent paraître demain dans Paris Match. Outré par ces propos qu'il juge irresponsables, analyste de la faillite démocratique dans laquelle nous nous débattons, sévère sur les "choix difficiles" dont se gargarise par avance le président alors qu'il n'en fait aucun pour des sujets brûlants comme la sécurité, Alexandre Juving-Brunet a relevé le défi, en mots pesés mais pas timorés :

 https://www.francesoir.fr/videos-le-defi-de-la-verite/alexandre-juving-brunet-au-defi-de-la-verite-force-publique

La minute de Ricardo

 

Raoult vide son sac

 

Bilan de la vacccination Covid 19 en Europe


Ça donne envie? non?

 

La famille von der Leyen, l’UE et les lobbys, par Didier Maïsto


Ursula Von der Leyen, présidente de la Commission européenne  Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne

 

Alerté par diverses infos troublantes concernant Ursula von der Leyen, l’actuelle présidente de la Commission européenne, le journaliste Didier Maïsto les a recoupées et exposées dans un fil Twitter purement factuel dont chacun se fera une opinion. Extraits.


 

Avant de quitter précipitamment Berlin pour Bruxelles en juillet 2019, où elle fut nommée présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen était la ministre de la Défense d’Angela Merkel.

Un rapport a été rédigé par les députés issus de l’opposition, qui ont activement participé à la commission d’enquête parlementaire sur cette affaire. Un an de travail, et ces conclusions des députés Verts, libéraux-démocrates et du Parti de Gauche, qui sont accablantes :

« Sous Ursula von der Leyen, la gestion du ministère était “un échec complet”, avec des procédures de contrôle des contrats de consulting qui n’étaient pas respectées, et cachaient souvent des liens de copinage, de connivence entre hauts fonctionnaires et lobbyistes privés. »

« Il n’y a plus guère de doute sur la raison véritable qui a poussé Ursula Von der Leyen à fuir à Bruxelles », résume le chef du service investigation de Die Welt, Wolfgang Büscher, pour qui l’ex-cheffe de la Bundeswehr est bien coupable « d’avoir laissé ces oiseaux parasites que sont les consultants privés faire leur nid au ministère de la Défense, d’avoir donné les clés de la Défense nationale, à travers ces lobbyistes, aux intérêts des grandes compagnies du secteur de l’armement en particulier. »

Une affaire de famille(s)

Amie des lobbyistes au point de confondre les intérêts de l’État allemand avec les leurs, Ursula von der Leyen est à la ville l’épouse de Heiko von der Leyen, médecin et directeur médical d’Orgenesis Inc., société biopharmaceutique qui développe, fabrique et transforme des technologies et des services dans le domaine cellulaire et de la thérapie génique.

A tous les gens raisonnables et très intelligents qui s’indignent devant ceux qui ne veulent pas se faire vacciner.

 


Pardonnez-moi d’avoir des doutes sur la sûreté de ce que vous appelez en chœur des « vaccins ». 

Je devrais en effet faire aveuglément confiance à la télé et aux autorités. 

Je devrais faire confiance aux études fournies par les laboratoires pharmaceutiques même s’ils ont été condamnés ces dernières années à des milliards de dollars d’amendes notamment pour fraude scientifique.


Pardonnez-moi mon égarement et mon effort pour comprendre la justification scientifique des mesures qui sont prises.


Pardonnez-moi de chercher à évaluer la proportionnalité des mesures prises par rapport aux risques encourus.

Pardonnez-moi de confronter le discours des scientifiques lourds de liens et de conflits d’intérêts avec ceux qui n’en ont pas.


Pardonnez-moi de chercher à comprendre la nature des controverses scientifiques plutôt que de me ranger dans la dictature d’une pensée autorisée arrogante et partiale.


Pardonnez-moi de ne pas vouloir être le cobaye d’injections expérimentales en cours d’essais cliniques.


Pardonnez-moi d’oser regarder les chiffres officiels (pourtant largement sous-évalués) des morts et des effets indésirables graves liés aux différents vaccins en cours au lieu de laisser cela aux « experts » ou bien de reconnaître simplement que tous ces évènements ne sont que des coïncidences sans lien de causalité établie.

Pardonnez-moi de ne pas vouloir faire prendre le risque d’effets secondaires graves à mes enfants alors qu’ils n’ont quasiment aucune chance de faire une forme grave du covid et que personne n’est capable honnêtement et scientifiquement de reconnaître un rapport bénéfice risque favorable pour eux d’une telle vaccination.


Pardonnez-moi d’exister


Vous avez raison, je ne suis qu’un insolent. Après tout nous sommes dans l’urgence et nous n’avons pas le temps de s’encombrer de la réflexion et de la morale. Ne brisons pas l’unité du troupeau et laissons-nous guider par les « experts » honnêtes et fiables qui nous gouvernent. L’important ce n’est pas la vérité, ce n’est même pas la réalité, c’est d’être uni dans la guerre contre le virus.

Vous avez raison le plus grand danger, ce sont les « complotistes », c’est-à-dire tous ceux qui osent remettre en cause l’intégrité des autorités politiques et scientifiques ou des médias de masse. Ces vilains conspirationnistes vont semer les germes du doute et de la division. Ils risquent, par leur impudence, de pousser les gens à réfléchir.

Merci en revanche à Pfizer et à Moderna, et à tous les autres, de penser à nous et de nous proposer un offre d’abonnement à vie

Différence entre un EHPAD et la prison: le droit de visite


Message d'un assureur


Me Benoît Sévillia : « Ce sont les catégories populaires qui seront les plus touchées par le passe : c’est une violence sociale incroyable !


 

 Me Benoît Sevillia

Benoît Sévillia analyse les conséquences du passe sanitaire sur le droit du travail et met en garde les entreprises qui seraient tentées de faire du zèle et de l’appliquer alors qu’elles n’y sont pas soumises. 

Il a bon espoir que le Conseil constitutionnel le projet sur deux points : les pouvoirs de contrôle du passe accordés par le projet et le droit du travail. Sinon, « il y aura de gros problèmes dans les entreprises à la rentrée ».

 


Vous êtes avocat spécialiste en droit du travail et vous êtes vent debout contre le passe sanitaire. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Ce passe pose des problèmes juridiques qui vont être soumis à l’étude du Conseil constitutionnel. Beaucoup de juristes se posent la question de la constitutionnalité de certaines dispositions émanant du passe sanitaire, qui manifestement portent atteinte à des droits et à des libertés fondamentales. Beaucoup de questions se posent autour des salariés et des entreprises qui vont devoir l’appliquer.

 Les salariés en CDD pourront voir leur contrat rompu avant échéance, sans dommages et intérêts, en cas d’absence de passe sanitaire. C’est une attaque sans précédent à l’encontre du droit du travail…

Appel à la grève nationale des soignants à partir du 4 août


 
 

Les héros d’hier sont jetés à la vindicte populaire, bientôt suspendus, sans contrat ni salaire. 

Promus l’année dernière, ils seront demain exclus. 

Leur courage chaque soir était salué, leur avis est désormais complètement réprouvé et bientôt leurs droits bafoués. Belle médaille de guerre ! Si la loi est validée par le et promulguée, les doivent être vaccinés à partir du 15 septembre. Une obligation qui passe très mal chez certains. Ainsi Magali, infirmière à , écrit sur Twitter : « Astreindre, contraindre, restreindre, interdire, punir… tels sont les mots/maux que nous inflige la bande d’incapables qui nous gouvernent. Quand on aura tout perdu, on n’aura plus rien à perdre. »

Julie témoigne elle aussi de son désarroi : « Infirmière depuis plus de 20 ans, j’ai toujours travaillé, passionnée par mon métier. Pendant la Covid, j’étais sur le front en réanimation. Je ne compte pas tous les sacrifices liés au boulot au cours de ces nombreuses années, comme chacun de mes collègues qui a dû renoncer à passer quelques Noëls en famille ou assister au spectacle de fin d’année de son enfant ou participer à une réjouissance familiale… J’ai toujours pu enchaîner les CDI mais depuis la rentrée dernière, je suis en CDD, n’ayant pu trouver mieux en suivant mon conjoint dans une nouvelle région. Mon contrat s’arrête le 8 septembre. Sans vaccin, il ne sera jamais renouvelé. Sans vaccin, je ne trouverai jamais un autre poste. En septembre, je n’aurai plus de salaire. Salaire dont j’ai besoin actuellement. Une reconversion ? Je ne vois même pas dans quel domaine (je ne sais rien faire d’autre !) et comment la financer ? Lâcher mon job à tout jamais est un crève-cœur… Combien de soignants se retrouve ainsi au pied du mur ? »

Avertissement urgent à tous les médecins vaccinateurs


03/08/2021 (Publié par Joseph Stroberg) pour nouveau-monde.ca

[Source : @dequodeurs_sans_censure]

[Transféré de l’avocate Beate Bahner]


Avertissement aux médecins

En tant qu’avocat spécialisé en droit médical et auteur de livres spécialisés, je dois une fois de plus lancer un avertissement urgent à tous les médecins vaccinateurs :

 La vaccination Corona chez les adolescents n’est pas indiquée. C’est parce qu’elle n’a aucun avantage, puisqu’il a été démontré que les enfants et les adolescents ne tombent pas gravement malades et ne meurent certainement pas à cause d’elle.

 Le risque des vaccinations est considérable, comme le montrent les rapports d’effets secondaires parfois graves dans le monde entier.  Si le risque de la vaccination l’emporte clairement sur le bénéfice, alors la vaccination ne doit pas être effectuée – le “traitement” est clairement contre-indiqué !

 Un traitement qui n’est pas indiqué ne doit jamais être effectué par le médecin – même avec le consentement des deux parents !

 A fortiori, les adolescents ne peuvent pas donner un consentement effectif à la vaccination, car celle-ci n’est pas un traitement de routine (comme une prise de sang, un appareil dentaire ou par exemple un traitement contre l’acné). Il faudrait toujours le consentement des deux parents, compte tenu des risques considérables ! Mais même cela serait inefficace, car la vaccination ne présente aucun avantage, mais des risques multiples et inconnus. Les parents ne doivent jamais exposer leurs enfants à ces risques !

 En l’absence d’études à long terme, les adolescents sont encore moins capables d’évaluer les dangers et les risques que les adultes ou même les médecins, qui doivent pourtant connaître ces dangers ! Les adolescents ne peuvent donc pas consentir efficacement à cette vaccination – quel que soit leur âge, car ils ne peuvent pas saisir les implications de cette décision.

mardi 3 août 2021

Whitney Webbs descend Google, Epstein, Gates et toute la Silicon Valley

 


Publié le 03 Aug 2021 

 Quantum Leap 

 

 Whitney Webb est une journaliste d’investigation américaine. 

Elle est régulièrement censurée sur tous les médias sociaux puisqu’elle s’intéresse particulièrement à Google, Jeffrey Epstein, Bill Gates ainsi qu’à tout l’élite de la Silicon Valley et leur volonté de développer la surveillance des masses en réduisant les libertés. 

Elle témoigne ici auprès de l’équipe de l’avocat allemand Me Reiner Fuellmich en assurant avoir tous les documents et preuves en sa possession.

Elle évoque ici la folle mégalomanie de Jeffrey Epstein, l’obsession de la Silicon Valley dont Google pour remplacer la médecine de ville telle que nous la connaissons en application numérique surveillée, le VAX attack, l’Astrazeneca, le Welcome Trust, Cyberpolygon, le Forum de Davos et bien d’autres sujets.

Pauvres petits milliardaires ! – Un aperçu de l'arnaque Covid (par Ivo Sasek)




Sonntag, 01. August 2021

kla.tv

  Sur la base des données en temps réel de Forbes, Ivo Sasek, fondateur de Kla.TV, donne ici un aperçu de l'astronomique « croissance de la richesse Covid » de 657 des multimilliardaires les plus riches du monde. 

 Il examine séparément 12 de leurs meilleurs représentants. Et puis ça devient vraiment fort, parce que Sasek commente aussi les lamentations de Big Pharma sur la baisse de ses profits...

[...]

 à chaque instant, ils pillent le monde avec des chiffres comme ça. C'est simplement incroyable. Vous pouvez donc être sûrs que tout a été préparé à l'avance pour réaliser cette grande supercherie qui se déroule dans le monde. C'est ma conviction personnelle la plus profonde. J'aimerais qu'il y ait de la transparence afin que nous puissions voir qui dirige le monde, les alliances, les réseaux et les liens d’intérêts.

- On adopte un ton GRAVE et CATASTROPHIQUE !

 

 

Quand tout ce cinéma sera terminé, ces deux là aussi, il ne faudra pas les oublier! 

Préparez les tondeuses, le goudron et les plumes !

Après seulement la justice passera

Eric -infirmier: Point technique du 2 Aout 2021


Écouter cet infirmier il a un message très important à nous dire : « ERIC INFIRMIER 1er témoignage cas concret »


 
 
 
 Maintenant sur Odyssée 
 

la minute de Ricardo


Macron qui s'affiche depuis Brégançon avec un tee-shirt du Bohemian Club société secrète et confrérie maçonnique


 

« Je ne veux pas connard… Pète lui la gueule ! »: Quand MÉLENCHON s’emporte contre un passant


planetes360 

 Samedi 10 juillet, place de l’Hôtel de ville de Paris, Jean-Luc Mélenchon a été apostrophé par un passant qui voulait prendre une photo avec lui. 

Face à l’insistance de ce dernier, le député LFI a demandé à son collaborateur de “lui péter la gueule”. Valeurs actuelles a pu se procurer les images de cette scène, qui a été filmée par le passant.

Passe sanitaire contesté dans son propre camp : la crédibilité d’Emmanuel Macron mise à mal


 
 
 

Passe voté, passe contesté, mais passe dépassé. 

Avant même son application officielle le 9 août ! Cette affaire du passe est bien mal engagée et l’on se demande quel conseiller a bien pu pousser Emmanuel à monter dans cette galère. 

La liste des coûts de tous ordres s’allonge chaque jour : coût économique pour les secteurs concernés qui venaient juste de redémarrer leur activité, coût avec la montée en puissance d’un mouvement populaire attaché à la des libertés. Mouvement que ledit conseiller, sans doute en stage durant les deux ans de gilets jaunes, a clairement sous-estimé.

Pour Emmanuel Macron, c’est une crédibilité déjà abîmée qui risque d’en prendre un coup. Revenons donc sur le « coup » du 12 juillet : reniant sa promesse solennelle du mois de mai de ne pas étendre le pour des actes de la vie quotidienne, le Président se dédit. Ce retournement n’est pas pour rien dans l’affluence lors des manifestations : la confiance dans la parole présidentielle est mise à mal. Mais Emmanuel Macron pouvait espérer compenser les pertes par des gains substantiels sur deux plans : celui de l’autorité (les Français aiment de plus en plus) et celui de l’efficacité sanitaire dans la lutte contre l’épidémie.

Or, le Président pourrait perdre sur les deux tableaux. Passé le succès médiatisé de la vaccination des millions de Français a priori récalcitrants mais poussés à coups de pied au derrière vers les « vaccinodromes » pour pouvoir continuer à travailler, pas sûr que ces vaccinés contraints se montrent très reconnaissants pour cet acte d’autorité qui les visait tout spécialement. Idem pour les réfractaires endurcis. Surtout quand les dernières nouvelles du variant montrent la protection toute relative conférée par les vaccins. En outre, le fait que 50 % des Français, selon un récent sondage, comprennent la mobilisation anti-passe et que 40 % la soutiennent montre que cet acte d’autorité n’a pas été plébiscité par l’opinion, contrairement aux assertions des petits macronistes qui font semblant de croire que la progression de la vaccination traduit celle de l’adhésion à ladite vaccination et encore moins à Emmanuel Macron. Vu leurs résultats aux dernières , on comprend qu’une marche vers les 90% les fasse fantasmer. Mais une vaccination n’est pas un vote.

Le Catholicisme ne voit rien de bien méchant dans la marque de la Bête et les gens s'en souviendront



2 aout 2021

Campagnol tvl

On se serait attendu à plus de réserve et de compassion de la part de l'Eglise catholique face au "pass sanitaire". 

Là le mal est fait pour longtemps .

Vaccins Covid : «Jamais je n'ai vu de remontée d'effets secondaires OFFICIELS aussi importante : 100 fois + qu'avec tous les autres vaccins. Les règles de sécurité devraient conduire à leur retrait immédiat.