Translate

jeudi 21 septembre 2023

« Carburant et vente à perte, la bêtise économique sans Borne d’Elisabeth ! ». L’édito de Charles SANNAT

 

 

 par | 21 Sep 2023 |

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

La politique de gribouille d’Elisabeth Borne est digne des Shadoks une philosophie de comptoir et populaire remarquable qui nous a gratifié de cette devise si brillante et que nos gouvernements appliquent avec une telle constance que cela en est désarmant de bêtise répétée.

« Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? »

Ben oui… faisons compliqué se demande la première minestresse en se levant du bon pied de bon matin !

Borne au réveil: « Aujourd’hui, je vais autoriser la vente à perte sur le carburant pour tenter de juguler un problème que je crée et que j’amplifie en appliquant le même taux de taxe (énorme) sur le prix des carburants qui montent parce que l’on n’achète plus de pétrole aux méchants Russes dont on va couler et détruire l’économie »

L’économiste du Grenier : « Vendre à perte c’est pas une bonne idée, d’abord il va falloir trouver des volontaires pour perdre des sous ce qui n’est pas gagné, et ensuite il va falloir compenser les pertes de ceux qui seront victimes de cette distorsion de concurrence ».

Borne… to be alive: « Il vaut mieux pomper même s’il ne se passe rien que risquer qu’il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas »…

Oui ça ce n’est pas Borne ce sont les Shadoks aussi mais vu qu’on parle des prix à la pompe cela me semblait adpaté à ce niveau du raisonnement.

Résultat de la politique de Matignon ?

Les grandes enseignes comme Carrefour, Leclerc etc annoncent qu’ils ne vendront pas à perte.

Les stations-service indépendantes affirment avoir obtenu des « compensations » de Matignon…

Hahahahahahahahahahahahahaha.


La vache.

Heureusement que la Babeth est diplômée de Polytechnique, parce que pour réussir un tel tour de force en si peu de temps il faut au moins être très fort en math mais un peu déconnecté en bon sens.

Sinon ma Babeth, tu peux toujours m’appeler, je te donnerai mon avis, en plus gratos… vu l’état des finances publiques.  C’est pour moi. Ma participation citoyenne comme on dit.

Voilà ce que nous dit FranceInfo source ici.

« Le gouvernement se mobilise. Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, reçoit, mardi 19 septembre, les représentants des principales enseignes de distribution, après l’annonce de l’autorisation de la vente à perte de carburants à partir du « 1er décembre pour une durée de six mois ». Face aux craintes des petites stations-service indépendantes, l’exécutif a promis un « plan d’accompagnement », qui comprendra notamment « l’instauration de mesures de compensation », a affirmé, lundi soir, le syndicat Mobilians, après une réunion d’urgence avec le gouvernement. »

[Édito] La folle spirale dépensière du président Macron


 
 

Marc Baudriller 20 septembre 2023

 

Il faut se rappeler la teneur des deux débats de second tour entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

 L’actuel président de la République se campait lui-même en expert responsable et féru d’économie face à l’incompétence et la démagogie faites femme. La chanson gobée par les élites autoproclamées risque d'être plus difficile à interpréter lors des campagnes européenne et présidentielle.

Dans un éditorial sans concession sur RTL, le journaliste François Lenglet parle de « racket », de « brigandage », de « rançonnage » et s'inquiète : « Le président dépense sans compter », dit-il. De fait, comme Gargantua et son père Grandgousier, les héros voraces de Rabelais, l’Etat piloté par Emmanuel Macron n’est jamais rassasié. Dernier coup de Jarnac, la captation de la trésorerie des caisses de retraite Agirc-Arco, citée par Lenglet. Le quotidien Le Monde, dans un article paru le 18 septembre, écrit : « L’exécutif envisage une contribution de l’Agirc-Arrco, la caisse de retraite des cadres, qui pourrait se situer, à terme, dans une fourchette comprise entre 1 milliard et 3 milliards d’euros par an ». Ou comment l’un des Etats les plus mal gérés de l'OCDE vient sanctionner la bonne gestion d’une entreprise privée et ponctionner ses adhérents. Notre ami Eric Letty reviendra prochainement sur ce coup fumant.

Piège mortel

L’Etat mettra encore la main sur une partie des bénéfices des sociétés d’autoroute, imitant en cela l’Europe et ses taxes sur les superprofits des entreprises. Lenglet ne cite pas tous les coups de râteau étatiques. Mais pendant ce temps, les hausses des taxes foncières, les projets de taxes sur les maisons secondaires ajoutées aux folies normatives des écologistes sont en train de bloquer le marché immobilier en France. Qui est une ressource importante, via les droits de mutation, notamment pour les départements et les communes. Sur la table du festin étatique, les taxes sur les billets d’avion et les taxes sur les carburants qui fournissent à l’Etat des ressources croissantes. Car voilà, les dépenses voulues par le président s'accumulent.

mercredi 20 septembre 2023

Ukraine : l’ONU noie Zelensky dans son bourbier - JT du mercredi 20 septembre 2023



 Publiée le 20/09/2023

Au programme ce soir, nous reviendrons sur le revers pour Zelensky au sommet de l’ONU. 

Le président ukrainien, embourbé dans un conflit meurtrier, voit peu à peu le soutien américain se réduire. L’historien militaire Sylvain Ferreira répond à nos questions.

Nous évoquons ensuite les affrontements dans le Haut-Karabakh entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

Et nous revenons sur la crise migratoire à Lampedusa. Après un rapide voyage en Italie, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a déclaré ne vouloir accueillir que des réfugiés politiques.

« Retenez. ONCLUSIVE. Le 1er plan de licenciements massifs en raison de l’IA ! ». L’édito de Charles SANNAT


 

 par | 20 Sep 2023 |

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

« Skynet commence à apprendre à vitesse géométrique », c’est par l’une de ces phrases que l’on comprend dans le film Terminator, que l’IA a commencé à dépasser l’homme, jusqu’à vouloir le détruire ce qui provoqua la guerre de l’homme contre les machines, une guerre, où… l’homme est bien fragile, bien faible face à la puissance de calcul illimité des ordinateurs.

Nous y sommes.

Skynet, dans la vraie vie, la nôtre ne s’appelle pas Skynet. Vous le connaissez plutôt sous le nom grand public de ChatGPT.

Lorsque je commence cet article par « Skynet commence à apprendre à vitesse géométrique », ce n’est pas un hasard.

Hier je lisais cela dans la presse spécialisée (source ici) qui consacrait un article aux progrès exponentiels des algorithmes dans le laboratoire de Los Alamos aux Etats-Unis.

« Summit, le cinquième superordinateur le plus rapide au monde, bat des records grâce à un algorithme de Machine Learning. Ce dernier a permis de traiter des ensembles de données massifs qui dépassent la mémoire disponible d’un ordinateur. L’algorithme a franchi le cap de l’exaoctet. » Un algorithme développé via le Machine Learning au Laboratoire national de Los Alamos est parvenu à factoriser d’énormes ensembles de données. Ces derniers dépassent la mémoire disponible d’un ordinateur. L’algorithme a franchi le cap de l’exaoctet. Pour réussir cet exploit, l’algorithme a identifié les caractéristiques clés des données avant de les diviser en lots gérables. »

Si vous n’avez rien compris, ce n’est pas grave.

Je vous assure.

Retenez simplement que « Skynet commence à apprendre à vitesse géométrique », ce qui veut dire vite.

Très vite.

Trop vite.

Comme ChatGPT qui commence à déferler dans nos vies et dans nos emplois… et croyez-moi, cela va faire très drôle à de très nombreuses personnes encore un peu trop sûres et certaines de leurs « qualités » et de leurs « supériorités » intellectuelles… qui vont s’avérer pour leur emploi aussi efficaces que la ligne Maginot pour la défense de la France en juin 40.

Onclusive licencie presque… tous ses salariés. « Skynet » les remplace.

Voici ce que nous rapporte le site France Info (source ici).

« 1.800 € sans bosser, vive la France ! » : petit manuel de fraude sur YouTube


 
 

 

Clémence de Longraye 19 septembre 2023

« Je suis handicapé sur le papier, mais je vous rassure, je suis en très bonne santé. » 

 Face caméra, Mertel B., un influenceur en quête de buzz, se vante de frauder l’allocation adulte handicapé (AAH), en principe réservée aux personnes en situation de handicap qui ne disposent pas de revenus d’activité. Cette vidéo, exhumée par le militant Damien Rieu et désormais supprimée de YouTube, qu’elle se veuille humoristique ou simplement cynique, révèle les nombreuses failles du système social français.

Méthode pour frauder

« Je vais vous avoir l’AAH même si vous êtes en bonne santé. » En quatre minutes seulement, Mertel expose comment détourner l’AAH et, ainsi, percevoir 971 euros par mois, versés par la caisse d’allocations familiales (CAF), « sans rien foutre » (sic). Pour cela, il conseille d’abord de se rendre chez « un bon médecin qui te fera un bon certificat qui va dans ton sens ». Pour trouver de tels professionnels de santé peu ou pas regardants, l’influenceur conseille d'aller « en banlieue ». Une fois le rendez-vous médical pris, Mertel recommande à ses abonnés de « s’arranger » avec le médecin afin de faire valoir un « handicap invisible », comme le handicap psychique. Lui confie avoir « manipulé » son médecin pour obtenir un certificat de complaisance. Et contre 300 euros, il propose d’aider ses abonnés à faire de même. Ensuite, une fois le certificat en poche, il ne reste plus qu’à envoyer sa demande et attendre que l’argent tombe.



mardi 19 septembre 2023

Loi contre l'anonymat _ Big Brother c'est maintenant


 www.libreinformations.be

On peut dire: sale gueule?

 



Si vous ne voyez là, rien d'anormal, rendormez vous

 



Lampedusa l'île de nos angoisses


 

Non ce n’est pas une invasion de criquets. C’est plus grave encore ! 

Ce mercredi 17 Septembre, il était comptabilisé 6000 clandos débarquant à Lampedusa. Deux jours plus tard, on nous en annonce 11000. Et demain ? Objectif : les répartir dans les différents pays de l’Europe occidentale. L’Allemagne refuse toute nouvelle migration de ces importuns. La Hongrie et la Pologne n’en veulent pas, il reste donc le pays qui chaque fois tire les bonnes cartes à cause de la sottise et de la lâcheté de ses dirigeants. Et dans une moindre mesure l’Italie, l’Espagne et la Belgique invitées à se partager ce cadeau indigeste.

Mais pourquoi cette soudaine arrivée, pour ne pas dire invasion ? On ne nous fera pas croire que cette opération n’était pas organisée et planifiée. Certes, le nombre prévu  de migrants au début était moins important. Mais la chance était du côté des organisateurs. Je m’explique. La digue que représentait, tant bien que mal la Libye vient de sauter, à cause des désastreuses inondations dans ce pays. Les migrants sont partis sans demander leur reste. En Tunisie, autre scénario. Le Président Kais Saied, n’ayant pas apprécié les remontrances  déplacées à son égard de la part de représentants de l’UE, avec 255 millions d’euros non versés, a lui aussi ouvert les digues afin de leur faire voir qu’il avait les moyens de répondre. Les tunisiens ne sont pas les larbins de l’Europe dit-il. Résultat : que les subsahariens quittent la Tunisie. Dégagez on ne veut plus de vous en Tunisie.

Allez vous faire entretenir chez ces c…lles moles de chrétiens et  qui ne croient plus à rien, sauf au vice et à l’argent. Enfermés qu’ils sont dans leur repentance, leurs Droits de l’homme, leur sensiblerie de vierge effarouchée, leur décadence et les divagations de Bergolio Ier.

Y-a t’il volonté de créer une colonie de peuplement ? Si Darmanin se veut faussement rassurant sur le sujet, la ministre Collona l’est beaucoup moins. En fait, nous sommes liés à l’UE qui sert de pompe aspirante, car si elle voulait stopper les flux migratoires en provenance d’Afrique, elle adopterait la technique du refoulement. Bien au contraire, la der Leyen veut les répartir dans toute l’Europe. Toutes ces belles paroles de ministres ne sont que de la poudre aux yeux, du bla bla bla ! L’UE est à fond pour ces migrations.

Alors Soros est-il dans le coup cette fois ? On peut le penser, mais il n’est pas le seul, il y a aussi ceux qui se cachent derrière lui. Comme l’état profond américain, toujours dans les mauvais coups pour déstructurer l’Europe en voulant la « créoliser » (dixit Mélanchon). Sans oublier le Qatar qui peut verser des milliards, et  voit là, une occasion de l’islamiser. Sans parler de nos Régions, ici et ailleurs et de nombreux particuliers qui financent  ces ONG de malheur, alors qu’il faudrait les priver de toute rémunération.

Toute cette opération de vaste envergure à Lampedusa, était presque organisée militairement dans sa logistique.

Ukraine, immigration, censure : les trahisons des élites - JT du mardi 19 septembre 2023



Publiée le 19/09/2023

A la Une ce soir, nous reviendrons sur les différentes crises qui secouent le quotidien des Européens et sur leurs points communs !

Nous évoquerons ensuite les efforts gouvernementaux pour faire face à l’inflation. Dernière idée en date : autoriser la vente à perte du carburant. Une mesure qui ne devrait pas changer la donne.

Et puis nous reviendrons sur les responsabilités de l'Éducation nationale dans les drames liés au harcèlement scolaire.

Le New York Times a stupéfié ses lecteurs avec les résultats de son enquête sur l'attaque du marché de Konstantinovka le 6 septembre


 

 



Excellente analyse de Soral sur le trucage des élections

 



trudeau, macron: même combat

 



3 fois plus d’énergies renouvelables en Allemagne qu’en France, mais 20 fois plus de CO2 !

 

 

 par | 19 Sep 2023 |

Ce tweet ci-dessous est très cocasse.

L’auteur pousse des hourras de victoire pour démontrer qu’avec 62 % d’énergies renouvelables, l’Allemagne est génial et « l’a fait », alors que la pauvre France n’a que… 21 % de renouvelables au même moment, sauf, sauf… que le diable se cache dans les détails et le diable là, c’est le CO2 représenté par le petit carré à gauche marron en Allemagne avec 448 grammes contre seulement 22 en France le petit carré vert en dessous.

Logique… en Allemagne on a des renouvelables et pas de nucléaire, alors pour combler on utilise le charbon.

Résultat, malgré les renouvelables allemandes l’électricité de notre voisin est plus de 20 fois plus polluante en CO2 que l’électricité française.

Autre élément, nous parlons ici d’une mesure à un instant « T », ce n’est pas la moyenne allemande et la moyenne française sur une année de production.

Enfin, il n’y a qu’en France que l’on cherche à décarboner l’énergie nucléaire… qui ne produit pas de carbone. De la radioactivité et des déchets, certes, mais pas de CO2…



Toujours au sujet de la pintade évoquée sur le post précédent

 



De Samuel Paty au jeune Nicolas : itinéraire d’une rectrice hors-sol


 

 Samuel Martin 18 septembre 2023

La rectrice de l'académie de Versailles, mise en cause dans le suicide très médiatique du jeune Nicolas, le 5 septembre, est dans l'œil du cyclone. 

Au-delà même de ce courrier, des mots employés et des manquements éventuels, son parcours est emblématique d'une partie des maux qui dissolvent l'Éducation nationale.

 « Les femmes et plus largement toute la société ont encore du chemin à faire pour parvenir à l’égalité », déclarait Charline Avenel, dans une interview publiée sur le site Sciences Po Carrières. Mais dans ce combat, chacune pour soi et toutes les iniquités sont autorisées ! Pour la nommer rectrice de l’académie de Versailles, Macron n’hésita pas à modifier les règles de nomination en les assouplissant jusqu’à les faire plier, car sa camarade de promotion à l’ENA n’avait pas les diplômes nécessaires. Le Conseil des ministres avalisa cet aménagement en octobre 2018. Elle quitta alors son poste de secrétaire générale de Sciences Po.

Cette nomination sur mesure aurait pu inciter Charline Avenel à s’impliquer longuement dans la vie de l’académie de Versailles, gigantesque machine scolaire qui regroupe les Yvelines, l’Essonne, les Hauts-de-Seine et le Val-d’Oise. Il faut croire que ce n’était pas aussi amusant que ça en avait l’air, ou que le salaire n’était pas à la hauteur des embêtements. En avril dernier, elle postulait au poste de directrice générale de la Fédération française de football ! En vain. En juillet, adieu Versailles : Charline Avenel rejoignait la direction générale du groupe Ionis, groupe d’enseignement privé spécialisé dans les domaines des transformations technologiques, du business, du management et de l’innovation. Des créneaux plus clinquants que « enseignement moral et civique » et qui lui vont comme un gant. « J’ai compris tout le potentiel de la tech pour faire réussir nos élèves », proclamait-elle au salon Viva Tech, en mai 2019. Une vision proche de celle du songe-creux élyséen, promoteur de la Tech for Good (la technologie pour le bien, NDLR), engagement qui veut « définir des modèles de développement qui mettent la technologie et le numérique au service de l’humanité »

De la poussière sous le tapis

Mais nouvelles technologies et technocratie ordinaire ne résolvent pas tout. Elles n’ont été d’aucun secours pour sauver la vie de Samuel Paty, l’affaire qui a entaché la « gouvernance », comme on dit, de Charline Avenel à la tête de l’académie de Versailles. Au caractère abominable de cet acte terroriste islamiste à l’égard d’un professeur, poignardé, éviscéré et décapité par un Tchétchène – tout ça pour avoir été Charlie – s’ajoute un fait, aujourd’hui établi : sa hiérarchie, donc sa rectrice, a laissé tomber Samuel Paty avec une lâcheté non dénuée de cruauté – voyez le livre de Stéphane Simon, Les Derniers Jours de Samuel Paty – Enquête sur une tragédie qui aurait dû être évitée (Plon). Les sœurs de la victime ont d’ailleurs porté plainte contre l’État.

lundi 18 septembre 2023

OMS et ONU – Pédophiles ne touchez pas aux enfants




20/07/2023

 Toute personne saine sait que le véritable amour protège les enfants.

 Il protège tout particulièrement les enfants des agressions sexuelles et des mutilations. Mais ce que l'OMS et l'ONU nous présentent avec une insistance inhumaine comme étant la liberté des enfants est tout simplement une abominable destruction de leur personnalité à tous les niveaux de leur développement.

Des milliers de scientifiques s’unissent pour dénoncer le canular de la « crise climatique »


 

 Hunter Fielding  14 septembre 2023

newsaddicts.com 

 Des scientifiques du monde entier se sont unis pour s’opposer à l’agenda vert en révélant que la soi-disant « crise climatique » est un canular.

 1 609 scientifiques, dont deux lauréats du prix Nobel, se sont réunis pour signer une déclaration proclamant qu’« il n’y a pas d’urgence climatique ».  

L’objectif principal est de mettre fin à l’hystérie climatique de masse et à la destruction que cette clameur entraîne pour l’économie américaine. « Il n'y a pas d'urgence climatique », le document signé par les lauréats du prix Nobel John F. Clauser des États-Unis et Ivar Giaever de Norvège/États-Unis. et les autres ont souligné. « Il n’y a donc aucune raison de paniquer ou de s’alarmer. « Nous nous opposons fermement à la politique nocive et irréaliste de zéro émissions nettes de CO2 [en dioxyde de carbone] proposée pour 2050. 

 « Optez pour l’adaptation plutôt que l’atténuation ; l’adaptation fonctionne quelles qu’en soient les causes. Ils notent également que la science du climat devrait être moins politique, tandis que les politiques climatiques devraient être plus scientifiques. Selon eux, les scientifiques devraient ouvertement aborder les incertitudes et les exagérations dans les prévisions du réchauffement climatique, tandis que les politiciens devraient évaluer sans passion les coûts réels ainsi que les avantages imaginaires de leurs mesures politiques. La proclamation souligne également que la Terre traverse des phases froides et chaudes et qu'il s'agit de phénomènes naturels et que l'écart entre le monde réel et modélisé nous indique que nous sommes loin de comprendre le changement climatique : « Les archives géologiques révèlent que le climat de la Terre a varié depuis que la planète existe, avec des phases naturelles froides et chaudes. « Le Petit Âge Glaciaire s’est terminé en 1850. 

 « Il n’est donc pas surprenant que nous connaissions actuellement une période de réchauffement », ajoutant que le réchauffement est encore beaucoup plus lent que ce qui avait été prédit sur la base des forçages modélisés par l’activité anthropique ou humaine. Dernièrement, les alarmistes climatiques et les mondialistes font également pression pour réduire les émissions de CO2, recourant même à des mesures consistant à taxer les rots et les pets des animaux simplement pour garantir une réduction des émissions de CO2.

 Cependant, les scientifiques ont réfuté ce récit : « Le CO2 n’est pas un polluant. «C’est essentiel à toute vie sur Terre. « Plus de CO2 est favorable à la nature et rend notre planète plus verte. « L’augmentation du CO2 dans l’air a favorisé la croissance de la biomasse végétale mondiale. «C’est également rentable pour l’agriculture, car elle augmente les rendements des cultures dans le monde entier.» 

 Non seulement ils exagèrent l’effet des gaz à effet de serre, mais ils ignorent également le fait que l’enrichissement de l’atmosphère en CO2 est bénéfique. En fait, selon le Département américain de l’Agriculture (USDA), lorsque les arbres absorbent et stockent le CO2 dans leurs fibres, cela contribue à purifier l’air. Selon la Fondation Arbor Day, un arbre mature absorbe plus de 48 livres de CO2 de l'atmosphère en un an et libère de l'oxygène en échange. « Donc, vous voudriez en fait plus d’arbres », a souligné le journaliste d’investigation primé Joshua Philipp lors d’un épisode de « Crossroads » d’EpochTV. « Si vous croyez réellement au discours sur le changement climatique, vous penseriez que la solution consiste à planter davantage d’arbres. »

 En outre, la déclaration souligne que le réchauffement climatique n’a pas accru les catastrophes naturelles, car il n’existe aucune preuve statistique démontrant qu’il intensifie les ouragans, les inondations, les sécheresses ou d’autres catastrophes naturelles similaires, ou les rend plus fréquents. Parallèlement, il existe de nombreuses preuves que les mesures d’atténuation des émissions de CO2 sont aussi dommageables que coûteuses. 

Ces Juges Marqués du Label Point Rouge





Publié le 16 septembre 2023 par rra137

Pourquoi les juges sont-ils politisés et se permettent même de conseiller pour qui voter ? 

L’affaire Fillon en est un exemple. Une FORFAITURE jamais dénoncée. 

Cela au point de tomber dans de graves injustices. Nous avons une grande partie de la réponse dans la bouche d’un enseignant des jeunes juges en formation. « Soyez partiaux, ayez un préjugé favorable pour la femme contre le mari, pour le débiteur contre le créancier, pour l’ouvrier contre le patron, pour le malade contre la sécurité sociale, pour le voleur contre la police. La loi s’interprète, elle dira ce que vous voulez qu’elle dise… On peut, avec les plus solides « attendus » du monde donner raison à l’un ou l’autre, acquitter ou condamner au maximum de la peine ». On peut ajouter, l’étranger d’Afrique contre le natif d’Europe.

Si tous les magistrats ne tiennent pas compte de ces scandaleux enseignements, d’autres le mettent outrageusement en pratique. Qui n’a pas entendu parler du très gauchiste « Syndicat de la magistrature » qui domine et s’impose. Georges Fennec, qui est un ancien magistrat raconte comment un clan idéologique a pris le pouvoir dans les années 70. Il dit : « -Ces juges sont des enfants de Mai 68 et du slogan « il est interdit d’interdire ». Pour eux, les pires des criminels sont des victimes de la société qui est injuste et raciste.

Ils ont profité de l’arrivée au pouvoir de la gauche pour imposer leurs délires. Pas de prison mais des aménagements de peine, car les sanctions sont inutiles. J’ajouterai, sauf pour leurs ennemis du camp national, classé camp du mal, car s’il manque de place de prison pour les crapules, on en trouve toujours pour les honnêtes gens qui ont le malheur de se défendre. Alors que le nombre de voleurs, violeurs, tueurs, braqueurs explose. Certains en sont à leur 15ème ou leur 20ème comparution. Ils ont fait entrer, dit-il, le débat politique dans les prétoires. Et ceux qui n’adhèrent pas à leurs idées finissent par se taire par crainte pour leur carrière.

A l’ENM existe une formation politique qui a plus d’importance que la connaissance du droit et de la jurisprudence. C’est lui qui le dit ! Toute personne de droite est qualifiée d’ennemie du peuple. Et ils sont fermement soutenus par les principaux médias. G. Fennec assure que les élus en ont très peur, car c’est pour eux la sanction à ne plus être invités nulle part et d’être traités de « fachos ou de racistes ». Les premiers concernés sont le Conseil d’Etat et le Conseil constitutionnel, car n’étant pas juristes, ils peuvent être menacés de reprendre leurs attributions antérieures.

Régulariser les CLANDESTINS ? Analyse d'une folie



 Nicolas Faure - Sunr

Darmanin : « La France n’accueillera pas les migrants de Lampedusa ». L’hypocrisie d’un gouvernement qui accepte 300.000 immigrés par an



bouffon prétetieux



À l’entendre, on pourrait presque y croire. Croire à la fermeté d’un ministre qui tape du poing sur la table. Au micro d’Europe 1, Gérald Darmanin s’est exprimé ce matin sur la situation migratoire, avant sa visite à Lampedusa prévue pour l’après-midi.

Faisant encore une fois fi de l’utopique solidarité européenne, il a affirmé :

“La France ne s’apprête pas à accueillir les migrants arrivés à Lampedusa. Comme l’a dit le président de la République à la première ministre italienne, la France va aider l’Italie à tenir sa frontière pour empêcher les gens d’arriver.”

Une première déclaration qui a immédiatement été relayée par les médias en Italie, d’où chacun sait que la majorité des migrants qui font exploser l’hotspot de Lampedusa n’ont qu’une ambition : aller s’installer en France, le pays de cocagne aux allocations si généreuses et aux communautés étrangères si nombreuses. C’est ce qui agace tant les Italiens et génère un sentiment anti-français de plus en plus diffus.

Ce faisant, Gérald Darmanin attribue la responsabilité de l’actuelle submersion migratoire à l’Italie qui ne saurait pas maîtriser ses frontières. C’est vrai, mais en partie, puisqu’un pays seul, aussi autoritaire soit-il, ne à lui seul résoudre le problème quand c’est toute l’Union européenne qui envoie aux désespérés de la Terre entière le message de son besoin de main d’œuvre bon marché. Michel Onfray a raison de dire l’Europe veut ça.” Si l’UE est débordée, cela n’est que la conséquence de sa politique libérale qui professe que tous les hommes sont interchangeables, que les frontières sont dépassées et qu’il y a un devoir moral des pays riches envers les pauvres.

En outre, il faut aussi rappeler que le contrôle des frontières italiennes est entravé par le travail de sape des ONG qui organisent sciemment l’invasion de l’Europe, allant chercher les migrants sur les côtes africaines pour les ramener dans les ports d’Italie. Des navires ONG battant pavillon France ou Allemagne, et en partie financés par les institutions de ces mêmes pays.

“Pour ceux qui sont arrivés nous devons appliquer les règles européennes que nous avons adoptées il y a quelques mois, qui consistent à faire les demandes d’asile à la frontière. Une grande partie d’entre eux ne sont pas éligibles à l’asile et doivent repartir dans les pays d’origine.”

UE : après l’Ukraine, la crise migratoire - JT du lundi 18 septembre 2023



 Publiée le 18/09/2023

À la Une ce soir, la question migratoire divise l’échiquier politique. 

Alors que plus de 10 000 personnes sont arrivées clandestinement en Italie, les réponses efficaces ne se bousculent pas en Europe.

Nous poursuivrons ensuite cette édition avec les récents événements en lien avec le conflit en Ukraine.

Et puis nous rentrerons en France avec le plan contre la pauvreté du gouvernement qui lance en même temps une politique d’austérité.

Le médium des stars : « On va assister au décès d’ici moins d’un an de Brigitte Macron »

C'est un médium reconnu qui a fait un tirage de cartes pour Brigitte Macron. Il voulait voir si les choses se précisent, si d'autres choses vont survenir. Il commence par demander "comment va évoluer Brigitte Macron." Écoutez ses réponses ci-dessous.

Emmanuel Macron a toujours consulté des voyants. Comme François Mitterrand, dont Elisabeth Teissier a dévoilé toutes ses conversations secrètes avec lui. L’importance de l’astrologie et des cartes en politique est cruciale. Ce n’est plus un secret, alors de plus en plus de voyants ouvrent des chaines sur Youtube et filment en direct certains tirages de cartes.

Lire aussi : Emmanuel Macron a appelé une medium cette nuit pour la voir (discrètement) au plus vite

Ici, le médium tirant les cartes, va très loin dans sa consultation, parce qu’en plus de révéler la relation intime entre Emmanuel Macron et Justin Trudeau, il va jusqu’à prédire : « tout ce qui a été fait par Brigitte Macron, elle le paiera. Certains diront « c’est la justice divine », si vous voulez, appelez ça comme vous souhaitez par rapport à vos croyances… L’effet boomerang, c’est un peu l’idée pour Brigitte Macron. D’ailleurs, l’Oracle ne manque pas d’humour encore une fois, elle lui conseille de « quitter Emmanuel Macron et sans trainer, sans tarder. »

Lire aussi : Un acteur porno témoigne sur sa relation avec Macron : « J’ai eu l’occasion de coucher avec lui, enfin c’était un plan à trois »

Ensuite, il demande « Pourquoi Emmanuel Macron ne doit pas rester avec Brigitte ? » Et voici ce que disent ses cartes : « Elle va essayer de cacher les choses.

L'intelligence artificielle est de celles qu'on invoque, comme Dieu ou le Diable


 Campagnol tvl

 


La France va passer du Grand Veneur au Grand Monarque

Lampedusa : Pourquoi la Tunisie n’a pas empêché les migrants de partir ? Car elle n’a jamais reçu l’argent de l’UE à cause de manœuvres de la gauche

 
Migrants clandestins en attente de débarquer sur l’île sicilienne, le 15 septembre.
 
Migrants clandestins en attente de débarquer sur l’île sicilienne, le 15 septembre. © REUTERS/YARA NARDI
Marie d’Armagnac

 Alors que 7 000 migrants ont débarqué à Lampedusa, Giorgia Meloni doit faire face à cette épreuve qui menace sa crédibilité.

Que s’est-il passé pour que l’Italie, pourtant gouvernée par une coalition de droite dont l’immigration a toujours été un thème privilégié de campagne électorale, ait à subir un tel assaut ? 

En moins de quarante-huit heures, plus de 7 000 migrants ont débarqué sur la petite île de Lampedusa, qui compte un peu plus de 6 000 habitants. Répartis dans près de 120 bateaux de fortune, les migrants ont envahi le port de Lampedusa, face à des forces de l’ordre italienne submergées par cette marée humaine. Depuis, le flot ne tarit pas. Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur italien, près de 127 207 clandestins ont débarqué en Italie depuis début 2023, contre 66 237 en 2022 et 42 750 en 2021 pour la même période.

Pour Matteo Salvini, vice-Premier ministre, « si dans les faits, à Bruxelles, Berlin et Paris [les gouvernants] se détournent de l’autre côté, nous devons en prendre acte et défendre nos frontières par tous les moyens nécessaires que la démocratie met à disposition ». Et sur Rete 4, il poursuit : « Je n’exclus pas l’utilisation de la Marine militaire. » Enfin, décochant une dernière flèche à l’Allemagne : « Il y a des institutions allemandes qui donnent des millions d’euros à des ONG pour amener les migrants en Italie. C’est un fait. » Le 15 septembre, le procès de Salvini s’est d’ailleurs ouvert dans la salle d’audience-bunker de la prison de Pagliarelli à Palerme, celle qui est réservée aux mafieux : il est accusé de séquestration de personnes pour avoir retardé, lorsqu’il était ministre de l’Intérieur en août 2019, l’accostage en Italie du navire de l’ONG Open Arms chargé de 147 clandestins.

Pour Matteo Salvini, « quand on voit arriver 120 bateaux, ce n’est pas un épisode spontané, mais c’est un acte de guerre […]. Je pense que c’est quelque chose de voulu et d’organisé aussi pour mettre en difficulté un gouvernement qui dérange ». Selon Francesco Giubilei, président du think tank Nazione Futura, proche de la droite italienne, « la réponse doit être européenne, mais si cela ne fonctionne pas, l’Italie doit agir seule, a-t-il confié au JDD.

On va pouvoir vendre le carburant à perte ! Générosité du gouvernement avec l’argent des autres !

 

 par | 18 Sep 2023 |

Les distributeurs autorisés à vendre le carburant « à perte » pendant « quelques mois », d’après l’annonce Elisabeth Borne.

Vendre à perte c’est interdit sauf quand ça arrange le gouvernement !

« Dans une interview au Parisien datée du samedi 16 septembre, la Première ministre annonce « qu’à titre exceptionnel (…) et sur une période limitée de quelques mois », les enseignes de la grande distribution pourront vendre à perte le carburant, alors que la loi le leur interdit depuis 1963. L’objectif affiché est de « baisser davantage les prix ». « Avec cette mesure inédite, nous aurons des résultats tangibles pour les Français, sans subventionner le carburant. Le pouvoir d’achat, c’est notre combat », assure Elisabeth Borne. »

La cheffe du gouvernement a en revanche écarté toute idée de baisse des taxes à la pompe. « Chacun prend sa part. C’est normal de mettre à contribution les gros industriels. La responsabilité de l’État, c’est aussi de baisser son déficit et sa dette », justifie-t-elle. »

L’idée géniale du gouvernement ?

Faire la générosité avec l’argent des autres !!

L’idée, c’est que les distributeurs fassent des prix d’appel avec des carburants à prix coûtant ou même vendus à perte, et qu’ils se rattrapent grâce à la fréquentation de leurs centres commerciaux.

Autant dire, que ce que vous gagnerez d’une main, sera repris dans l’autre, logique.

Il n’y a jamais de cadeau.

Il n’y a jamais rien de gratuit.

Au bout du compte c’est toujours la population qui paye.



Source France Info ici

[Satire à vue] Fête de L’Huma 2023 : du Grand Soir au « pisse-debout »


 

Jany Leroy 17 septembre 2023 

C'est un cri d'alarme lancé par un groupe de jeunes communistes présents à la Fête de l'Humanité. 

Non, ça ne peut plus durer. Leur affiche met en lumière le nouveau combat des travailleurs et des travailleuses. La revendication claque comme un coup de semonce à la face du monde capitaliste : « Parce que pisser debout ne doit plus être un privilège de mec cisgenre. » Trotsky et Lénine n'osaient aborder cette oppression urinaire. Une association de militants progressistes a le courage de la dénoncer. La fin de la domination des classes verticales dans les toilettes est proche. L'accessoire qui mettra fin à cette hégémonie est en vente sur le stand. Georges Marchais l'eût brandie sur le plateau d'Antenne 2 face à Jean-Pierre Elkabbach. C'est l'entonnoir final. La dernière cartouche du PCF avant fermeture. Approchez, mesdames et mesdames, et voyez l'objet. Plastique translucide, bec verseur, à la portée de toutes les bourses. Devant les usines désaffectées et les entreprises en faillite, il épate les liquidateurs, impressionne les magnats du CAC 40.

Bouche bée devant ce Grand Soir de l'urinoir, les visiteurs se bousculent. Une envie pressante d'en finir avec les luttes qui contribuèrent à certaines avancées sociales les taraude.

dimanche 17 septembre 2023

Coucou les amis magistrats


 Image



C’est bon, vous êtes allés faire les marioles en violant votre devoir de réserve à la fête de l’Huma, vous allez peut-être pouvoir vous remettre au boulot. 
 
La rectrice de l'académie de Versailles, Charline Avenel copine de promo de Macron, nommée par lui grâce à un passe-droit, vient d’ajouter une autre probable infraction à son palmarès. 
 
Sous sa responsabilité, le rectorat avait déjà refusé de protéger Samuel Paty menacé de mort avec les conséquences que l’on sait. Toujours sous sa responsabilité, voilà qu’il a envoyé chier (il n’y a pas d’autre mot) les malheureux parents d’un ado victime de harcèlement scolaire et qui s’est suicidé. Dites, amis magistrats,
  vous vous rappelez l’article 223 –6 du Code pénal ? « Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l'intégrité corporelle de la personne s'abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende.
 
 Sera puni des mêmes peines quiconque S’ABSTIENT VOLONTAIREMENT DE PORTER À UNE PERSONNE EN PÉRIL l'assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours. » On en est à deux morts, ça mériterait peut-être une petite procédure ? 
 
Comment dites-vous ? C’est la copine de votre cher Macron, celui que vous avez fait élire, alors c’est pas touche, c’est ça ? Ah c’est vrai, j’oubliais.

Le pouvoir de l'ombre



Mastectomie


 

jeudi 14 septembre 2023 

source via lesobservateurs.ch

 

Minnesota — Une femme qui voulait changer de genre à 16 ans poursuit les médecins qui lui ont fait une double mastectomie



Une femme du Minnesota qui avait décidé de devenir un homme transgenre poursuit en justice les médecins qui lui avaient fait subir une double mastectomie alors qu’elle n’avait que 16 ans.

Luka Hein, aujourd’hui âgée de 21 ans, affirme qu’elle traversait une période difficile sur le plan émotionnel lorsqu’elle était adolescente, alors que ses parents divorçaient et qu’elle était sollicitée en ligne par un homme originaire d’un autre État.

Alors qu’elle se débattait avec sa santé mentale, elle a trouvé des influenceurs en ligne qui vantaient les vertus de la chirurgie mammaire et des hormones.

Mlle Hein a ensuite rencontré des membres du personnel du centre médical de l’université du Nebraska, qui, selon elle, l’ont contrainte à subir une opération « du torse » et l’ont mise sous traitement hormonal.

Elle affirme que l’opération et les traitements l’ont laissée dans une douleur constante et l’ont peut-être privée de la possibilité de devenir mère.

« Je traversais la période la plus sombre et la plus chaotique de ma vie. Au lieu de me donner l’aide dont j’avais besoin, ces médecins ont transformé le chaos en réalité », plaide-t-elle. Cette dernière estime qu’elle n’aurait pas dû être en mesure de consentir à une telle opération puisqu’elle était encore mineure.

« Des enfants ne devraient pas pouvoir consentir au retrait définitif de certaines parties du corps sans comprendre ce que ça signifie, ajoute-t-elle. J’ai subi une intervention médicale sans vraiment en saisir les effets à long terme. »

Luka Hein demande donc une compensation financière de la part de l’hôpital et que les médecins « reconnaissent qu’ils m’ont fait traverser tout ça ».

La plainte de 28 pages affirme que les médecins ont été « négligents dans la façon dont ils ont traité l’autodiagnostic de Luka » et qu’ils l’ont « tout de suite dirigée vers des traitements chimiques et chirurgicaux irréversibles ».

« Je ne pense pas qu’un enfant puisse consentir à ce qu’on lui retire toutes ses fonctions corporelles à un jeune âge, avant même qu’il ne sache ce que cela signifie », a déclaré Mlle Hein.

Lampedusa : Scholz juge la pression migratoire « insoutenable » ! Meloni aussi !


 

Frédéric Sirgant 16 septembre 2023

Les étés européens furent les périodes de déclenchement des guerres mondiales.

Au XXIe siècle, ce sont les périodes où le chaos migratoire explose, un coup en Grèce, un coup à Lampedusa, un coup à Gibraltar. Souvenez-vous : 2015 et ce 31 août où la chancelière Angela Merkel prononça son célèbre : « Wir schaffen das! » (« Nous y arriverons ! »). Une formule qu'elle renia en partie par la suite, mais sans jamais remettre en cause la folle politique d'accueil qui conduit l'Europe dans le mur en dénaturant sa démographie et son identité et en important en prime de l'insécurité. Huit ans après, c'est Lampedusa, débordée tout cet été par des arrivées massives de migrants, qui vient de nouveau infliger un camouflet à la politique d'accueil des Merkel, von der Leyen et Scholz.

C'est, paradoxalement, le chancelier social-démocrate qui vient d'acter en catimini la faillite du système immigrationniste mis en place par l'Union européenne. En effet, on a appris, ces jours-ci, que l'Allemagne refuse depuis fin août d'accueillir les migrants d'Italie, comme elle devrait le faire en application du mécanisme volontaire de solidarité européen qui consiste à relocaliser dans un pays tiers une partie des migrants arrivés dans un État de l'Union européenne. Les justifications de Berlin sont intéressantes. L'une, diplomatique, est un classique de la belle solidarité européenne : Berlin accuse Rome de ne pas reprendre les demandeurs d’asile installés en Allemagne, mais dont le dossier devrait être traité en Italie, où ils sont d'abord arrivés, en vertu de l'accord de Dublin. Sur 12.452 migrants en 2023, l’Italie n’en aurait repris que dix, selon le ministère de l’Intérieur allemand.

Mais l'autre motif invoqué par l'Allemagne de Scholz est beaucoup plus intéressant : en effet, le ministère de l’Intérieur allemand évoque « la forte pression migratoire actuelle vers l’Allemagne ». Intéressant car Giorgia Meloni vient, ce vendredi soir, d'employer la même expression dans un message vidéo, en mettant l'Union européenne au pied du mur !

Que le social-démocrate allemand se mette à parler comme l'extrême droite italienne est un signe encourageant.

samedi 16 septembre 2023

Le coco et le travelo

 

 

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup!!!!!! non je déconne 


13h par jour et 78h par semaine , ne rigolez pas c'est juste une question de temps



Internet a de la mémoire: Le pédophile et le déplumé repris de justice dans leurs œuvres!

 

 

On attend quoi pour sortir les cordes? 

Vous allez vous réveiller quand?


Voila, ça c'est dit


 


Merci Daniel 

Ah si seulement tu pouvais fermer ta gueule

 



Ça nous ferait des vacances 

Economie et Ukraine, effondrement



15 Septembre 2023

  Rédigé par Patrick REYMOND

Nos dirigeants sont des bredins, tels Will E Coyot, ils veulent des migrants, pour "l'économie", en fait, pour répondre aux voeux du patronat, et avoir des salaires de merde. 

De plus, faut il préciser, que la régularisation n'entrainera pas un moindre recours aux clandestins, ce que veulent les patrons, c'est justement du clandestin. Il est payé une misère, en cash, ne râle pas, et s'il a l'idée de le faire, est immédiatement viré.

Donc, notre économie en effondrement dans le bâtiment, l'agriculture, la restauration, rapide ou pas, dit avoir besoin d'une main d'oeuvre... Malgré la spirale de la mort où ils sont engagés... Sans compter, aussi, ceux qui ont viré, déjà, leur personnel...

Charles Gave dit : « Avec cette inflation, beaucoup de gens sont à l’os. C’est un signe d’appauvrissement des plus pauvres ».

ALERTE – FRANCE : Augmentation RECORD des loyers impayés !

Ils sont donc vraiment nécessaire les Zentils Zimmigrés...

 L'économie finlandaise, très dépendante du bois, elle aussi, s'effondre lamentablement, toujours à cause de la guerre en Ukraine.
En effet, les usines de pâte à papier faisait un large recours au bois russe, d'autant que chez eux, ils sont notablement emmerdés par les règlements européens, toujours gnangnan, il est interdit de couper du bois, tuer des loups, des vipères, des trucs muches en pagaille, et il faut monter un dossier béton pour couper un arbre de plus dans trois ans. Et avec les sanctions, pan, plus de bois russe...


"Avant l'invasion à grande échelle de l'Ukraine par la Russie, il y a environ 18 mois, la Finlande importait de Russie environ 7 à 10 % du bois utilisé dans l'industrie de transformation. Dans le sud est de la Finlande, la part du bois russe utilisé était encore plus élevée. En conséquence, l'industrie forestière finlandaise est maintenant confronté à une transformation majeure en raison d'un manque de matières premières."

Note : évidemment, on ne tient pas compte de l'économie parallèle, qui devait fournir de plus gros volumes encore à la Finlande.

"La première victime industrielle de la pénurie de bois a été l'usine de pâte à papier Sunila à Kotka. L'entreprise finlandaise de produits forestier Stora Enso a annoncé début septembre que l'usine devrait fermer ses portes d'ici la fin de l'année. L'usine n'était plus rentable, une situation causée notamment par la fin des matières premières importées de Russie".

"L'utilisation croissante de bois sous forme de copeaux ou de granulés pour la production de biocarburants a contribué aux pénuries dans les usines, et l'augmentation de la production de grumes n'est pas possible, "pour maintenir un puits de carbone"."

Lampedusa, un flux ininterrompu