mardi 27 octobre 2015

Services secrets allemands : Face à “l’immigration imposée par l’élite politique”, la police ne pourra pas “contenir la population”

 
Published On: Mon, Oct 26th, 2015
 
migrants-hungary-austria-germany

BREIZATAO – ETREBROADEL (26/10/2015)

Dans une note confidentielle des services de renseignement allemands (BND) publiée par le journal Welt am Sonntag, les services de sécurité d’Allemagne préviennent que les migrants musulmans sont fanatisés et violents.
 
Cette note, diffusée pour les plus hauts cadres du renseignement allemand, affirme :
“Nous sommes en train d’importer l’extrémisme islamique, l’antisémitisme arabe, des conflits ethniques et nationaux d’autres peuples ainsi qu’un fossé en matière sociétale et juridique”.
Le journal continue de citer le rapport confidentiel :
“L’intégration de centaines de milliers de migrants clandestins en Allemagne n’est plus possible au regard des chiffres et des sociétés parallèles déjà existantes”.
Par “sociétés parallèles”, le journal fait référence à un terme fréquemment utilisé en Allemagne pour les communautés musulmanes qui ont peu de contact avec la société allemande.
Le rapport, non signé, précise que :
“Les services de sécurité allemands ne seront pas en mesure de résoudre ces problèmes sécuritaires importés et, en conséquence, ne pourra pas davantage traiter les réactions de la population allemande”
Un haut responsable des services sécuritaires a confié au journal, sous couvert d’anonymat :
“Le flux massif de gens provenant de toutes les parties du monde va engendrer une instabilité dans notre pays. Nous produisons des extrémistes via l’immigration. La société civile est en train de se radicaliser parce que la majorité ne veut pas d’immigration et ils y sont forcées par l’élite politique”.
Il prédit que beaucoup d’Allemands “se détourneront de l’état de droit”.
 La note confidentielle émane des quatre agences de renseignement d’Allemagne : le Bureau Fédéral pour la Protection de la Constitution, le Service Fédéral du Renseignement, la Police Fédérale et le Bureau de la Police Criminelle Fédérale.
 
(Source : JPost)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.