mercredi 28 octobre 2015

Thomas Fabius sous le coup d'un mandat d'arrêt aux États-Unis.



Publié le | Le Point.fr


Entre avril 2011 et avril 2012, Thomas Fabius aurait empoché 13 millions de gains pour seulement 5 millions perdus, ce qui, selon les experts, nécessite une mise de 20 à 25 millions d’euros.

Entre avril 2011 et avril 2012, Thomas Fabius aurait empoché 13 millions de gains pour seulement 5 millions perdus, ce qui, selon les experts, nécessite une mise de 20 à 25 millions d’euros. ©LAURENT ZABULON/TF1/SIPA

Les enquêteurs s'interrogent sur des flux financiers massifs et suspects du fils du ministre sous le coup d'un mandat d'arrêt aux Etats-Unis.

On la surnomme la Las Vegas de la Méditerranée.
La République autoproclamée de Chypre du Nord abrite une quarantaine de casinos pour 250 000 habitants.
C'est ici, dans ce paradis des flambeurs échappant aux règles du droit ­international, que Thomas Fabius a encore une fois raflé la mise.
 À la fin de l'année dernière, le fils du ministre des Affaires étrangères y a encaissé un chèque de près d'un million d'euros.

La chance sourit à l'aîné des Fabius. Entre avril 2011 et avril 2012, ce joueur frénétique aurait empoché dans divers casinos de la ­planète 13 millions de gains

lire la suite

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.