vendredi 31 août 2018

Suisse : explosion des agressions contre les soignants « Les migrants sont largement responsables de ces violences. »




Cenator : Si les statistiques des agressions sont si élevées à Zurich, quels sont les chiffres à Lausanne, à Genève ? 
 
A Genève on recensait déjà près d’une agression par jour en 2013 (ici).
Vaud a vu une augmentation de 70% des cas de violences contre les forces  de l’ordre en une année (ici et ici).
Nous attendons bien entendu des statistiques non trafiquées, tenant compte du nombre de prises en charge et de l’origine des personnes. y compris l’origine des naturalisés.
Nous avons fortement le sentiment que la Suisse romande Orange mécanique est délibérément cachée à la population.

******
 
RTS, 26.08.2018 : Revue de presse alémanique de Nicole Della Pietra

 
Les agressions sont fréquentes contre le personnel des services des urgences.
Les responsables sont principalement des jeunes hommes alcoolisés/drogués.

Les migrants aussi sont largement responsables de ces violences, et même d’agressions sexuelles sur le personnel féminin.
Les  menaces de mort ne sont pas rares.
 
Dans certains hôpitaux, les cas augmenteraient de 50% par année.
A l’Hôpital universitaire de Zurich, il y a en moyenne 700 agressions sur 12 mois.
Trois quarts de ces agressions ne sont pas dénoncées.
 
Désormais les agents de sécurité des urgences sont équipés de lunettes pour se protéger des crachats, ainsi que de gants et de gilets. (SonntagsZeitung)
 
******
 
Rappels :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.