lundi 20 août 2018

Bromma, Suède: 4 migrants africains violent une femme handicapée par voie vaginale et anale

                                  


 
 
Quatre Erythréens, qui prétendent avoir entre 17 et 20 ans, ont été accusés de viol collectif contre une femme à Bromma, rapporte le journal suédois Fria Tider.

Le viol a eu lieu les 5 et 6 mai 2018. Selon les chefs d’accusation, les quatre Africains ont violemment forcé la femme handicapée à avoir des relations sexuelles anales et vaginales.
Les hommes ont tenu la femme par ses bras et ses jambes pendant la violence, provoquant de grandes contusions sur son corps.
Le viol très douloureux a également causé “une fissure dans la région de l’abdomen de la femme”, écrit le procureur.
Il ajoute que la femme s’est retrouvée dans une situation particulièrement vulnérable “en partie à cause de son trouble du développement, en partie parce qu’elle était seule avec quatre délinquants dans un environnement inconnu”.
En tant que tel, l’infraction est caractérisée comme particulièrement impitoyable et cruelle.
 Le procureur déclare que tous les quatre seront expulsés s’ils sont reconnus coupables.


Fria Tider a demandé une réponse au procureur de chambre Helena Wigilius, mais selon le bureau du procureur, elle n’est pas disponible pour commenter l’affaire avant vendredi prochain.
 
Source via madame.suavelos.eu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.