jeudi 23 août 2018

NON Messieurs les extralucides, la France ne sera jamais musulmane

  Résultat de recherche d'images pour "stop invasion"



Publié le


La vidéo passée récemment sur le Roumégaire au sujet du Grand Remplacement, au sujet de l’avenir politique et sociétal de la France, serait plutôt intéressante bien que je ne partage son pessimisme.

Il donnerait envie de se flinguer au plus jovial des optimistes.
 
On entend d’abord Michel Onfray, quand il se fait prophète.
Je le savais philosophe, mais je ne lui connaissais pas des dons de voyance dans une boule de cristal.
Il est vrai, qu’actuellement tout semble donner raison à tous les pessimistes et défaitistes de la Terre.
Une phrase de Youssef  Kharadawi (proche de l’Islam radical), vient conforter ce sentiment: « Grâce à vos valeurs démocratiques, nous vous envahirons, grâce à nos valeurs coraniques, nous vous dominerons ».
 
On peut citer aussi, l’ex-Président algérien Ouari Boumedienne à la Tribune de l’ONU en 1974: « Un jour des millions d’hommes quitterons l’hémisphère Sud, pour aller dans l’hémisphère Nord.
Ils n’iront pas là bas en tant qu’amis.
Ils iront pour le conquérir.
Ils le conquéreront  avec leurs fils, le VENTRE de nos femmes nous donnera la VICTOIRE ».
 
Bravo à l’Aquarius il à compris le message !
Mais Michel Onfray et d’autres avec lui, font de cette situation anxiogène, une fatalité, sans la moindre solution.
Cette démocratie, dont on est si fier, n’est en réalité qu’une démocrature, puisque le peuple n’a aucun droit à la parole, surtout en ce qui concerne l’immigration.
Elle se fait à notre insu, la meilleure alliée de l’Islam conquérant, pour permettre son entrisme dans la société française.
Quant à cette République, qu’on nous vante comme étant le modèle indépassable depuis l’école de Jules Ferry, son idée est tellement ancrée dans nos neurones, qu’on oublierait facilement que la France a vécu et s’est développée pendant des siècles de monarchie et de chrétienté, depuis le baptême de Clovis.
Dans une royauté qui aurait pu perdurer jusqu’à aujourd’hui et plus encore, si elle avait su mettre en place, quand il le fallait les réformes indispensables qui s’imposaient.
La République, tout aussi dispendieuse qui lui a succédé, marque déjà ses limites, à peine plus de 200 ans après la Révolution de 1789.
Corruption, impuissance, arrivisme, gaspillage, mépris du peuple et j’en passe.

La bourgeoisie n’a fait que remplacer un régime par un autre au prix de la Terreur et de ses milliers de victimes inutiles.
Notre fausse démocratie et les « valeurs » dévoyées de la République historique, sont devenues des tares qui donneraient facilement raison à nos prophètes de malheur.
Puisqu’elles sont responsables de l’immigration de masse et de l’islamisation, depuis déjà des dizaines d’années.
En effet, cette République d’obédience franc-maçonne et universaliste, est incapable de nous protéger de ces deux fléaux que sont la montée de l’islam radical et la submersion par l’Afrique subsaharienne.
Pour la simple raison que l’ouverture sur le monde est dans ses gènes.
Qu’elle ne prend pas en compte les considérations de différences dans les religions, les races, les ethnies les civilisations.
Tout est relatif, tout se vaut, un homme est un homme, point barre.
Belles idées, si l’on veut, mais la réalité des choses exige plus de discernement.
 
A l’heure actuelle, même si elle le voulait, notre République ne pourrait pas faire autrement, puisqu’elle est mains et poings liés par une  Europe de Bruxelles, elle même subordonnée au grand projet de Gouvernement mondial, sans frontières.

Paralysée aussi par ces Droits de l’Homme qui sont devenus, petit à petit une véritable religion qui impose ses sentences.

Et avec un Macron, placé là par le Pouvoir bancaire pour accélérer la mondialisation.
Alors une monarchie ferait elle mieux ?
En tout cas, pas dans les circonstances actuelles, car les monarchies européennes sont également contaminées par le même virus qui a gangréné le monde occidental.
Je pense aussi que, le régime idéal reste à inventer.
Mais que cette République mondialisée qui nous enfonce dans le chaos, reste ou s’écroule bientôt, il y aura toujours chez nous une résistance de gens courageux et patriotes, prêts à se sacrifier pour s’opposer à une soumission à l’Islam, décrite par l’écrivain Houellebecq.
 
Comme l’histoire mondiale le prouve, seuls les plus déterminés, ceux qui ne lâchent rien, sont capables de retourner une situation qui semble perdue en leur faveur.
De Gaulle et Churchill, en sont des exemples.
Par leur acharnement, ils ont réussi à entrainer des masses fatalistes et résignées à réagir et à se battre.
 
Quand les caisses de l’Etat seront vides, quand le Social n’assumera plus la distribution dans les classes populaires, quand les frigos seront vides, le mécontentement sera tel, qu’il fera sortir des foules en colère dans la rue.
Bien que je ne souhaite pas voir la réalisation de ce scénario.
On constate par certains signes avant coureurs qu’il est déjà programmé dans le prochain destin de cette société.

Et c’est vrai malheureusement, qu’il faille en arriver là, pour que le peuple bouge enfin.
Mais cela ne se fera qu’au prix du sang, de misères et de destructions.

Car plus on attendra, pour dire stop, maintenant c’est terminé.

Plus aucun avantage, plus de passe droits aux musulmans; immigration zéro, invasion africaine c’est fini, on ne rentre plus et retour au bled.

Plus on tardera à prendre des mesures drastiques, plus un conflit ethnique aura des possibilités de se produire et sera violent.
C’est justement, parce que nos dirigeants ne font rien pour éviter un clash, ou plutôt font tout le contraire, en laissant les choses s’aggraver.
 
Parce que le peuple est divisé comme il ne l’a jamais été dans son passé et qu’il ne lui vient même pas à l’idée de manifester pour sa survie contre ces arrivées incessantes de clandestins, contre la construction de mosquées imposantes et l’arrogance incroyable de ces nouveaux colonisateurs.

Parce que le français reste dans son hébétude post soixante huitarde, dépourvu de toute spiritualité, mais pas de boulimie de consommation, ni d’émissions  TV et films débiles.
Drogué qu’il est à « Plus Belle la Vie », Hanouna, Ruquier et Cie.
Il est tombé ainsi dans le piège tendu par ceux qui veulent sa soumission aux forces de l’argent.
 
En votant Macron, il s’est tiré une balle dans le pied.

Il ne voulait pas (l’imbécile), du seul parti qui pouvait lui remonter le pantalon, comme le dit Aldo Stérone et qui pouvait lui éviter les heures sombres, qu’il s’apprête à vivre.
C’est justement pour cela que l’affrontement devient inévitable.
 
Aujourd’hui, les musulmans sont prés de 10 millions en France, avec une Afrique qui comptera 2 milliards d’habitants en 2050 (prévisions) et qui voudra, comme maintenant déborder sur l’Europe.

 Avec une démographie faible d’un coté et en progression exponentielle de l’autre.
Tous les feux sont au rouge et une remigration avec un aller simple s’imposera fatalement.
Michel Onfray, dans ses pronostics reste dans le rationnel, il envisage la suite des évènements, seulement par la prospective.
Mais nous sommes dans l’irrationnel et l’imprévisible.

Aujourd’hui, 2 populations et 2 civilisations différentes, comme le jour et la nuit sont forcées de vivre à coté, à défaut de vivre ensemble, tout en se regardant en chien de faïence, alors qu’elles n’ont aucun atome crochu.
Il est facile d’en déduire que cette cohabitation artificielle n’est pas durable.
 
Tous les jours, des intimidations, des provocations, des agressions, des meurtres, de la part de ces allogènes exaspèrent lentement, mais sûrement la population de souche, enfoncée dans son confort, son chacun pour soi, et éprise de paix, au point d’avoir pu tout supporter jusque là, et même l’intolérable.
Elle va commencer à se fâcher pour de bon, quand tout ce qui fait son plaisir de vivre va lui manquer.
Elle sera donc forcée de se retourner contre le Gouvernement et contre ses prédateurs, qui eux n’ayant rien à perdre redoubleront de violence.
Elle n’aura, alors pas d’autre alternative que passer à l’offensive pour retrouver sa souveraineté.
Pour le moment, l’islamophobie (la peur de l’Islam), décrite comme agressive envers les musulmans et l’Anti-racisme, ajouté au sentiment de culpabilité injecté à fortes doses dans l’inconscient de nos concitoyens, sont des notions qui inhibent toute auto-défense et toute réaction immunitaire.
Elles sont les armes absolues des mondialistes.
Mais des questions se posent.
Quelle sera la réaction de cette oligarchie, qui traite mieux les étrangers que ses propres compatriotes ?

Quelle sera la réaction de la police et de l’armée ?

Jusque là, totalement inaudibles.

Y aura-t-il un coup d’Etat salvateur, avant que le pire n’arrive ?
Onyx

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.