samedi 25 août 2018

Emmanuel Macron fait sa rentrée : la cruauté des chiffres…


  
À en croire le porte-parole du gouvernement, cette rentrée s’annonce sous les meilleurs auspices : le Président est en pleine forme et totalement déterminé à poursuivre dare-dare le train des réformes qui vont dynamiser la start-up France !


Et puis, tout va très bien, Madame la Marquise !
Il n’y a qu’à écouter France Inter ou regarder BFM TV, etc…
La France est descendue sous ces fameux 3 % !
Un chiffre sorti de nulle part qui ne veut strictement rien dire, qui ne recouvre aucune réalité économique.
Voyons plutôt du côté d’Eurostat qui publie, entre autres, les chiffres de la croissance et du chômage pour le premier semestre 2018.
En termes de croissance, la France, avec 0,4 %, est bonne dernière dans l’Union européenne.
La moyenne de la zone 19, c’est 0,8 % – moitié plus !
La Finlande caracole en tête avec 1,7 % de croissance ; les États-Unis font 1,5 %.
Quant au chômage…
Pas bon du tout : un écart de 5 points avec celui du Royaume-Uni, et de 5,6 points avec celui de l’Allemagne.
Et en ce qui concerne la dette, ce n’est pas vraiment folichon non plus.
Les dépenses de l’État continuant à grimper, avec plus de 6 millions de fonctionnaires (+2,56 %), la dette devient digne de celle de la Grèce ou de Chypre.
Les pseudo-réformes de Macron, cela me fait penser à ces restaurants qui, dans la carte, annoncent de magnifiques plats qui, une fois servis, se révèlent être de la bouffe immangeable.

Moi qui suis un tout, tout petit chef d’entreprise, je puis vous dire que c’est encore bien pire qu’avant et qu’il faut être inconscient ou déglingué pour entreprendre en France.

Patrick Robert

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.