lundi 21 octobre 2013

Le chef de file des communistes parisiens voudrait détruire le Sacré-Cœur de Montmartre.

21 octobre 2013


Dans un entretien vidéo au Journal du Dimanche, Ian Brossat, leader du PC à Paris (allié aux socialistes pour les municipales de 2014), admet ne pas aimer le symbole de la basilique parisienne.

 Une référence à l’histoire de l’édifice, qui fut construit après les événements de la Commune de Paris en réparation des crimes de celle-ci.

Le Sacré-Coeur qui est un symbole que je n’aime pas. Et qui visait à sanctionner d’une certaine manière les communards.
 Je pense qu’il s’il y a un endroit où on pourrait faire autre chose ça serait le Sacré-Coeur.

Et que faire de cet édifice religieux ? Ce sémillant jeune homme, élu du 18e arrondissement, explique :

Je le remplacerais par un espace dédié à la solidarité.
Aujourd’hui si on a une idée à porter dans cette ville, c’est la solidarité, la justice sociale.
 Si Paris doit être exemplaire dans un domaine, c’est la solidarité.

On préfère ne pas imaginer ce que l’individu (qui confond « justice sociale » et « solidarité »), sodomite notoire, entend par « espace de solidarité »…

http://www.contre-info.com/le-chef-de-file-des-communistes-parisiens-voudrait-detruire-le-sacre-coeur-de-montmartre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.