dimanche 27 octobre 2013

La gourde guidant le peuple.

Rédigé par medicis le 25 octobre 2013.
25.10.2013
 
 
Le pauvre Eugène Delacroix doit se retourner dans sa tombe en voyant son chef d’œuvre « la liberté guidant le peuple » servant de modèle à une fonctionnaire gauchiste, qui ne sait plus quoi faire pour que l’on parle d’elle.

Tout le monde aura reconnu la gourde du Poitou alias Ségolène Royal ex-concubine Hollande, dans une campagne de com « osez Monsieur le président ».

Est ce encore une brillante idée de Dominique Besnéard ? pour ridiculiser un peu plus notre intermittente du spectacle politique.
 En toge blanche « préfiguration de la burqa moderne? » le drapeau tricolore en main servant d’alibi, madame Royal part à l’assaut des déçus du système qui ne demandent d’après elle qu’à suivre ses gants de toilette triomphants, pauvre Marianne !


Sans douter de rien, elle assène des vérités dignes du politburo (avaler sans modération), concernant son ex Ceausescu bedonnant « l’histoire lui rendra Justice »…

 J’ai envie de dire tout dépendra si le tribunal est situé à Bamako !
Normal, la sinistrose ambiante « les politiques avant-gardistes ne sont pas comprises de leur époque ».
 Comme tous les ratés intermittents du spectacle, c’est la faute du public qui n’a rien compris.
Donc dès demain dans vos kiosques, ou les poubelles adjacentes, ne ratez surtout pas « le Parisien mag », en ces temps sinistres un peu de burlesque cela ne peut faire que du bien.

Ségo n’oublie pas, que tant va la cruche à l’eau ….

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.