jeudi 31 octobre 2013

Caprice à l’Elysée : un conseiller de Hollande exigeait que le SPHP lui achète des pains au chocolat

Signalé par
Mathieu Deslandes

 
Où l’on reparle de ce cher Faouzi Lamdaoui, le conseiller de François Hollande chargé « de l’égalité et de la diversité ».

 Charlie Hebdo nous en apprend de bien bonnes à son sujet.
« Quelques mois après avoir perdu l’usage de son permis de conduire, la faute aux flashages trop fréquents, voilà que le conseiller s’est mis à recevoir des lettres de menaces de mort. » Comme par hasard.
 « Ni une ni deux, une protection policière – avec la voiture qui va avec – lui a été accordée. »
La brigade criminelle chargée d’enquêter sur ces mystérieux courriers (sept en tout) n’a jamais réussi à retrouver leurs auteurs. Mais tant que la menace persiste, la protection est maintenue.

« Le 30 juillet, au matin, une équipe de relève attend Faouzi Lamdaoui, quand ce dernier monte dans la voiture.  
Surprise : monsieur le conseiller élyséen se fâche alors, regrettant que la “consigne” n’ait pas été respectée. 
“Quelle consigne ?”, demande l’un des deux officiers de sécurité. 
“On ne vous a pas dit qu’il faut m’acheter un pain au chocolat le matin ?”  
Pour le flic en question, un ancien légionnaire dont tout le SPHP connaît le parcours en Bosnie et au Rwanda, la “consigne” ne passe pas. »
C’est le caprice de trop : la protection et la voiture lui seront retirées quelques jours plus tard. Un flic confie à Charlie Hebdo :
« Au plus haut sommet de l’État, on a estimé qu’il fallait mettre un terme à cette histoire. »


 http://www.rue89.com/2013/10/31/caprice-a-lelysee-conseiller-hollande-exigeait-les-policiers-achetent-pains-chocolat-247103

1 commentaire:

  1. Berthelage-Hervé8 novembre 2013 à 08:19

    Bonjour. Moi aussi j'aime les pains au chocolat, mais je suis mère au foyer sans emploi, je n'en mange que quand mon mari en achète. Les privilégiés nantis qui travaillent pour l'état, idolâtrent l'argent, la richesse, ils méprisent les français pauvres de France, ils nous narguent à la télévision dans leurs beaux palais, ils font des banquets à nos frais, ils voyagent en avion et ils vont dans des hôtels de luxe où nous n'irons jamais, ils ont des voitures neuves couteuses, ils en profitent un maximum pendant qu'ils peuvent, ils me dégoutent, ce sont des escrocs, des profiteurs sans morale chrétienne, j'espère qu'ils iront en enfer. Salut cordial. Béatrice B-H

    RépondreSupprimer

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.