jeudi 23 octobre 2014

Le plug Hollande : un art nouveau vient de naître.


hollande


Le 23 octobre 2014


   
Le dégonflage du plug anal a heurté le chef de l’État.

Le dégonflage du plug anal a heurté le chef de l’État. Tourné vers le ciel, le chef-d’œuvre attendait que le dieu de la sodomie vienne s’empaler dessus.
 À quelques jours près, l’occasion est manquée, le dieu contrarié…
Allez réinstaller quoi que ce soit de céleste dans ces conditions.
Il ne viendra plus.
Le Président s’est déclaré aux côtés de l’artiste et de son œuvre souillée.
 Par des saligauds !
 Des sans foi ni loi qui ne respectent rien.
Pas plus les gonflages que les dieux divers et variés, que l’art…
 C’est l’anarchie.
 Tout part à vau-l’eau.
Ce plug, c’était sa montgolfière.
Prêt à monter à bord, le François.
Il se voyait précurseur.
Le premier homme à quitter la terre à bord d’un godemiché.
 Il allait marquer l’histoire.
 De là-haut, il aurait salué la foule, puis traversé un cumulo-nimbus…
 Trempé jusqu’aux os, il aurait continué son ascension jusqu’à l’anus final.

C’est l’anus finaaal…
Chantez, travailleurs !
 Reprenez tous en chœur.
 Dansez, chômeurs !
Que voulez-vous de plus ?
 Un doigt d’honneur géant aux portes des « Pôle emploi » ?
  Qu’à cela ne tienne.
 Un coup de fil à l’artiste visionnaire, au Rodin du rectum et l’affaire est entendue.
Des majeurs bien tendus vers les cieux se dresseront bientôt çà et là comme un symbole de l’action de ce gouvernement avant-gardiste qui ose afficher la couleur.
Le bobo moyen est le plouc des temps modernes.
 Pigeon dans l’âme, suiveur en diable, il adhère à tout ce qui lui paraît bouger.
Veut pas rater le coche.
Oh là là, non.
 Schéma intellectuel binaire : de grands artistes ont choqué à leur époque donc tout ce qui choque est génial.
 Badaboum.
 Envoyez l’orchestre bavarois et les shorts en cuir.
C’est la fête de la bière de la pensée.
 La terreur de passer pour ringard lui fait perdre la tête.
 Hollande ficelé dans son costume façon paupiette de veau se propulse défenseur d’un art qu’il imagine sauvage et précurseur.
 Ceci pourrait compenser cela ; on ne sait jamais.
Mais peine perdue.
Il ne participe qu’à établir un nouveau conformisme tout aussi poussiéreux et saumâtre que le précédent.
Le plus gonflé de l’affaire n’est pas le plug anal mais bel et bien son auteur.
Parvenir à faire gober et financer une telle farce est un tour de force.
Le choquant n’est pas l’objet mais ce à quoi il prétend.
McCarthy peut bien suspendre des préservatifs au plafond de la galerie des Glaces.
Dans le cadre d’une semaine de l’humour… éventuellement. Il faut examiner.

La véritable œuvre artistique inoubliable est ce soutien de François Hollande.

Déguisé en paupiette de veau au pied d’un plug anal géant.

 Là, oui. Magritte peut aller se rhabiller.

 Ceci n’est pas un président. Œuvre. L’art commence là.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.