mercredi 29 octobre 2014

Des politiques en caméra cachée : de la rigolade en perspective.


broken-tv-set


Le 28 octobre 2014


   
Michèle Alliot-Marie ira incognito dans un commissariat... La production ne précise pas si c’est en tant que prévenue ou préposée.

« La chaîne D8 prépare la première télé-réalité politique en France, dans laquelle des personnalités plus ou moins connues ont accepté de se grimer pour aller dans la vie quotidienne et se frotter à la réalité de la vie ».
 Voilà pour le concept copier-coller à partir du site jeanmarcmorandini.com, lui-même recopieur de la une du Parisien qui tient l’info d’un chien policier très ami avec le caniche de Claire Chazal.
 Du travail de pro.
Participeront à cette pantalonnade : Michèle Alliot-Marie, Geoffroy Didier, dont l’immense popularité a nécessité un maquillage sophistiqué, Bernard Accoyer, quasiment aussi connu que Michael Jackson, Samia Ghali, à côté de laquelle Lady Gaga fait figure de passe-muraille, Jean-Luc Romero, visage très familier et enfin Julien Dray, l’idole des horlogers.
 Tous seront immergés dans une réalité banalement quotidienne…
Qu’ils méconnaissent donc.
Michèle Alliot-Marie ira incognito dans un commissariat…
La production ne précise pas si c’est en tant que prévenue ou préposée.
 Thierry Mariani fera le handicapé…
 Handicapé du quotidien, sans doute…
Julien Dray en prof de lycée…
N’en jetez plus, on en rit d’avance.
Comme chacun l’aura perçu du premier coup d’œil, le grotesque de l’idée repose sur le postulat erroné selon lequel les personnalités mises en scène seraient connues du grand public.
Partant de là, le réel intérêt de l’émission va donc consister à observer l’absence de réaction des quidams face à la révélation finale.

 « C’était Bernard Accoyer ! » s’exclamera l’un des complices de la caméra cachée en fin de séquence.
Encéphalogramme plat, bouche en cul-de-poule, le supposé piégé émettra quelques « Ah bon » et autres « C’est qui, celui-là ? »…
 Les plus polis se fendront peut-être d’un « Ça alors ! » mal joué…
Ou bien : « Jean-Luc Romero ? Celui qui joue dans “Romero et Juliette” ? ».
Bref, sous cet angle, le concept est fort.
 Un « Surprise sur prise » sans surprise, il fallait y penser.
L’autre suspense de l’émission peut résider dans la performance de la prestation.
Combien de temps un homme politique de base, neutre à souhait, technocrate jusqu’au trognon, peut-il tenir en milieu naturel ?
Sans bouteille à oxygène…
 L’émission prendrait alors une tournure « Grand Bleu » éventuellement intéressante.

Alliot-Marie en sirène des profondeurs populaires, natation synchronisée, pour justifier le pince-nez….

L’irréalité de la télé rejoint celle des politiques.

Faute de discours et de réponses aux vraies questions les uns se donnent en spectacle dans l’ineptie télévisuelle des autres.

Bien touillée, cette purée indigeste participera à éloigner encore un peu plus le monde politique et médiatique des téléspectateurs-électeurs.

 On avance…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.