Translate

samedi 27 mars 2021

France : offensive contre les enfants


 
 
Salopards de mômes ! Ils sont tous infectés ! Regardez ça se voit ! Ils vont nous faire mourir ! Solution : les faire mourir… en premier ! 
 
Voilà comme ça, nous serons sauvés ! Logique, non ?Après avoir utilisé :
  • les covimorts
  • les tests
  • les cas
  • les vaccins qui n’empêchent pas l’infection
  • les lits de réanimation en “tension”
  • les mutants

… Voici les enfants.

Comme d’habitude, il faut analyser la communication propagande gouvernementale.

Covid-19 : plus de 21.000 élèves contaminés

Malgré une hausse de plus de 6000 cas depuis la semaine dernière, Olivier Véran a répété que les écoles resteraient ouvertes et ne seraient fermées qu’en dernier recours. (source Le Figaro)

On rappelle (est-ce nécessaire) que les enfants et adolescents NE SONT EN RIEN CONCERNES par cette maladie.

Je reformule : vous avez vu beaucoup de mômes de 10 ans en “réanimation” ?

Et a fortiori morts foudroyés par la terrible pandémie ?

Pour la première fois sont communiquées des informations sur les tests salivaires réalisés dans les écoles. La semaine dernière, sur 320.285 tests proposés, 200.404 tests ont été réalisés, et se sont révélés positifs à 0,49%.

Vous n’avez pas oublié que le gouvernement a lancé ces fameux tests… à l’intérieur des écoles début mars...

Trois semaines après, on commence donc à voir le résultat de cet outil de propagande.

Chaque semaine désormais… le cheptel sera bombardé par des patachiffres de contamination dans les écoles… tous plus foireux les uns que les autres, mais en hausse bien entendu.

Les fermetures de classes et d’établissements se multiplieront.

Car les syndicats sont forcément en embuscade (ces branleurs-nés ont pris goût aux vacances éternelles, en bon gauchistes, ils vénèrent le con-finement).

Face à la propagation de l’épidémie, les syndicats s’alarment d’une situation de plus en plus tendue dans de nombreux endroits. Et chez les médecins ou les politiques, des voix s’élèvent pour demander une fermeture contrairement à ce qu’a affirmé le ministre de la Santé.

Ah, les fameuses “voix” ! C’est elles qui feront “pression” sur le gouvernement pour fermer. Qui finira par s’exécuter, la mort dans l’âme.

Le scénario est cousu de fil blanc.

De quoi entretenir la panique… Et déboucher ensuite sur la nécessité de… vacciner les enfants.

La vaccination des enfants est le rêve (et le challenge ultime) des covidéments. Les labos font déjà des tests : Moderna, AstraZeneca.

Israël a clairement annoncé son intention de vacciner tous les enfants (lire ici).

Chaque pièce du puzzle s’assemble parfaitement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.