Translate

jeudi 25 mars 2021

« Epidémie, le vrai problème des écoles! » !!! » L’édito de Charles SANNAT


 

 par | 25 Mar 2021 |

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Voilà un an que nous supportons cette pandémie et les ridicules décisions de nos dirigeants.

J’ai très rapidement expliqué que leurs actions se résumeraient toujours au trop peu, trop tard.

Nous avons eu le fiasco des masques, les ratés du déconfinement, les incohérences partout. Majeures.

Evidemment, la situation est inédite, mais c’est cela diriger. On ne dirige jamais vraiment dans la normalité ! On dirige vraiment quand les situations sont inédites.

Je ne suis pas médecin… voici une autre porte ouverte enfoncée ! Les médecins n’en savent pas tellement plus, et ils sont également bien incapables d’anticiper et de prendre des décisions non pas médicales, mais politiques et organisationnelles. Ce n’est pas la même chose.

Alors au bout d’un an, nous faisons évidemment du sur place.

C’était prévisible.

Avec un an de recul, vous pouvez voir ou revoir cette vidéo du JT du grenier. Il n’y a pas grand chose à y retirer.


 

Alors il va y arriver le phare du Palais ?

On nous l’a vanté l’intelligence de Macron et de la clique d’en marche ! Pourtant on ne voit rien. Comme sœur Anne, nous attendons que la lumière éclaire leurs décisions.

L’un des problèmes majeurs est assez simple à comprendre.

Les restaurants sont fermés…

Les salles de sports.

Les clubs et la moitié des associations.

Les cinémas ou les musées.

Les petits commerces non essentiels aussi.

Les très grandes galeries commerciales également.

Nous pouvons donc éliminer tous ces suspects à la contamination !! Pas besoin d’être médecin pour faire ce raisonnement.

Pas plus d’être médecin pour dire que restent ouverts;

Les transports en commun.

Les écoles, donc de façon générale les établissements scolaires.

Là où l’épidémie est la plus forte sont les zones où nous trouvons des transports en commun ET des écoles nombreuses, et cela donne quoi ? L’Ile de France et les Bouches du Rhône.

L’un des problèmes majeurs c’est donc les écoles qui représentent globalement 50 % des cas quotidiens d’infection.

Puis les gamins rentrent chez eux et infectent dans le cercle familial.

Du coup le gouvernement qui est rempli de médecins et d’avis d’expert en déduit que c’est dans le cercle familial que l’on s’infecte le plus.

C’est le même mensonge que les masques qui ne servent à rien en population générale.

Nous n’avions pas de masque, alors les masques ne servaient à rien.

Nous voulons garder les écoles ouvertes, donc, il ne faut pas dire que les sanitaires des écoles sont un enfer sanitaires, que les cantines scolaires sont un nid à microbes !

Le problème ce sont les écoles, mais oui, les écoles doivent rester ouvertes !

Et je vais à ce niveau pourtant défendre non pas le gouvernement qui est inapte à presque tout, cette clique de vedettes ne valant pas un clou, mais une idée de ce gouvernement à savoir laisser les écoles ouvertes !

Oui il faut laisser les écoles ouvertes, et bien d’autres choses sinon ce pays va devenir totalement fou.

Alors que faire me direz-vous si on laisse les écoles, principal vecteur d’infections ouvert ?

Simple…

Sortez tout l’arsenal ! Ouvrez les vannes ! Libérez tout !!

Donnez de la chloroquine ou de l’ivermectine avec de l’azithromycine, et là je ne suis pas médecin, mais laissez les faire, encouragez-les à faire, ce sera toujours mieux que du doliprane et au lit en attendant la réa.

Donnez des masques FFP2 plutôt que d’en interdire la vente pendant des mois…

Vaccinez ceux qui le souhaitent.

Foutez la paix en gens.

Cessez de faire croire qu’un couvre-feu bidon arrête le virus, mais foutez une amende très forte à ceux qui vont bosser en étant malades et symptomatiques. Ce sera plus efficace que d’enfermer ceux qui ne sont pas malades et de mettre des amandes à ceux qui sortent le chien !

Rouvrez les commerces où l’on peut être masqué.

Et puis vous allez y arriver les vedettes à nous proposer des tests massifs ?

Si chaque jour nous pouvions tester tout le monde, tous les infectés pourraient se mettre à l’isolement.

Tester, tester, et tester encore… on y est toujours pas !

Les autotests ? Ils sont où les vedettes… ils arrivent ! Oui, comme les renforts en 40. Nul.

Les purificateurs d’air dans les écoles ou les lieux collectifs, ils sont où ? Hein les vedettes ? Nul.

Sortez tout, on ne fait pas la guerre les bras attaché dans le dos !

Expérimentez, achetez des trucs, même cher, même pour rien, plantez vous, échouez, recommencer, et laissez faire les gens en autorisant tout ce qui ne peut pas faire de mal !

Le purificateur ne marche pas ? Pas grave s’il ne tue pas !

L’ivermectine ou la chloroquine marche peu ou pas ? Pas grave si cela ne tue pas !

Les autotests ne marchent pas dans tous les cas ? Pas grave si cela permet de détecter quand même la majorité des cas !

Une erreur stratégique

Le problème voyez-vous c’est que les vedettes qui nous dirigent veulent « contrôler » notre peur, puis ils veulent que l’on se vaccine car c’est la « seule » solution pour sortir de l’épidémie. Alors exit tous les autres traitements qui pourraient marcher.

Si les gens commencent à avoir le choix entre des traitements qui pourraient fonctionner et un vaccin foireux, ils seront peu nombreux à prendre le vaccin et les beaux plans du grand quartier général tomberont à l’eau !

Alors, ils mentent, ils mentent, encore et encore.

Vous avez préféré le déshonneur à la guerre, vous aurez le déshonneur et la guerre.

Je ne suis pas médecin, mais je sais lire.

Je ne suis pas médecin, mais je sais réfléchir.

Je peux vous dire qu’il y a peu de chance que la vaccination soit LA solution pour sortir de la crise, car d’après cette étude publiée sur un site de référence, l’efficacité d’un vaccin sur le variant sud-Africain est proche de pas grand-chose…

Alors quand la vaccination aura définitivement foiré, il leur restera quoi à nos vedettes ?

Alors quand le virus aura muté une nouvelle fois, il leur restera quoi à nos vedettes ?

L’ivermectine, les tests, les masques FFP2, les quarantaines pour les étrangers, la fermeture des frontières, ou encore des écoles, sans oublier la chloroquine, les purificateurs d’air, ou encore l’azithromycine!

Que de temps perdu.

Toujours bien trop peu.

Toujours bien trop tard.

Des nuls… En plus ils nous coûtent un pognon de dingue !

Pour le reste, vous pouvez fermer les commerces de dame Michu qui reçoivent 13 clients par jour, et laisser les transports en commun et les écoles ouvertes. Mais je peux vous annoncer une grande vérité… cela ne marchera pas!!


 

Restez à l’écoute.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.