Translate

lundi 29 mars 2021

Blocage du canal de Suez c’est 10 milliards de dollars par jour !

 


par | 29 Mar 2021 |

Au moment où j’écris ces lignes, le navire de la compagnie Evergreen bloque toujours le canal de Suez, et chaque jour de blocage coûte environ 10 milliards de dollars à l’économie mondiale.

Avec une semaine de blocus, le coût estimé est de 70 milliards.

Je ne sais pas quel est l’assureur et le réassureur de l’assureur concerné (et je n’arrive pas à trouver l’information), mais cela va faire l’un des plus beaux sinistres du millénaire et nous promet une bataille juridique d’anthologie dans laquelle personne ne voudra payer et indemniser !

Charles SANNAT


Blocage du canal de Suez: les conséquences économiques estimées à près de 10 milliards de dollars par jour

La revue spécialisée Lloyd’s List a estimé les pertes économiques de l’incident au canal de Suez à 400 millions de dollars par heure. Un porte-conteneurs de 400 mètres y est échoué depuis plusieurs jours, bloquant le passage à 12% du commerce maritime international.

Le porte-conteneurs Ever Given s’est échoué mardi 23 mars dans le canal de Suez, bloquant depuis trois jours plus de 200 navires. Selon les estimations de Lloyd’s List, revue britannique spécialisée dans le transport maritime, ce blocage coûte 400 millions de dollars par heure au commerce mondial, puisqu’environ 12% du commerce maritime international utilise ce passage géré par l’Égypte.

En effet, sur la base de la valeur approximative des marchandises qui le traversent chaque jour, Lloyd’s List a estimé que l’incident coûte 5,1 milliards de dollars par jour vers l’Europe (4,3 milliards d’euros) et 4,5 milliards de dollars vers l’Asie (3,8 milliards d’euros).

Mais le montant des véritables conséquences économiques dépendra de la durée de ce blocage, comme l’a expliqué sur CNBC Alan Baer, président de l’entreprise logistique OL USA. «La clé de ce problème réside dans le temps qu’il faudra pour déplacer l’Ever Given», a-t-il déclaré. Des transporteurs maritimes comme Maersk et Hapag-Lloyd ont déjà procédé au détournement de leurs navires par la corne de l’Afrique, un détour de 9.000 kilomètres équivalent à 10 jours de trajet, selon l’AFP.

Déblocage imminent?

La Suez Canal Authority (SCA), l’agence publique égyptienne qui gère le canal de Suez, a indiqué jeudi 25 mars à l’AFP que le porte-conteneurs de 400 mètres serait bientôt débloqué, promettant un retour de la navigation «dans 48 à 72 heures». Elle a notamment reçu l’aide des États-Unis dans cette opération, qui consiste à enlever le sable qui bloque ce navire de 220.000 tonnes afin de le remettre à flot. Ce vendredi, 87% du processus avait été effectué, selon la SCA.

La société japonaise Shoei Kisen Kaisha, propriétaire du navire, a publié un communiqué le 25 mars, présentant ses excuses à l’ensemble des bateaux coincés en raison de l’incident, évoquant une météo défavorable au moment de la traversée. L’exploitant du navire, Evergreen, a quant à lui précisé que des vents de 55 kilomètres par heure l’ont fait dévier de sa trajectoire, le poussant sur le récif.

Agence de presse russe Sputnik.com ici

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.