dimanche 30 décembre 2018

Nantes Acte Vll : j’ai vu beaucoup de GJ, mais aussi d’inquiétants policiers…

 
 

 
Publié le 30 décembre 2018 - par Victor Hallidée
 
 
Ce samedi 29 décembre, j’étais de passage chez un ami nantais. J’ai pu voir aux premières loges l’acte Vll des Gilets jaunes.
 
 
D’après le Figaro, les Gilets jaunes auraient « peu mobilisé ».
Le Figaro (29/12/2018, 15 h 36)
« Après un « acte VI » qui avait déjà peu mobilisé le week-end dernier en plein milieu des fêtes de fin d’année, le septième week-end de mobilisation des « Gilets jaunes » s’essouffle ce samedi. Alors que des rassemblements sont prévus notamment à Paris, Marseille, Lyon, Toulouse ou encore Bordeaux. »
Sans doute la mobilisation fut-elle moindre dans les villes où nos « gouvernances » et journalistes aux ordres attendaient… pour réaménager la réalité selon leurs vœux.
Mais pour ma part, ce samedi à Nantes, vers 13 h, je n’avais jamais vu autant de Gilets jaunes !
Une foule dense d’hommes et de femmes tranquilles mais manifestement résolus  pour longtemps !
L’après-midi, les gaz lacrymogènes ont envahi les quartiers situés entre la porte Saint-Pierre et la préfecture. 
De nombreux jeunes gens sans gilet jaune avaient aussi rejoint la manifestation, la plupart très pacifiques.
Certains, nettement plus âgés, étaient venus pour faire leurs courses ou « pour voir » (sic).
Ils pleuraient sous l’effet des gaz lacrymogènes mais restaient de bonne humeur, s’interpellaient avec gentillesse.
Tout ce monde sans gilet manifestait auprès des Gilets jaunes sans aucune agressivité.
Seul un tout petit nombre de surexcités attendaient d’évidence l’occasion de jeter le pavé.
Quelques « zadistes à chien » étaient aussi de sortie.

Plus inquiétante était la troupe de policiers en civil déguisés en casseurs (on les reconnaît aisément après dix ans de Notre-Dame des Landes…) qui se préparaient, place de la Bonde, derrière les cars de CRS.
Faut-il demander quel usage Castaner et Macron comptaient faire de ces commandos ?
Quel système para-légal s’est insidieusement instauré au sommet de l’État français ?
 
L’année qui vient nous le dira.
Mais nous en avons déjà une idée assez nette.
Ça s’appelle une dictature, ploutocratique, mondialiste, dont le levier criminel est la submersion migratoire et l’islamisation des pays européens.
 
Cette dictature se cache derrière son petit doigt droit-de-l’hommiste…
Elle qui affame les peuples sans états d’âme et rêve de leur imposer l’euthanasie pour empocher le montant de leur retraite…
Mais de part et d’autre de leur doigt, on voit sans peine dépasser leurs yeux vicelards et leurs oreilles pointues, ainsi qu’une liste de noms que les Gilets jaunes et tous les Français qui les soutiennent ne sont pas près d’oublier.
 
À bons entendeurs, salut !

Victor Hallidée

ripostelaique
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.