mardi 25 décembre 2018

Douce nuit, sainte nuit



Parmi tous ces radars incendiés, il y a celui de Caumont-sur-Durance. Photo le DL/ Eric HOMMAGE

Parmi tous ces radars incendiés, il y a celui de Caumont-sur-Durance. Photo le DL/ Eric HOMMAGE


Neuf radars incendiés la même nuit

Nuit de feux dans le Vaucluse et en périphérie d’Avignon, dans le Gard.

Entre dimanche et lundi, neuf radars ont été incendiés.
Trois l’ont été dans la cité des papes.
Mais, il y en a eu aussi un de brûlé à Sorgues, Caumont-sur-Durance, Valréas, Cavaillon, Les Angles et Villeneuve-lez-Avignon. 

Une facture estimée à près de 100 000 euros

Le montant des dégâts devrait approcher la centaine de milliers d’euros.
La police et la gendarmerie ont reçu pour mission de retrouver les incendiaires qui ont sévi sur leur secteur.
Des constatations ont été effectuées sur place dans l’espoir de découvrir un élément qui pourrait trahir les incendiaires.
« C’est une véritable opération coup de poing. Il ne fait guère de doutes que tous ces faits sont liés. On n’en est plus à bâcher les radars. Avec ces actes, je pense que l’on a franchi un cap », commente une source judiciaire.
On comprend entre les lignes qu’il relie ces incendies au mouvement contestataire des Gilets jaunes et une partie de ses militants les plus radicaux.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.