lundi 26 février 2018

Réserves d’or : la Russie a dépassé la Chine

 
 
Réserves d’or : la Russie a dépassé la Chine
 
 
La Russie serait donc officiellement devant la Chine en ce qui concerne les réserves d’or et il est vrai que Poutine fait l’acquisition d’or à marche forcée !
 
C’est une excellente nouvelle pour les Russes qui verront ainsi leur monnaie solidifiée par ces réserves d’or importantes, d’autant plus importantes d’ailleurs si on le rapporte au nombre de tête de pipe, puisqu’il y a nettement moins d’habitants en Russie qu’en Chine.
Certains diront que les réserves annoncées officiellement par la Chine sont fausses.
Je pense que c’est exact.
Mais n’étant pas au politburo du PCC, je ne peux pas vous le prouver, c’est juste quelques incohérences dans les chiffres qui nous permettent d’avoir un faisceau de présomption sérieux autour de réserves chinoises qui seraient officiellement sous-estimées.
Charles SANNAT
 
En février 2018, les réserves d’or de la Russie, très énergique sur le marché des achats de ce métal jaune, ont dépassé celles de la Chine, autre investisseur important dans cet actif, indique le portail Smaugld.
La Russie mène actuellement une politique agressive d’achat d’or sur les marchés mondiaux.
En ce mois de février, ses réserves sont devenues plus importantes que celles de la Chine, annonce le portail Smaulgld.
L’année dernière, Moscou a acheté 224 tonnes d’or.
En janvier 2018, 600 000 onces, soit 18,6 tonnes, de ce métal ont été acquises par la Banque centrale de Russie.
Depuis le 2015, les réserves russes d’or ont augmenté de près de 700 tonnes.
Il résulte de cette politique d’achat que les réserves d’or russes s’établissent à 1 857 tonnes, dont la valeur est actuellement estimée à 80,4 milliards de dollars (65,4 milliards d’euros).
La Russie occupe donc le cinquième rang mondial derrière les États-Unis, l’Allemagne, l’Italie et la France.
La Chine, qui cherche aussi à faire croître ses réserves d’or, arrive sixième de ce classement avec 1 843 tonnes, selon le portail.
En achetant massivement de l’or, Moscou et Pékin semblent notamment vouloir réduire le poids du dollar dans l’économie mondiale.
Les ambitions chinoises de transformer le yuan en devise de réserve principale expliquent également pourquoi Pékin est actif sur le marché de l’or.
Il ne faut pas oublier que la plus grande bourse d’échange de ce métal du monde se trouve à Shanghaï.
En plus, si la Chine réalisait son projet de lancement des contrats à terme sur le pétrole en yuans, ils seraient convertibles en or.
C’est pourquoi elle pourrait avoir besoin d’une grande quantité d’or.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.