mardi 27 février 2018

Le Média : bienvenu chez Jean-Luc Bolloré Mélenchon !



 

De Gabriel Robin
26 février 2018 

Tour d’horizon de l’actualité, c’est la semaine politique de L’Incorrect


Marion Maréchal-Le Pen ’s back

« She’s Back », titrions-nous cette semaine, annonçant en exclusivité la présence de Marion Maréchal-Le Pen au CPAC, le grand raout annuel des conservateurs étatsuniens.
Inutile de tergiverser, Marion Maréchal-Le Pen a été très longuement ovationnée par le public américain, au cours d’un discours où elle a appelé à construire un pont entre « les conservateurs des deux rives », s’attardant notamment sur les problématiques migratoires et la construction européenne. En France, ce « retour » a aussi fait couler beaucoup d’encre, diffusé en direct sur Twitter par France Info.
Etait-ce une manière de se positionner pour l’avenir ?
La cote de popularité de l’ancienne députée de Vaucluse semble intacte.
Marion Maréchal-Le Pen a un public à droite, fidèle, fervent.
Elle pourrait, un jour, capitaliser dessus.
Ses détracteurs étant aussi enragés que ses partisans sont enamourés, la véritable question est de savoir si elle sera capable d’élargir son spectre, si d’aventure elle se décidait à revenir en politique. Pour l’heure, elle se contente de la métapolitique.

 Alerte de grand vent chez les Insoumis !

Les tuiles et les polémiques se multiplient pour Jean-Luc Mélenchon et ses proches.

Premier acte : une enquête de France Info a dévoilé que des prestations fournies pour la campagne du Lider Maximo auraient pu être surfacturées.
Pis, on soupçonne le grand homme d’avoir engagé de nombreux cadres du parti sous le statut d’auto-entrepreneurs.
Quoi, l’ubérisation au cœur de la plus belle machine du post-marxisme européen ?
Alexis Corbière, l’un des plus fervents critiques de l’auto-entrepreneuriat, aurait par exemple utilisé le statut !
Quant à Sophia Chikirou, co-fondactrice de « Le Média », – sous-entendu, le seul, le vrai, le juste -, qu’on dit aussi très proche de Jean-Luc Mélenchon, elle a facturé 1.161.768€ via sa société Mediascope, alors même qu’elle était aussi la directrice de la communication du candidat.
« Le Média », créé en début d’année, est aussi dans la tourmente, après l’éjection brutale de la présentatrice Aude Rossigneux.
Une décision qui a beaucoup ému Noël Mamère, lequel se déclarait hésitant à l’idée de continuer l’aventure.
Madame Rossigneux a même comparé la gestion des ressources humaines du média mélenchoniste aux pratiques ayant cours au sein du groupe Bolloré !
Un véritable affront pour les si vertueux Insoumis qui, clou du spectacle, se sont déchirés suite à l’entretien accordé par Djordje Kuzmanovic à Causeur.
Ce n’est pas encore gagné !

 Cheddar Man, vous vous rappelez ?

Pendant quinze jours, l’ensemble des grands médias ont affirmé que l’ancêtre des Anglais modernes avait la peau noire et les yeux bleus.
En réalité, rien ne permettrait de l’affirmer !
Voici ce que dit Colin Barras dans The New Scientist : « Un britannique vivant il y a 10.000 ans de cela avait la peau marron foncée et les yeux bleus.
Du moins, c’est ce que des dizaines d’articles ont affirmé ce mois-ci.
Mais un des généticiens qui a participé aux recherches est désormais moins sûr de lui, et, selon d’autres scientifiques, nous sommes encore loin de savoir quelle était la couleur de peau des hommes de cette époque ».Pourquoi une telle communication ?

L’Affaire Jeanne d’Arc d’Orléans

Mathilde Edey Gamassou, jeune française d’origine béninoise, a généré une importante polémique cette semaine, après l’officialisation de sa désignation pour incarner Jeanne d’Arc lors des Fêtes johanniques organisées par la ville d’Orléans.
Je ne crois pas à la comparaison avec les films de la BBC (qui présentent des personnages historiques d’origine européenne sous les traits d’Africains dans une volonté manifeste de réécrire l’Histoire, afin de donner l’impression que l’Europe de jadis était aussi multiethnique que l’Europe actuelle).
En l’espèce, la jeune Mathilde a été choisie par un jury paritaire, l’un des seuls regroupant l’État, l’armée et le clergé, parce que ses membres ont jugé qu’elle représenterait correctement la ville pour les Fêtes.
Nul ne croit que Jeanne d’Arc n’était pas « blanche », tout le monde le sait.
Cette affaire révèle les tensions à l’œuvre dans notre pays, où l’immigration, notamment africaine (voir La Ruée Vers l’Afrique de Stephen Smith et la thèse de l’EurAfrique), transforme notre paysage.
En conséquence, la société s’arcboute ponctuellement, se crispe.
Mathilde n’avait rien demandé, son comportement semblant d’ailleurs irréprochable.
Du reste, on se demande si tout cela n’a pas été instrumentalisé, de part et d’autre, par les commentateurs qui ont donné une importance disproportionnée à une micro-actualité locale.

 Mauvais accueil pour Emmanuel Macron au Salon de l’agriculture

Emmanuel Macron a reçu un très mauvais accueil au Salon de l’Agriculture.
En cause notamment, la question du glyphosate, qui ne cesse de générer des fantasmes et de la désinformation.
Entre Nicolas Hulot et Stéphane Travert, plus proche des syndicats agricoles.
Le Président sait qu’on ne sort de l’ambiguïté qu’à son détriment.

Lire aussi : La Saint-Cochon

 Laïcité, immigration, islam, sécurité

Tant de mots et de concepts qui renvoient à l’état présent de la France, difficile et incertain.
On a pu malheureusement mesurer l’impéritie gouvernementale dans le cadre des débats sur la Loi Immigration et Asile, le ministère de l’Intérieur étant parti d’une loi réellement novatrice pour aboutir à une loi qui ne change rien, voire qui pourrait devenir une machine à régularisation massive.
Reste donc la laïcité, sujet sur lequel Gilles Clavreul, proche de Manuel Valls et membre fondateur du Printemps républicain, a planché : « Les contestations de la laïcité et des principes républicains se manifestent dans des proportions nettement plus significatives dans les territoires de la géographie prioritaire de la politique de la ville. (…)
Ces manifestations et les perturbations qu’elles entraînent sont le fait, dans la grande majorité des cas, d’un islam rigoriste voire radical, mais concernent également catholiques intégristes, mouvements évangéliques et juifs orthodoxes (…)
Si la “laïcité dans les textes” est largement observée, la “laïcité dans les têtes”, et plus largement l’adhésion aux principes républicains, reculent par endroits. (…) un constat quasi général : dans les lieux où la population de confession musulmane est présente, parfois de façon très majoritaire, le rapport à la République se tend sous l’effet d’une foi de plus en plus ouvertement revendiquée ». Qu’en termes pudiques sont dites ces quelques évidentes vérités, connues de nous tous depuis des années : la laïcité pose problème à l’islam.
Ou plutôt, l’islam a le plus grand mal à se fondre dans un pays laïque, a fortiori un pays de culture non-musulmane.

Lire aussi : Reportage : la charia est dans le pré

Voir aussi le débat entre Pierre Manent et Rémi Brague sur l’islam et la laïcité

 Trudeau fait le pitre

Sale semaine pour les Canadiens, ces Belges de l’Amérique.
Grande favorite du tournoi olympique de hockey masculin, l’équipe canadienne a été défaite par l’Allemagne, qui n’avait jusqu’alors gagné qu’une médaille de bronze dans ce sport aux Jeux d’Innsbruck de 1976.
Presque comme si le Canada éliminait l’Allemagne dans une Coupe du Monde de football.
Quand le sort s’acharne, il ne fait généralement pas les choses à moitié.
Le chat noir du Canada s’appellerait-il Justin Trudeau ?
Sorte de gardien du camp de la mort de la tolérance incarné sous les traits d’un jeune premier perpétuellement souriant, Justin Trudeau n’en finit plus d’embarrasser le pays à la feuille d’érable.
En voyage diplomatique en Inde, l’actuel Président du Canada s’est ridiculisé et a ridiculisé tout un pays, s’exhibant aux côtés de sa famille dans des photos dignes d’une parodie des films de Bollywood, esquissant des pas de danse maladroits, après avoir été snobé par le national-conservateur Narendra Modi à son arrivée à l’aéroport.
 
L’ex-ministre fédéral Peter MacKay n’y est pas allé par quatre chemins, jugeant que cette visite était un « cauchemar consulaire ».
Vu d’ici, les gesticulations de Justin Trudeau, l’homme qui pleure sur commande, sont une source inépuisable d’amusement, et, probablement, l’une des meilleures exportations du Canada, que nous ne devons pourtant pas à l’accord économique commercial global (désigné sous l’acronyme CETA en anglo-américain).

 Polémique autour d’un dessin parodique

Député de la dixième circonscription du Val-d’Oise élu sous l’étiquette de La République En Marche, Aurélien Taché a pris à partie la Licra dans un tweet, à la suite de la diffusion d’un dessin parodique sur le retour des djihadistes de nationalité française sur notre territoire : « Votre mission est de combattre les préjugés racistes. Tous. Pensez-vous vraiment que c’est ce que vous faites avec ce genre de dessin ? Reprenez-vous ! ».
Hani Ramadan, frère de Tariq, a immédiatement relayé les propos, afin d’exprimer sa satisfaction. Exprimer une inquiétude, par le biais d’un dessin humoristique, serait donc un acte manifeste de racisme.

 La bataille pour la présidence du parti socialiste n’intéresse personne

Le 7 mars prochain, les quatre candidats à la direction du Parti socialiste participeront à un débat télévisé.
Puisque vous devez être dans l’ignorance de leurs noms, comme neuf Français sur dix, je me permets de vous les rappeler : Stéphane Le Foll, Olivier Faure, Luc Carnouvas et Olivier Maurel.
Pour l’heure, aucune chaîne de télévision n’a fait part de son envie de diffuser ce débat.
Et pour cause, depuis la calamiteuse campagne présidentielle de 2017, le Parti socialiste disparaît progressivement de la vie politique française.
 
On peut leur suggérer des antennes amicales, telles que France 3 Saint-Pierre-et-Miquelon, Télé Lyon Capitale ou Girondins TV. Soyons fous : TV Libertés ?

 Clash entre Pierre Menés et Martin Fourcade

Pierre Menés est un grossier personnage.
À propos du super champion pyrénéen de Biathlon Martin Fourcade, l’amuseur public a eu ces mots peu amènes : « C’est formidable ce qu’il réalise. Il a évidemment tout mon respect. Mais s’il n’était pas français, qui s’intéresserait franchement au biathlon, à part trois anciens chasseurs alpins ?
Et puis, encore heureux qu’il gagne des médailles, il y a cinquante épreuves dans cette discipline ». Martin Fourcade, triple médaillé d’or olympique cette année, ne sera pas atteint par la bave du crapaud médiatique.

 Snapchat s’effondre comme un château de sable

La nouvelle économie numérique est un immense château, un incroyable … château de sable.
En effet, les capitalisations boursières impressionnantes des GAFAM et autres NATU reposent principalement sur la confiance des actionnaires.
Dans la nuit du 22 au 23 février, Snapchat aurait ainsi perdu près d’un milliard d’euros suite à un tweet de la starlette de la télé-réalité Kylie Jenner critique envers l’application.
Effrayant.

 Parution du 1er tome des mémoires de Jean-Marie Le Pen

Le premier tome des Mémoires de Jean-Marie Le Pen, intitulé « Fils de la nation – Le temps des épreuves » (Éditions Muller), sort le 28 février 2018.
Au travers de considérations sur Charles de Gaulle, qu’il juge « laid », le maréchal Pétain, la Guerre d’Algérie, ou encore sa jeunesse, l’homme lève le voile sur les raisons qui finirent par le pousser à embrasser la vie publique pendant plus de cinquante ans.
Lucide, finalement, il se demande même si la politique était un exercice pour lequel il était vraiment fait.
 
source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.