dimanche 25 février 2018

Les compteurs Gazpar & Linky: des espions chez soi. Peut-on les refuser ?

             

 
 
  par 25 février 2018
 
Les compteurs Linky et Gazpar envoient à EDF et à Engie votre consommation minute par minute de gaz et d’électricité.
 
Un bon moyen d’espionner les gens: savoir s’ils sont chez eux et quand, et ce qu’ils y font. 
Un bon moyen également de repérer les maisons qui ne sont occupées que par intermittence, même en laissant une ampoule ou un chauffage allumé, ce sera parfaitement repérable.
Ceci au moment où l’invasion des clandestins amène le gouvernement à faire la chasse aux appartements vides pour les y loger.
Un projet de loi a été déposé à L’Assemblée nationale pour donner au consommateur la possibilité de refuser ces compteurs.
C’est le sujet de cette vidéo avec quelques précisions supplémentaires très intéressantes, notamment que ce ne sont pas des employés EDF ou Engie qui viennent les poser, contrairement à ce que prétendent les installateurs.
 
MAIS dés que les compteurs-espions sont posés il n’y a plus de possibilité de revenir en arrière, l’abonné est piégé.
 
Le danger supplémentaire de ces compteurs est de renseigner d’éventuels cambrioleurs.
Il n’y a aucune raison de faire une confiance aveugle à l’honnêteté des employés qui surveilleront l’évolution de vos consommations.
A bons entendeurs !
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.