samedi 28 octobre 2017

NO PASARAN!!

 
L’image contient peut-être : 3 personnes, foule et plein air

Olivier Milza de Cadenet

C'est à croire qu'ils m'avaient entendu! Il y a quelques jours, sur radio Notre-dame, j'avais fait le pari que les ultra-"indépendantistes" catalans iraient jusqu'au bout.

Hoc fecit!
Et dans la bonne vieille ( très vieille) posture "révolutionnaire", c'est bien sûr le poing levé que les "héros" de la "démocratie populaire" ont à nouveau défilé dans la rue aujourd'hui.
Le but?
Je l'avais expliqué au micro de Louis Daufresne: provoquer une nouvelle fois l’État espagnol pour le "fasciser" ( comme les "Palestiniens de Gaza s'efforcent de "nazifier" Israël en la forçant à répliquer à ses attaques régulières),et l'amener à une répression - rendue désormais nécessaire par cette provocation - que l'on souhaite bien sûr brutale, sanglante.
Ah! Si on pouvait avoir des morts et les enterrer, à nouveau poings levés, la mine grave, selon le pathos habituel des communistes et comme dans les meilleurs pages de l"Espoir" de Malraux!!
La vérité?

La vérité c'est, comme l'a rappelé le Premier Ministre espagnol, qu'une minorité de jusqu’au-boutistes ont fait main-basse sur la question catalane, dans un véritable hold-up institutionnel.
Mais, plus largement,cette question "catalane" n'est qu'un leurre.
Une fois encore, une poignée d'activistes d'extrême-gauche, dans la mouvance de "Podemos", se sert de la question indépendantiste pour mener, dans le plus pur style léniniste, un putsch politique contre la droite espagnole, éternellement assimilée au franquisme, tant ces gens, fanatiques idéologiquement comme leurs prédécesseurs, depuis plus d'un siècle, sont incapables de voir l'Histoire muter.
Les soi-disant "autonomistes" me font penser aux islamistes du Hamas - dont ils sont d'ailleurs très proches dans une même détestation du "sionisme" - qui, se moquant éperdument de la question palestinienne, l'ont bel et bien phagocytée au service d'un djihadisme au service du Hezbollah et, à travers lui, de l'Iran.



Depuis toujours, les diverses nuances du communisme européen, à l'image de ces organismes parasites vivant au détriment des grands mammifères, ont su s'approprier des causes-porteuses: la "Déportation", "l'antifascisme", "l'antiracisme", la "cause vietnamienne" ( voire même khmère rouge!), la "défense des minorités",etc,etc,etc...
Défendant la "démocratie", le communisme en est le plus dangereux fossoyeur, s'attaquant sous forme de guérillas polymorphes aux états-nations .
Méditons la question hispano-catalane et sachons anticiper les formes multiples que prendra l'insurrection latente des "Insoumis" français, dont la stratégie de terreur urbaine, grimée en "soulèvement populaire", n'est que l'ombre portée de "Podemos".


Et, à l'image du roi d'Espagne et de son Premier Ministre, sachons renvoyer aux éternels piliers de barricades leur propre mot d'ordre: NO PASARAN!

L’image contient peut-être : 9 personnes, personnes souriantes, foule et plein air
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.