lundi 24 septembre 2018

Ajaccio. Colère après l’agression violente d’un jeune Corse

 
 





Un jeune Corse a été poignardé, dans la nuit de samedi à dimanche, par un individu de type nord-africain, dans le secteur de la gare à Ajaccio.


Une agression sauvage qui a nécessité une trentaine de points de suture entre l’oreille et la mâchoire pour la victime.
Immédiatement, une enquête a été ouverte pour identifier le ou les auteurs de l’agression et une perquisition effectuée lundi matin (en l’absence de l’agresseur présumé).
Pas de quoi calmer la colère des supporteurs d’Ajaccio, et notamment du groupe Orsi Ribelli dont le jeune homme faisait partie.
Une centaine de personnes se sont rassemblées dimanche soir en soutien à la victime, et l’Orsi Ribelli a communiqué via sa page Facebook :
Notre membre et ami Cyril B, a été victime d’un coup de couteau alors qu’il regagnait son véhicule avec ses amis.
Les faits ont été commis par un homme d’origine nord-africaine, déjà connu par la justice pour des faits similaires, en effet ce dernier, avait agressé muni d’une arme de poing un commerçant ajaccien. Il est important de préciser que cet acte a engendré une trentaine de points de suture sur le visage de notre ami, de la tempe à la mâchoire ; le manque de bravoure de l’agresseur sera marqué à vie sur lui.
Cette agression ressemble à tout ce que nous rejetons, elle s’assimile aux faits divers connus de tous, quotidiens en France.
Si de tels faits demeurent insignifiants sur le continent, ils ne peuvent être tolérés sur notre île.

De plus, L’Orsi Ribelli 2002 s’alarme qu’un jeune Corse ne soit plus maitre de sa terre et puisse risquer une agression barbare par une personne censée s’intégrer au sein de notre société.
Notre étonnement est plus intense lorsque nous constatons qu’aucun des médias locaux n’a dénié relater une telle information aussi grave.
Cela alors même que des faits similaires sur des victimes issues de la communauté maghrébine auraient pris une toute autre ampleur, notamment soutenu par des associations locales criant au scandale d’actes racistes, caractéristiques du comportement de la jeunesse corse.
L’Orsi Ribelli refuse que des membres, sympathisants, ajacciens et corses deviennent victimes de ce type d’agression qui ne doivent ni rester impunis ni être banalisés dans notre ile !
Pour conclure, nous apportons notre soutien ferme et déterminé à notre ami ainsi qu’à sa famille, qui par chance se retrouvent autour d’un lit d’hôpital et non dans une salle funèbre.
Issa ghjenti quÌ, ùn faranu mai a legge in u nosciu paesi. Stirpemu a rimigna !
 
L’Orsi Ribelli 2002, Uniscesi è vince !
 


Un rassemblement a par ailleurs été prévu, pour ce lundi, devant la Collectivité territoriale de Corse. « On veut que les élus se bougent. » proclament certains sur les réseaux sociaux.
Le mouvement nationaliste Nazione explique  dans un communiqué les raisons du rassemblement qu’il organise ce  lundi soir devant la collectivité de Corse à Ajaccio :  « Après la tentative d’assassinat, d’une lâcheté et d’une barbarie sans nom, perpétrée hier matin à Ajaccio et au vu des récents incidents qui se sont produits dans toute la Corse ; face au silence de certains médias et à l’incompétence des services de police ; nous ne pouvons plus laisser faire sans réagir. Nous ne pouvons plus supporter ce genre d’agression. La Corse ne deviendra pas comme la France. Nous ne laisserons plus passer. Il est temps que tout le peuple corse se mobilise et se fasse entendre. Étant donné que les élus de la Collectivité de Corse n’ont pas l’air très préoccupés par la sécurité de leur propre peuple, nous appelons à un rassemblement devant les grilles de la CdC afin de porter notre mécontentement devant nos représentants et de leur demander d’avoir une position claire quant à ces événements. »
 
Le ton est donné.
 
Crédit photo : DR[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.