mardi 28 avril 2015

Loi sur le renseignement : Taubira s’oppose aux écoutes téléphoniques des portables en prison ou à la sonorisation des cellules


21h57                           

 
Son amendement visant à exclure le ministère de la Justice des donneurs d’ordre en matière de renseignement avait été recalé à l’Assemblée. La Garde des Sceaux compte en rediscuter au Sénat.

Le rejet surprise de son amendement avait provoqué un beau pataquès mi-avril à l’Assemblée, lors de la discussion sur le projet de loi renseignement.
Christiane Taubira n’a pas dit son dernier mot et compte désormais convaincre les sénateurs que son ministère, celui de la Justice, doit être exclu des donneurs d’ordre en matière de renseignement.
 Le gouvernement redéposera donc son amendement lorsque le texte sera examiné au Sénat fin mai.
La Garde des Sceaux veut supprimer une disposition venue muscler le texte, lors du débat en commission des Lois à l’Assemblée nationale.
 Il s’agissait de permettre «aux services de renseignement du ministère de la Justice, et notamment l’administration pénitentiaire, de recourir aux techniques de recueil utiles» : écoutes téléphoniques des portables ou sonorisation des cellules.
Taubira, opposée à ces usages en prison, avait déposé un amendement visant à revenir au texte initial….

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.