Translate

mercredi 14 avril 2021

Les Français confinés, les variants en liberté… qui débarquent par avions entiers du Brésil et d’ailleurs !


par | 14 Avr 2021

On prend les mêmes guignols et on recommence.

On recommence les mêmes crétineries.

On nous sort les mêmes poncifs.

Je trouve la situation surréaliste, mais je ne doute pas que tous ceux qui ont débranché leur cerveau il y a déjà très longtemps m’expliqueront que « quand même faut comprendre, aucun gouvernement n’a jamais eu à affronter une telle situation ».

Je rappelle encore une fois, que diriger et commander ce n’est pas le faire quand tout va bien et par beau temps. C’est facile.

Diriger véritablement c’est par gros temps, dans l’inconnu et affronter fort et solide les éléments et le gros temps.

Nous n’avons guère plus que des capitaines de pédalos à la barrer… et encore !

Un an qu’ils y sont. Ils vont y arriver non d’un chien ?

Ce n’est pas nous qui décidons qui doit atterrir ou pas.

C’est Bruxelles qui peut ou pas fermer les frontières, c’est Bruxelles qui peut décider qui doit acheter ou pas des vaccins.

Bruxelles n’arrive jamais à rien.

Logique.

Bruxelles, ce sont des technocrates et des fonctionnaires qui raisonnent comme des technocrates et des fonctionnaires qui ne doivent aucun compte à personne et dirigent la vie de presque 500 millions de personnes sans jamais avoir été ni élus, ni choisis. Remarquable construction anti-démocratique.

Bref, nous avons droit à une succession de déclarations pathétiques de la part de nos mamamouchis aux manettes qui n’actionnent aucun levier.

Impuissants.

Incapables.

Ils contemplent des avions en provenance du Brésil se poser chaque semaine et déverser 1 000 passagers environ. Ou 50 par jour. Cela ne fait pas 1 000 par semaine. Tout dépend qui parle ou qui dit. En fait ils ne le savent même pas lorsque vous les écoutez.

Pas de quarantaine. Pas de tests obligatoires réalisés à l’arrivée, rien. L’incurie totale. Intégrale.

 

 

 

 

 

Même plus la petite affichette du mois de février et mars 2020 il y a un an.

Les mêmes âneries auront les mêmes effets.

On confine les gens ici et on met à l’amende les pauvres gus un peu trop loin de chez eux, mais on laisse rentrer les variants brésiliens contre lesquels les vaccins sont très peu efficaces comme on l’a fait exactement en 2020 en laissant les vols en provenance de Chine se poser et amener ce virus.

Frontières ouvertes, gens enfermés chez eux et économie à l’arrêt.

Et oui, ce sont ces guignols qui font semblant de diriger, mais ils ne dirigent rien. Ils n’ont plus que seulement un immense pouvoir de nuisance, ils ne savent plus qu’emmerder les Français sans même que cela ne les protège.

Je laisse la conclusion à mon idole Columbo et à ses approches intellectuelles remarquables…

 

 

Haaa… on m’informe d’un message de dernière minute.

Jeannot Lapin qui règne sur Matignon s’apprête à réfléchir au fait qu’il pourrait penser à esquisser une once d’idée de mesures potentielles, mais rassurez-vous, à ce stade rien n’est décidé.


 

Dernière, dernière minute… Finalement Jeannot lapin vient d’interdire les vols en provenance du Brésil… uniquement sous l’amicale pression de tous ceux qui craquent face à autant de crétinerie d’Etat.

A noter que ce qui n’était pas possible avant midi, devient réel en fin d’après-midi.

Guignols.

Restez à l’écoute.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.