lundi 19 mars 2018

L’embarrassante prestation de Françoise Nyssen devant la commission des affaires étrangères

 
 


Françoise Nyssen, ministre de la Culture, était auditionnée le 14 mars dernier par la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée Nationale.


On ne saurait décrire complètement la chose, il faut regarder la vidéo pour y croire.
Comme à son habitude, la ministre ne finit pas ses phrases, bafouille, multiplie les lapsus, et, bien entendu, ne connait pas ses dossiers.
Nous ne nous attacherons ici à relever ses erreurs que pour ce qui nous concerne, à savoir essentiellement les musées et le patrimoine.
Mais aucun sujet n’a été traité de manière claire et il fallait une bonne dose d’inconscience ou d’humour (nous penchons pour la première hypothèse) à Marielle de Sarnez, la président de cette commission, pour conclure qu’ils avaient passé « deux heures formidables » avec la ministre.
Il serait particulièrement cruel, et surtout illisible, de reprendre le verbatim intégral de ses déclarations et de ses réponses, marquées par des hésitations incessantes et des rires niais.
Nous retranscrirons cependant quelques passages, en supprimant les hésitations, les répétitions de mots ou les « euh », sauf quand ils font sens car ils démontrent l’ignorance de la ministre sur certains sujets.

Nous n’avons pas ajouté de sic, car il y en aurait absolument partout.
(…)

Suite sur La Tribune de l’Art

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.