mercredi 1 avril 2020

Coronavirus : Idriss Aberkane dénonce BFM TV et ses liens avec Big Pharma



Coronavirus - Idriss Aberkane dénonce BFM TV et ses liens avec Big Pharma


Dans un message adressé sur Facebook, Idriss Aberkane dénonce la partialité avec laquelle BFM TV traite le professeur Didier Raoult qui a révélé le traitement à la Chloroquine pour soigner les malades du Coronavirus Covid-19. 

L’essayiste se demande pourquoi…
« Vous vous demandez pourquoi BFMTV tabasse Raoult matin et soir? Peut-être est-ce en partie parce qu’Altice (BFM) et Gilead, la labo qui a tout à perdre si le protocole Raoult est efficace, ont une grande part d’actionnaires en commun… »
Idriss Aberkane poste une image comparée des actionnaires du Groupe Altice, propriétaire de la chaîne BFM TV et des actionnaires de Gilead Sciences, un géant pharmaceutique qui aurait les droits exclusifs sur des médicaments actuellement testés contre le Coronavirus Covid-19 destinés à la population américaine.
Le tableau comparatif posté par Idriss Aberkane montre que Altice et Gilead Sciences ont notamment pour actionnaires communs Capital Research Management et The Vanguard Group qui sont deux des plus gros fonds de pension au monde.


Aucune description de photo disponible.

 Aucune description de photo disponible.

Un remède « simple et qui ne coûte rien »

En février, alNas avait publié un article sur ce remède miracle révélé par des chercheurs chinois et confirmé par le professeur Raoult.
Selon Didier Raoult, directeur de l’Institut Méditerranée Infection à Marseille, la chloroquine a fait ses preuves face au nouveau coronavirus :
« C’est accessible et il n’y a pas à attendre quatre ans pour une autorisation de mise sur le marché. C’est une ouverture considérable ».
“Les résultats obtenus jusqu’à présent sur plus de 100 patients ont démontré que le phosphate de chloroquine était plus efficace que le traitement reçu par le groupe comparatif pour contenir l’évolution de la pneumonie, pour améliorer l’état des poumons, pour que le patient redevienne négatif au virus et pour raccourcir la durée de la maladie”, précisent les chercheurs chinois.
“Les capacités antivirales et anti-inflammatoires de la chloroquine pourraient jouer dans son efficacité potentielle à traiter des patients atteints de pneumonies provoquées par le Covid-19”, ajoutent-ils.
C’est une extraordinaire nouvelle ce traitement qui ne coûte rien, a insisté le professeur Raoult, se félicitant du travail des chercheurs chinois pour trouver un médicament efficace, voie à privilégier selon lui plutôt que la recherche d’un vaccin qui ne pourrait de toute façon pas être disponible avant de longs mois.

source 

Merci à fabie

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.