mercredi 14 août 2019

À fumier, fumier et demi.

 
 

Anne-Sophie Chazaud

Concernant le concert de pleurnicheries victimaires au sujet des permanences LREM visées par des jets d’œufs et de fumier et quelques bris de verre (c’est pas non plus Dien Bien Phu hein...), quelques remarques tout de même pour tenter de ramener les choses à leur juste niveau.
 
Si, une nouvelle fois, la violence n’est jamais la solution, on commencera par faire remarquer que celle-ci n’est pas nouvelle et que notamment les élus et permanences du RN font l’objet de dégradations régulières et d’attaques physiques pour le coup réellement violentes, comme ce fut le cas par exemple récemment contre le député RN Sébastien Chenu agressé et blessé par des militants CGT lesquels ont obtenu...la relaxe (pardi).

L’indignation et le buzz semblent être à géométrie variable selon l’étiquette politique : joli concept républicain s’il en est.
  D’autre part, les petites et grandes violences du quotidien, l’insécurité, les dégradations, c’est ce que vivent tous les Français et notamment le petit peuple sur lequel la Macronie a bien craché pendant des mois, pensons par exemple récemment aux émeutes algériennes qu’il a fallu supporter sans broncher, alors je doute que quelques oeufs et un brin de fumier ne les fasse beaucoup pleurer au regard de ce qu’ils subissent constamment au nom d’un vivre-ensemble qui leur est imposé sans qu’on leur demande jamais leur avis à ce sujet.
Enfin, des députés sont supposés oeuvrer à l’intérêt de leurs électeurs.
À présent, tout affolés à cause du fumier, ils appellent au dialogue.
À la bonne heure !
Mais le dialogue, normalement, c’est AVANT de prendre des décisions traîtres et félonnes telles que le CETA, le Mercosur et autres prédations dont cet exécutif a fait sa spécialité sur le dos des Français sans jamais écouter leurs revendications.

 Comment s’étonner dès lors que le couvercle de la marmite soit plus qu’au bord de sauter ?

Le respect des convenances et la loyauté, c’est dans les deux sens.
Pas toujours les mêmes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.