jeudi 22 janvier 2015

Des caricatures qui tuent se justifient-elles ?

                                                    

 
 
Le 22/01/2015
 
 
On peut mettre sa vie au bout de ses idées, mais est-ce que cela vaut la peine de mourir pour des caricatures ? J’espère que Charlie sera pardonné !
Lorsque le « soufflé » retombera, que l’émotion, la compassion, et quelquefois l’excitation, se seront apaisées, reviendra alors le temps, non pas des cerises, mais de la raison et de la réflexion, certaines vérités apparaîtront qui ne seront pas du goût de tout le monde.
Est-ce bien au nom de la liberté d’expression nationale que ces caricatures ont été publiées ?
Les Français se rendront alors compte que toutes ces malheureuses victimes n’ont été assassinées que pour la prétendue « liberté d’expression » de quelques-uns.
 Les policiers ne sont pas tombés pour la liberté d’expression de Charlie Hebdo mais pour protéger la liberté de provocation de quelques caricaturistes qui, hélas, ont payé très cher, et l’ont fait payer trop cher !
À « Market Cacher », ceux qui ont été lâchement assassinés ne l’ont pas été pour la liberté d’expression de Charlie Hebdo mais parce qu’ils étaient juifs.
La liberté d’expression est-elle un droit exclusivement réservé à la gauche, qu’elle soit extrême ou communiste ?
La liberté d’expression donne-t-elle le droit de blasphémer ?
 La laïcité autorise-t-elle à se moquer des autres religions ?
 Il ne faudrait pas qu’elle devienne elle-même une religion qui condamne les autres.
Je me pose la question quand j’entends la fille de Wolinski, quelques heures seulement après que son père l’a quitté, s’écrier : « J’espère qu’après ça, plus personne ne votera Le Pen… »
Comme épitaphe, Wolinski méritait mieux que cette haine incontrôlée.
Est-ce Le Pen qui a tiré avec une kalachnikov ?
 Est-ce Le Pen qui motive des assassins ou des caricaturistes inconscients de la haine que leurs dessins peuvent susciter et du danger mortel qu’ils encourent… et qu’ils font encourir à d’autres ?

Je me pose également la question quand Charb quitte ce monde à l’écoute de partisans qui, poing levé, entonnent « L’Internationale » ?
 Dessinaient-ils pour nous tous ou uniquement pour eux ?
Pour s’être exprimés librement mais sans provocation outrancière, Robert Ménard, Éric Zemmour et Philippe Tesson ont été « remerciés » par les médias qui les employaient.
Fort heureusement, ils n’ont pas été assassinés mais leurs propos ont été condamnés par cette même gauche qui s’approprie la liberté d’exprimer ses propres idées et l’interdit aux autres.
Des milliers d’êtres humains sont massacrés chaque jour au nom de leur religion, parce qu’ils sont chrétiens, musulmans, juifs.

A-t-on le droit moral d’en faire tuer quelques-uns de plus au nom d’une provocation inutile ?
 Parce que quelques dessinateurs ont voulu faire rire 30.000 lecteurs de gauche aux dépens d’une religion, et au nom d’une prétendue liberté d’expression, on comptabilise aujourd’hui les victimes ! Certes, il ne s’agit pas là de l’unique motivation des terroristes, mais cela aura été un déclencheur et cela aurait pu être évité.

Tout comme cette dernière une de Charlie, qui ne fait pas rire grand monde, aurait pu être également évitée car elle n’a eu comme impact qu’un soulèvement quasi général dans les pays musulmans et de faire ainsi d’autres victimes.

Émeutes, églises incendiées, drapeaux tricolores brûlés, commerces français détruits, ambassades menacées.

 Et demain ?

Dieu sait que je suis aux antipodes de ces djihadistes, ces « fous d’Allah » qui imposent l’islam par la terreur et le sang, mais cette dernière caricature aura peut-être pour conséquence la motivation de quelques futurs assassins.

 On peut mettre sa vie au bout de ses idées, mais est-ce que cela vaut la peine de mourir pour des caricatures ?

J’espère que Charlie sera pardonné !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.