vendredi 30 janvier 2015

Appel aux sondés : arrêtez vos conneries, réfléchissez avant de répondre. Appel aux sondeurs : sondez-moi.

Le 30/01/2015




Je m'adresse à mes 1 015 compatriotes, constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas), qui ont répondu à une enquête réalisée par internet les 22 et 23 janvier, qui ont répondu, dans la proportion de 31%, que selon eux François Hollande est "un bon président" et qui ont fait bondir sa cote de popularité de 10 points en janvier.

 
Je m'adresse à eux pour leur dire le fond de ma pensée (guère profonde, mais pas dépourvue de fond pour autant), et leur dire que je les considère comme des branquignols, de pauvres ploucs bornés, bref, des cons.
 
Ainsi, pour ces personnes, il a suffi de voir Hollande marcher 300 mètres sur le Boulevard Voltaire en compagnie d'une cinquantaine de dirigeants étrangers le 11 janvier pour leur faire oublier que c'est ce même président Hollande qui leur a promis il y a deux ans une inversion prochaine (l'échéance de l'engagement était fin 2013) de la courbe du chômage, qu'ils n'ont jamais vue se produire. Bien au contraire !
Le chômage !

 Un traumatisme, la détresse dans les familles, une calamité, le désespoir des jeunes, le désespoir des seniors, la hantise de ceux qui se trouvent entre les deux...
Que pèse une marche d'indignés Boulevard Voltaire pendant une heure comparée aux 3,5 millions de demandeurs d'emploi en métropole (record absolu)...
En 4 ans, le nombre total de demandeurs d'emploi a augmenté de 25%, soit 1,2 million de personnes, en 4 ans, près de la moitié de jeunes n'ont pas pu trouver leur place sur le marché du travail.
 En 2011, Pôle Emploi collectait mensuellement environ 280 000 offres nouvelles.
Aujourd'hui, Pôle Emploi en collecte moins de 215 000 mensuellement.
 
Le 27 janvier TF1 a affiché dans son JT une carte de la création d'emplois chez nous et les pays voisins.
Pour 31% des sondés (donc des Français) Monsieur Hollande est "un bon président".
 
Bande de cons !
 
Je sais, ça fait beaucoup de cons, mais cons quand même.
 
Quand on est con, on est con.
Qu'on ait vingt ans, qu'on soit grand-père,
Quand on est con, on est con.
Entre vous, plus de controverses,
Cons caducs ou cons débutants,
Petits cons d' la dernière averse,
Vieux cons des neiges d'antan.

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.