samedi 29 août 2015

Violences contre les gendarmes et policiers : 20 victimes par jour


Home ACTUALITE Société

Par Christophe Cornevin
Mis à jour le 28/08/2015 à 20:19
Publié le 28/08/2015 à 19:57


Crédits photo : Dragan LEKIC/Libre arbitre/Dragan LEKIC/Libre arbitre

Pas moins de 7603 membres des forces de l'ordre ont été blessés en opération l'an dernier. «Le tabou de l'autorité est en train de tomber», déplore Pascal Lalle, directeur central de la sécurité publique.

Selon un bilan porté à la connaissance du Figaro, pas moins de 7603 membres des forces de l'ordre ont été blessés en opération l'année dernière.
Soit près de vingt victimes par jour.
 Depuis 2008, les chiffres ont explosé de 46 %.
Alors que les gendarmes dénombrent 1769 victimes à la suite d'une agression, les policiers recensent de leurs côté 5834 blessés en mission.
 Le mépris ne cesse de croître à l'égard des porteurs de l'uniforme.
 Comme si l'immense élan de sympathie du 11 janvier dernier au lendemain des attentats qui ont ensanglanté la région parisienne avait masqué la haine viscérale d'une frange de la population.
«Le tabou de l'autorité est en train de tomber dans certains secteurs géographiques, déplore Pascal Lalle, directeur central de la sécurité publique, à la tête de 66.000 hommes.

Le policier, représentant de l'État et des pouvoirs publics, focalise une certaine révolte de la part d'individus qui ne répondent plus aux injonctions, qui agressent avec parfois la volonté de tuer.»

Selon nos informations, 805 gendarmes ont également été agressés avec des armes en 2014, soit un bond de 28% par rapport à la même période de l'année précédente.
Il s'agit là de la hausse la plus significative jamais enregistrée depuis dix ans.

Retrouvez l'intégralité de l'article sur le Figaro Premium et dans l'édition du samedi 29 août du Figaro.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.