samedi 28 novembre 2015

Finlande: Le premier ministre appelle a une réunion de crise, suite au viol d’une fillette de 14 ans par 2 migrants


Le 28/11/2015


 PM Juha Sipilä Image: Yle


Le Premier ministre Juha Sipilä a convoqué une réunion de crise avec les ministres de l'Intérieur et de la Justice pour une affaire de  viol présumé dans sa ville natale de Kempele, près de Oulu.

MTV rapporte que les deux suspects sont des demandeurs d'asile en provenance d'Afghanistan.

Le Premier ministre de la Finlande Juha Sipilä a convoqué une réunion de crise pour discuter d'une affaire de viol dans sa ville natale de Kempele, juste au sud de Oulu, dans laquelle une jeune fille de 14 ans a été agressée.
 Les deux suspects en garde à vue sont des étrangers de moins de 18 ans,  MTV rapporte que ce sont des demandeurs d'asile en provenance d'Afghanistan, âgés de 15 et 17 ans .
Deux passants sont intervenus lors de l'agression, qui a eu lieu autour de 22h30 le lundi.

Des chiens policiers ont remontés les traces des agresseurs présumés dans un immeuble résidentiel où les deux hommes ont été retrouvés.

 Ils n'ont pas encore été interrogé car il y a une pénurie d'interprètes.

Mardi au Parlement, Sipilä a dit qu'il rencontrerait le ministre de l'Intérieur Petteri Orpo et le ministre de la Justice Jari Lindström afin d'examiner si la législation finlandaise devrait être modifiée à la lumière de cette agression.

"Ceci est un acte grave, dégoûtant et condamnable, si l'information dans le domaine public est vraie", a déclaré Sipilä, il faudra voir si les demandeurs d'asile doivent être automatiquement expulsés quand ils sont coupables d'infractions graves.

En Septembre Sipilä avait offert sa maison de Kempele pour loger les demandeurs d'asile.

source

1 commentaire:

  1. et cela continue!!! vraiment, il faut etre stupide les lois sont faites par et pour des gens du pays en question pour sa culture etc.. . mais non pour des gens d une "culture" differente et souvent antagoniste!

    RépondreSupprimer

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.