dimanche 1 décembre 2019

Delevoye… de garage

 
 


Nicolas Gauthier a décrit, récemment, dans ces colonnes, « L’incroyable talent d’Emmanuel Macron pour creuser sa propre tombe électorale ».

Comme tous les grands génies, le génie macronien est protéiforme.

Une de ses plus brillantes facettes en est l’art de choisir le plus nul parmi les plus nuls pour l’élever au rang de collaborateur proche.
Et aucun ministre ne fait exception, avec souvent des talents de nullité vraiment exceptionnels.
Jean-Paul Delevoye est un de ceux-là.

Haut-commissaire aux retraites, il s’essaie brillamment à une science (l’économie politique) à laquelle ses études d’agriculture ne l’ont pas vraiment préparé.
Notons qu’il sort du même lycée amiénois qu’Emmanuel Macron, avec évidemment quelques années d’avance.
Sa biographie ne dit pas s’il fut élève de Mme Macron.
Une vraie pépinière, ce lycée La Providence, Monsieur le haut-Commissaire nous le prouve en nous expliquant doctement :
« Je suis très frappé de la réaction des peuples européens, puisque la démographie européenne et son vieillissement fait (sic) que si on veut garder le même nombre d’actifs dans la machine économique […], il va falloir 50 millions de population, entre guillemets, étrangères pour équilibrer la population active en 2050, en Europe. »
De la parole du maître, je déduis que les gains de productivité continus de l’économie ne servent à rien puisqu’il faudra, dans une génération, autant d’actifs que maintenant.
J’en déduis aussi que les millions d’étrangers venant en Europe sont attirés par le travail, pourtant plutôt rare, et non, comme je le croyais, par les allocations et subsides distribués.
J’en déduis, enfin, qu’encourager la natalité chez les populations autochtones d’Europe n’a aucun intérêt.
Moi aussi, je suis très frappé… par la qualité et la nouveauté du raisonnement de Monsieur le haut-commissaire.
Mais, entraîné par son génie, Jean-Paul Delevoye nous livre une fulgurante vision de l’histoire contemporaine :
« …on est dans un moment très malsain de notre démocratie où on cherche à jeter en bouc émissaire : c’était hier le Juif, aujourd’hui c’est le musulman, après-demain ce sera encore un autre, il faut […] qu’on arrive à combattre ce climat malsain parce que l’économie dépend du nombre de personnes qui travaillent. »
Mettre de la sorte en parallèle le sort des Juifs sous l’occupation nazie et celui des musulmans dans la France actuelle est osé.
« Douteux et inacceptable », a dit le député Éric Ciotti.
On dirait du Mélenchon.

Après Sibeth Ndiaye défendant, hier, la réforme au nom des gilets jaunes, cette nouvelle sortie de M. Delevoye augure mal de la qualité de l’argumentaire du gouvernement et témoigne plutôt de la panique qui gagne ses rangs à l’approche du 5 décembre.

Jean-Charles Mignard

3 commentaires:

  1. Pourquoi tant de migrants nécessaires ? Outre le fait qu'il n'y a pas de travail et bientôt plus personne pour payer cotisations et impôts, je note qu'il y avait en France en 1945 40 millions d'habitants. 74 ans plus tard (2019) 67 millions, soit 27 millions de plus et on doit faire venir des migrants ??? Je ne suis ni énarque, ni people, je suis une simple sans-dent.

    RépondreSupprimer
  2. les cosmopolites de la synaguoge veulent faire venir plus dimmigres car le but est de faire disparaitre les nations
    ces feujs sont fanatiques et par contre en israel ils ne veulent pas un seul immigres
    bizarre car limmigration est soi disant une chance
    nous le constatons tous les jours avec les vols ou prieres de rue ou viols ou vente de drogue
    il faut faire le menage et vite en mettant des politiques blancs chretien et patriote
    nous devons virer ces judeo francmacon au plys vite sinon la France va disparaitre

    RépondreSupprimer
  3. les juifs controlent la France suffit de voir le diner du crif ou tous nos politiciens se prosternent
    en europe cest pareil car il existe un parlement juif europeen verifiez vous verrez
    ces memes juifs ont menes la France a limmigration de masse avec la loi debre qui etait juif
    mais aussi a la baisse des naissances de francais de souche avec la loi simone weil juive elle aussi
    chaque annee depuis pres de 20 ans cest 250 000 avortements de francaise
    soit presque 6 millions de francais de souche qui ne sont pas nait
    en echange on a importe massivement des musulmans grace a nos elites judeo francmacon

    RépondreSupprimer

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.