jeudi 23 mai 2019

«Papa pour qui tu vas voter aux européennes?» L’édito de Charles SANNAT

«Papa pour qui tu vas voter aux européennes?» L’édito de Charles SANNAT


par Charles Sannat | 23 Mai 2019 |

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

J’ai quelques enfants à la maison, et en cette période d’élections européennes, évidemment, le sujet est régulièrement abordé, que ce soit dans les cours des récré, avec les copains, les profs ou les maîtresses pour mes plus jeune et évidemment lors de nos repas à table.

La question qui devait-être posée fût bien posée!
« Dis papa, pour qui tu vas voter aux européennes »?

Vaste sujet mes enfants.
Mais, avant de ne pas répondre à votre question (oui je sais même en famille mes raisonnements peuvent être tortueux, mais jamais tordus contrairement à d’autres!), il faut que je vous parle de l’article 3 de notre Constitution. 
La Constitution les enfants, c’est ce qui fixe les grands principes de fonctionnement de notre pays, de nos institutions et de nos droits. 
La Constitution est la base de tout, et autrefois, l’esprit de notre Constitution était fort beau. 
Ces derniers temps l’esprit et la lettre se sont quelques peu désaccordés.

Article 3

Modifié par LOI constitutionnelle n°2008-724 du 23 juillet … – art. 1

La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice.

Le suffrage peut être direct ou indirect dans les conditions prévues par la Constitution. Il est toujours universel, égal et secret.

Sont électeurs, dans les conditions déterminées par la loi, tous les nationaux français majeurs des deux sexes, jouissant de leurs droits civils et politiques.


« Il est toujours universel, égal et secret »! 
Voyez-vous les enfants, le vote est toujours secret. 
C’est important ce secret, et cela montre d’ailleurs les limites de la transparence que certains voudraient totale. 
Une transparence totale est à proscrire par tous les moyens car elle mènerait en réalité à une dictature. Souvent l’enfer est pavé de bonnes intentions. 
Vous devez comprendre que la Constitution préserve le secret de votre vote et de vos convictions politiques. 
C’est parce que le vote est secret que vous êtes libres de voter pour la liste ou le candidat que vous souhaitez sans être soumis à des pressions de quelques sortes que ce soit.
Ce secret du vote permet à chacun d’être libres. Ce n’est pas rien.

Vous vous apercevrez aussi quand vous serez grand, et vous avez déjà pu commencer à le voir, que les sujets politiques peuvent déchaîner les passions et provoquer de grandes disputes même au sein des familles! 
Il faut savoir donc être discret, et le vote fait partie de l’intimité politique de chacun. 
Vous pouvez vexer, être jugé, parfois être condamné par les autres, ou incompris, pris pour un imbécile, bref, la discrétion sur la chose politique est importante.

Oui mais toi papa tu n’es pas discret, ça se voit que tu n’aimes pas Macron!


Je n’ai rien contre l’homme, je pense même qu’il fait certaines choses bien, notamment une partie de la loi dite Pacte pour les petites entreprises, c’est essentiellement des mesures de type technique mais c’est utile pour simplifier la vie compliquée des petits patrons. 
Je pense en revanche, et Macron n’est pas le seul, tous l’on été avant lui, que la politique mondialiste et européiste actuelle est le cimetière de notre souveraineté, de la France et notre prospérité.

Plus nous avons d’Europe et moins cela va bien. 
On nous explique alors qu’il faut plus d’Europe, une Europe des peuples, une Europe sociale, une Europe gentille, une Europe aimable et puis les gens votent poliment pour l’Europe, parce que » l’Europe c’est la paix ». 
Puis nous avons moins de paix, moins de prospérité et plus de problèmes.

J’ai presque 45 ans, et comme vous, j’écoutais les grands même quand j’étais enfant. 
Le discours n’a pas changé, il n’a pas varié.
Le mensonge est le même et cela fait 40 ans qu’il dure.

Alors je ne vous dirais pas évidemment pour qui je vais voter, mais vous avez dans la belle brochette réunie dans cette petite vidéo tous ceux pour qui il est évident que je ne voterai pas parce qu’ils nous prennent pour des cons depuis 40 ans, ce qui commence à faire très long. Trop long!

Un homme politique a récemment dit, « on n’est pas un peu enceinte quand on est une femme. De la même manière on n’est pas un peu souverain. On l’est ou on ne l’est pas. »

La souveraineté de ne négocie pas. Elle ne s’abdique pas. Elle ne s’abandonne pas.

Vous êtes les seuls à être les mieux placés pour décider pour vous-même ce qui est bon ou pas.

C’est vous qui savez si vous avez envie de manger des pâtes ce soir ou des haricots verts, pas le camarade commissaire politique européen à l’alimentation dans sa tour d’ivoire à Bruxelles.

Au niveau national il en va de même.
 Les Italiens sont les mieux placés pour savoir ce qui est bon à Rome. 
Les Polonais pour décider de ce qui est le plus adapté à Varsovie…. etc.

L’Union Européenne est un terrible échec et ce sont les Anglais qui sont en train avec leur non-Brexit de rendre un fier service au Parlement européen en envoyant un énorme bataillon de députés eurosceptiques et pro-…Brexit tant le déni de démocratie est hallucinant.

L’Union Européenne est une structure où les commissaires européens qui édictent les directives sont nommés sans jamais être élus, et ces technocrates décident de ma vie sans que je ne puisse même les choisir.

L’implication d’un tel fonctionnement est évident. 
Quand ceux qui dirigent sont nommés et pas élus, alors vous n’avez pas à faire à une démocratie.

Il faut donc désigner l’Union Européenne pour ce qu’elle est à savoir une dictature même soft.

On ne négocie pas avec une dictature.

On la combat.

Vous pouvez donc en déduire que votre papa ne votera pas pour un parti « pro-européen » et « pro-mondialiste » et « pro-euro ».

Pour le reste, ce sera dans le secret de l’isoloir que les choses se passeront, et il en est mieux ainsi.





Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.