samedi 25 mai 2019

Un « artiste » qui nous veut du bien


 
NickConrad
 
 
Ce serait même plutôt un appel au meurtre de sa part.
 
Cette sangsue de nos prestations sociales et de l’argent de la connerie masochiste de ces bobos et autres macroniens de la bien pensence qui l’écoutent avec délectation veut tuer les blancs.
 
Ce qui ne fait pas bouger un cil de la CRIF, de la LICRA, des droits de l’homme et de toute la clique des défenseurs inconditionnels de la diversité colorée.
Silence radio également sur les crimes racistes dont sont victimes les fermiers blancs d’Afrique du Sud de la part d’artistes progressistes comme cette chance pour la France qui se fait appeler Nick Conrad.
Pourquoi un nom anglo saxon chez quelqu’un qui déteste le monde occidental mais qui vit à ses crochets ?
Voici un petit florilège de son répertoire:
 « Je rentre dans les crèches, je tue les bébés blancs, attrapez et pendez leurs parents, écartez-les pour passer le temps, pour divertir les enfants noirs petits et grands»
«Fouettez-les fort, que ça pue la mort et que ça pisse le sang»
«Ce que je pense de leur identité nationale et de leur hymne à deux balles. Je vais te faire un dessin, ça risque d’être indécent de voir comment je me torche avec leur symbole écœurant »
Pendant que ce connard nous insulte, des soldats français se font tuer pour lui dans son pays le Mali. Partout ailleurs, pour ces appels à la haine, il aurait de gros ennuis.
Mais comme en France, c’est bien connu les seuls racistes sont les blancs car les africains eux ne le sont pas et puis comme ils ont souffert de la colonisation, ils ont droit à notre compréhension et à toutes nos excuses.
Les juges ont donc estimé que ces propos vulgaires voulaient dénoncer le racisme de la société française hérité de son passé colonial et n’excédait pas les limites de la liberté d’expression.
Où est-elle respectée la liberté d’expression quand un Zemmour est envoyé devant la 17ème Chambre Correctionnelle pour avoir dit que la majorité des violeurs étaient africains ?
Et ce n’est pas la ridicule amende de 5000 € avec sursis qui ont empêché ce rappeur à fromage empoisonné à récidiver dans un nouveau clip du même cru que le précédent.
Pourquoi s’en priver quand on ne risque aucune punition !
Mais que diraient nos médias bien timides sur le sujet si un rappeur tout aussi odieux que ce « Nick Conrad » éructait comme lui «Je baise l’Afrique, je brûle le Mali, Tuez les enfants noirs, Pendez les noirs, etc, etc… »
Et le CRAN qui défend bec et ongles les gens de couleur, quelle serait sa réaction ?
Qu’on n’aille pas nous raconter que le racisme anti blanc n’existe pas !
Bien sûr ce sinistre quidam dira pour sa décharge qu’il faut prendre sa prose au second degré. Pourquoi se priver de mentir puisque ça marche.
Pour Nicolas Dupont Aignan c’est «en 30 ans de communautarisme, voila le résultat»
Résultat aussi d’un «Vivre ensemble» qui n’a jamais marché.
C’était seulement un vivre à côté qui n’a produit que des fruits pourris.
On voit là ce que donne ce communautarisme qui petit à petit s’est mis en place et qui sépare et antagonise les diverses populations jusqu’en arriver peut-être demain à une guerre éthique.

Ce qui n’empêche pas Macron et tous les immigrationnistes qui l’accompagnent de nous submerger jusque dans nos moindres campagnes de populations allogènes et inassimilables qui iront rejoindre le camp des rappeurs anti France.
Onyx

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.