vendredi 31 mai 2019

Rubrique : galéjades.

Résultat de recherche d'images pour "violence policière gilet jaune"
 
Le procureur de Paris galège.

Il annonce solennellement que certains des policiers violents que l’on voit à longueur de vidéos se comporter comme des nervis contre les gilets jaunes et les manifestants pacifiques seront, peut-être, éventuellement, on ne sait jamais, faut voir, un jour peut-être, poursuivis.

On a envie de lui poser une question : et les magistrats qui ont ordonné des gardes à vue illégales constituant autant de séquestrations arbitraires lourdement sanctionnées par le Code pénal, ils seront poursuivis pour cela ?
Il est vrai que cela serait peut-être amusant de le voir pratiquer une auto-poursuite !

En revanche ce qu’on aimerait bien c’est que le procureur de Paris redevenu soudain loquace nous explique pourquoi le MoDem et son patron François Bayrou sont depuis deux ans tranquilles comme Baptiste alors même qu’il est avéré qu’ils ont commis un joli paquet d’infractions avec ce qui apparaît comme la mise en place d’un détournement de fonds publics.
Dont pour les mêmes faits le RN et LFI ont fait l’objet des soins aux petits oignons du parquet et du pôle financier.
Sans parler bien sûr de François Fillon.
Et puis au passage ce serait sympathique de nous donner des nouvelles judiciaires de Benalla, de Richard Ferrand, de Muriel Pénicaud, d’Ismaël Émelien, d’Alexis Kholer, et autres préfets et hauts fonctionnaires menteurs.

Pardon ?
Ah ce n’est pas pareil, ceux là font partie du système Macron, le parquet de Paris ne va quand même pas les poursuivre.
Sinon à quoi ça servirait que Macron ait choisi lui-même le titulaire du poste de patron de celui-ci.

On se disait aussi…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.