mercredi 4 juillet 2018

Projets d'attentats de l'ultradroite : l'affaire fait un flop

 Résultat de recherche d'images pour "pistolet a fléchette"

Comme nous pouvions nous y attendre, le chef de file présumé d’un groupe d’ultradroite, dont les autorités redoutaient « un passage à l’acte violent » contre des musulmans, ainsi qu’un autre suspect, ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

 
Guy S., un policier à la retraite, et un autre membre de ce groupe nommé « Action des forces opérationnelles » (AFO) avaient été incarcérés le 27 juin dans l’attente d’un débat ultérieur sur leur détention provisoire.
Les deux hommes avaient été mis en examen pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle », après quatre jours de garde à vue.
Quatre d’entre eux avaient été alors placés en détention provisoire et quatre autres avaient été libérés sous contrôle judiciaire.
En attendant, il paraitrait que l'on ne peut pas interpeller les "fichés S".
On se demande bien pourquoi.
 
Michel Janva
Posté le 4 juillet 2018 à 19h21 | Lien permanent |

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.