dimanche 29 juin 2014

700 enfants privés de tournoi par l’installation d’une centaine de caravanes .

Publié le
Par Damien ENGRAND

 
 
CHARLEVILLE-MEZIERES (08). L’installation inattendue d’une centaine de caravanes sur les terrains de la Warenne a compromis le tournoi de l’Olympique Charleville-Mézières.
 
Ce devait être un week-end de fête pour les 700 footballeurs invités au tournoi d’été de l’Olympique de Charleville-Mézières.
Tout est tombé à l’eau avec l’arrivée inopportune, le 18 juin, d’une centaine de caravanes sur les terrains de football de la Warenne trois jours avant le coup d’envoi.

Un nouvel épisode qui illustre concrètement le manque d’aires d’accueil, voire leur inadaptation, pour les gens du voyage à Charleville-Mézières.
Le club local, qui comptait sur les bénéfices réalisés lors de ce tournoi pour acquérir des équipements ou financer des sorties pour ses licenciés, en est finalement de sa poche pour un bon millier d’euros. « Nous comptions dégager entre 3 000 à 5 000 euros de bénéfice avec la buvette et les repas. Tout cela devait profiter à l’école de football. Nous avions commencé à acheter des fournitures. Résultat, nous subissons un double préjudice puisque nous avons été contraints d’annuler le tournoi et le manque à gagner compromet l’achat de nouvelles tenues, de minis buts et les voyages d’animation comme celui prévu à Walibi », déplore le président, Jacques Fanchini.

Aucune solution de repli

Le responsable associatif a bien tenté de faire décamper les intrus.
 Sans succès. « Je me suis retourné vers la mairie, qui m’a expliqué qu’elle n’avait pas les moyens de faire partir les caravanes. Nous étions déjà inquiets, car une précédente mission avait déjà occupé les terrains. Ils avaient été rendus tassés et durs comme du caillou à cause du passage de véhicules et même de quads. Alors que la mission venait de partir, une autre s’est installée sans prévenir.
Je l’ai vue arriver. Elle causait un gros bouchon sur la voie rapide à l’entrée de Manchester ».
 
Sans solution de repli, Jacques Fanchini a baissé pavillon et annulé le tournoi : « Nous avions besoin d’un nombre important de terrains. Il y en a 9 à la Warenne, soit 18 au total une fois divisés en deux. Il n’y a pas d’autres endroits comme celui-là à Charleville-Mézières. Et puis, nous ne pouvions pas reporter le tournoi car les autres dates sont prises par les autres clubs. Je ressens un sentiment d’impuissance et beaucoup de peine pour tous les enfants qui attendaient ce tournoi, c’est un échec vis-à-vis d’eux et de leurs parents. »
 
En attendant que Charleville-Mézières apporte sa pierre au schéma départemental d’accueil des gens du voyage, la situation risque encore de se reproduire.
Sans plus de solution.

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.