dimanche 20 octobre 2019

Ils ont tué ma fille au Bataclan, et cette voilée ose pleurnicher !

 
 
Résultat de recherche d'images pour "patrick jardin bataclan"


 Publié le 17 octobre 2019 - par Patrick Jardin -

Je n’en crois pas mes yeux ni mes oreilles.

Une voilée partie assister à une séance plénière du conseil général de Bourgogne-Franche-Comté en compagnie de son rejeton a été interpellée avec juste raison par le conseiller Julien Odoul en raison de sa tenue vestimentaire complètement inadaptée dans l’enceinte même du conseil régional !

Moi qui croyais que cette honorable institution était laïque et que tout atteinte à la laïcité y était défendu !
Et bien j’en suis pour mes frais, comme l’a rappelé la présidente Dufay.
Pire, cette même présidente a eu le culot d’affirmer que la position de cet élu est une insulte à sa vénérable institution et aux valeurs de la République française.

ET BIEN MOI JE PENSE EXACTEMENT L’INVERSE, car cette femme voilée savait très bien ce qu’elle faisait et elle est venue avec son déguisement moyenâgeux pour provoquer.

La présidente Dufay fait honte à la France en réagissant de la sorte et en se couchant, comme malheureusement trop de nos compatriotes, devant le voile et les babouches.
Moi je dis STOP ! Y EN A MARRE de toutes ces provocations !
Ici nous sommes en France et en France, les femmes ont le droit de se promener en mini-jupes et tête nue.
Et si cela ne plaît pas à toutes ces voilées, il y a dans le monde 58 pays musulmans vivant sous la charia.
Elles y seront sûrement, je n’en doute pas, très heureuses.
Qu’elles n’hésitent pas à quitter la France pour y aller, et dans sa grande générosité, la France leur donnera encore 2 500 EUROS !
Quand je lis dans la presse que cette femme et son enfant ont été choqués par les propos de Julien Odoul…

C’EST MOI QUI SUIS CHOQUÉ ! QUE DEVRIONS-NOUS DIRE, MOI ET MON FILS, DE L’ASSASSINAT de Nathalie au Bataclan par ses congénères ?
Elle a le culot de déposer en plus une plainte.
Mais jusqu’où auront-ils tous les culots ?
Elle vient habillée comme au Moyen Âge perturber une séance dans une institution républicaine et elle a encore le culot de porter plainte ?
Et le pire c’est qu’elle a pratiquement le soutien de tous les merdias !
Pire, à Besançon, une poignée de collabos gauchos ont organisé une manifestation de soutien à cette voilée et une liste de 90 bobos, nantis pour la plupart, ne vivant même pas en France, a écrit à Macron pour demander que Odoul soit puni !

Même le RN, par sa présidente Marine Le Pen, désavoue un de ses élus !

On marche sur la tête !
Je serais curieux de voir comment cela se passerait en Algérie, où ils viennent de fermer la plus grande église du pays, eux qui réclament en France l’ouverture de mosquées, que l’État français, dans sa grande soumission et compromission, n’hésitera sûrement pas à leur donner.

FRANÇAIS, JUSQU’OÙ ACCEPTEREZ-VOUS CETTE SOUMISSION ?

JUSQU’OÙ ACCEPTEREZ-VOUS DE VOUS LAISSER DOMINER ?

QUAND RÉAGIREZ-VOUS POUR LEUR MONTRER UNE FOIS POUR TOUTES QUE CE N’EST PAS EUX MAIS À NOUS DE DIRIGER NOTRE PAYS ?

SERIEZ- VOUS DEVENUS DES LARVES ?

EN TOUS CAS, QUOI QU’IL PUISSE M’EN COÛTER, MOI JE SOUTIENS À FOND JULIEN ODOUL QUE JE NE CONNAIS PAS PAR AILLEURS.

Autre sujet, enfin si l’on peut dire.
J’ai lu dans la presse que Camaïeu avait été condamné par le tribunal pour avoir licencié une femme voilée !
La justice – comme la presse – est un repère de gaucho-collabos donc ce n’est pas surprenant ; ce qui l’est plus, c’est que désormais, en France, nous ne pouvons même plus décider des personnes que nous voulons ou pas embaucher.
Et c’est la justice qui décide qui l’employeur doit employer.
Dommage qu’ils ne décident pas qui va payer les charges sociales.
Parfois je me demande si mon combat contre l’islamisation sert à quelque chose ; parfois je me dis après tout, ces Français sont bien trop CONS ; après tout, qu’ils se laissent submerger par les musulmans et ils n’auront que ce qu’ils méritent : LA CHARIA.

Mais je suis rattrapé bien évidemment par l’image de ma fille sur la table de l’institut médico-légal où je suis allé la reconnaître, de mon fils et de mes petits-enfants, et par tous ces morts pour la France qui se sont battus pour notre liberté.

Et je me dis qu’il n’est pas possible que tout ce qu’ils ont fait pour la France soit réduit à néant et que je laisse tomber.

Patrick Jardin

source

1 commentaire:

  1. elle ne pleurniche pas mes ces pas elle quelle a tué votre filles mes les musulmans en etaits tué .

    RépondreSupprimer

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.