mercredi 31 décembre 2014

Ce soir, plus de 90.000 policiers et gendarmes… n’empêcherons pas 1.000 voitures brûlées.

 
561x360_voitures-brulees-a-saint-sylvestre

Ce soir, la France sera quadrillée par plus de 90.000 policiers, gendarmes, militaires et sapeurs-pompiers pour éviter le pire.

Des jeunes sauvages, s’adonnant à la barbarie, vont comme chaque année semer la terreur, agresser des gens qui auront la malchance de se trouver sur leur passage, et ils vont tout casser.
Ils se préparent déjà tandis que la majorité s’apprête à faire la fête, une fois n’est pas coutume car ce n’est pas vraiment la fête, en France.
 
« Sur la France entière, c’est 55.000 forces de l’ordre qui seront déployées dans tous les quartiers, dans tous les espaces, y compris les espaces ruraux (…) auxquelles s’ajoutent 38.000 sapeurs-pompiers qui sont mobilisés sur le territoire national », a déclaré le ministre Cazneuve qui ne voit même plus qu’une telle débauche sécuritaire n’est pas exactement conforme à la promesse que l’immigration est une chance pour la France.
 
Passant les Champs-Élysées en revue, il a ajouté : « Ce sont donc plus de « 90.000 forces de sécurité publique et de sécurité civile qui permettront aux Français de passer le réveillon et la nouvelle année dans de bonnes conditions ».
Et ce n’est pas vrai.
Pour passer le réveillon dans de bonnes conditions, les Français éviteront comme chaque Saint Sylvestre des quartiers entier, des zones aussi dangereuses qu’une cage aux lions affamés.
Si vous habitez Joué-les-Tours, par exemple, faites très attention où vous marchez.
 
Des émeutes sont attendues et les forces de l’ordre se préparent car les médias ont excité les haines et le ressentiment en accusant les policiers d’avoir inventé l’attaque terroriste du commissariat.
 
Les journalistes ont une telle prévenance pour l’islam qui décapite et viole qu’ils s’acharnent à tenter de démontrer que l’islam n’a rien à voir dans l’affaire de Joué…
« Il faut garder dans cette période l’esprit de la fête, avoir aussi à l’esprit les précautions à prendre », a ajouté Bernard Cazeneuve :
Paris et banlieue : il y aura près de 6.500 policiers, gendarmes et militaires, 2.000 sapeurs-pompiers, dont 1.700 policiers et gendarmes dans le quartier des Champs-Élysées, des associations, la Croix-Rouge, la Protection civile, l’Ordre de Malte et 300 bénévoles.
 
Paris est sur le pied de guerre pour le vivre ensemble.
 
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.