lundi 30 septembre 2013

Sang contaminé : une juriste lance un appel à témoins .

Elisabeth Fleury | Publié le 30 sept. 2013, 07h00  
                        
Si, à partir de fin 1985, les produits sanguins non chauffés n’étaient plus remboursés par la Sécurité sociale, les laboratoires Mérieux avaient gardé le droit de les exporter.

Si, à partir de fin 1985, les produits sanguins non chauffés n’étaient plus remboursés par la Sécurité sociale, les laboratoires Mérieux avaient gardé le droit de les exporter. (Media Access/Hubert Raguet.)
 
Vaste scandale des années 1980 et 1990, l’affaire du sang contaminé revient sur le devant de la scène : une juriste lance un appel à témoins en direction des malades étrangers contaminés par des lots français.
 
On croyait l’affaire du sang contaminé définitivement enterrée.
Elle pourrait revenir sur le devant de la scène, par la voix de malades du sida contaminés à l’étranger par des produits sanguins venus de France.
C’est ce qu’espère Géraldine Chavrier, doyenne de la faculté de la Sorbonne et agrégée de droit, qui vient de lancer cette semaine sur son site un appel à témoins.

http://www.chavrier.fr/


http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/l-affaire-du-sang-contamine-rebondit-a-l-etranger-30-09-2013-3181793.php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.