lundi 15 avril 2019

«Le retour de l’étalon or… même BFM en parle!!» L’édito de Charles SANNAT


Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,
 
Comme le disait justement le philosophe Arthur Schopenhauer « toute vérité franchit trois étapes. D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence ».
 
Il en va de presque toute les idées depuis l’exemple emblématique de Galilée et « pourtant elle tourne »!

Celle d’un changement de système monétaire international est une évidence qui finira par s’imposer et ce constat pouvait être fait il y a déjà 10 ans!
Je ne sais pas combien de temps prendra l’émergence de ce nouveau système, mais il est plusieurs évidences qui le rendent inéluctable.
Depuis 10 ans, la Chine pays émergeant a émergé.
Depuis 10 ans la Russie sous l’impulsion du monstre Poutine s’est considérablement redressée après son effondrement post-soviétique des années 90 et les funestes années Eltsine qui a vendu la Russie aux marchés et bradé les richesses russes.
Depuis les années 90 nous avons connu un monde bi-polaire coupé entre rouge et bleu, entre Otan et Pacte de Varsovie ou entre Est- et Ouest, à un monde unipolaire où régnait la « Pax Américana » et la domination sans partage des Etats-Unis, à la troisième étape d’un monde multipolaire où Russie, Chine, Inde et Etats-Unis veulent se partager la gouvernance mondiale.
La mondialisation souhaitée par les USA a enfanté de nouveaux équilibres et l’émergence de nouvelles puissances.
La montée de la Chine est remarquable, et son système politico-économique redoutable d’efficacité.
Lorsque l’infrastructure économique change, la superstructure politique (les modes de gouvernances) doit s’adapter.
Les crises matérialisent toujours la recherche de nouveaux modes de fonctionnement plus adaptés.
 
Lorsque vous disiez il y a 10 ans qu’il fallait acheter de l’or on vous riait au nez.
 
Lorsque vous disiez il y a 10 ans sur un plateau de BFM que la prochaine étape de la crise serait monétaire, on ne vous invitait plus et l’on disait de vous que vous étiez pessimiste.
Il y a 10 ans le terme complotiste n’était pas encore utilisé pour faire taire ceux ayant une pensée différente des penseurs ligne Maginot (ceux qui retardent de 2 guerres).
N’oubliez pas les étapes de la vérité.
D’abord, elle est ridiculisée.
Ensuite, elle subit une forte opposition.
Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.
 
Et pourtant elle tourne! Et le système monétaire sera réformé, et les épargnants ruinés!

Voici donc, que dans sur le plateau de Stéphane Soumier, sur BFM Business, a été évoqué la mise en place d’une nouvelle monnaie digitale sino-russe adossée… aux réserves d’or!!
Voici le résumé de l’échange entre les deux journalistes de BFM:
« La Russie est en train d’acheter de l’or à tour de bras, à quoi correspond cet appétit d’or à Moscou?…
Il y a 5 ans, la Russie annexe la Crimée, les sanctions occidentales sont mises en place.
Poutine dès 2015 fixe un objectif de reconstitution des stocks d’or.
Un ancien conseiller officiel indique qu’après s’être fourni aux limites de tout ce qui pouvait être produit en Russie, Moscou envisageait désormais d’importer de l’or et d’acheter sur le marché international.
Mais que va faire la Russie de tout cet or se demande « faussement naïvement » Stéphane Soumier?
Selon un ancien ministre portugais des affaires européennes la dimension des achats d’or par Moscou et Pékin signifie que l’on se prépare là-bas à une remise à plat du système monétaire international .
Une nouvelle expérience monétaire.
Une alternative au dollar qui n’est plus en mesure de servir de monnaie de réserve internationale, avec la création d’une monnaie numérique internationale adossée à des stocks d’or physiques.
A plus courts termes il s’agit d’une volonté à Moscou de se prémunir contre deux risques majeurs.
Le premier c’est qu’une crise financière interne survienne et le second c’est la crainte d’une nouvelle salve de sanctions.
Pour le premier ministre russe Medvedev jamais les Etats-Unis ne renonceront à leur régime de sanctions à l’égard de la Russie.
Les émissions de bons du Trésor russes à 5 ans et à 10 ans enregistrent un succès très fort (obligations russes), avec une demande des investisseurs étrangers particulièrement soutenue (les investisseurs non résidents).
La Russie emprunte à 11%!!
Le rouble a la meilleure performance des devises depuis le début de l’année selon l’agence Bloomberg car ces taux élevés poussent le rouble à la hausse
Et Stéphane Soumier de reprendre « épaté »… « Les stocks d’or de la Chine et de la Russie comme appui d’une nouvelle devise numérique digitale… »
Idée intéressante lui répond Benaouda Abdeddaïm…
« Intéressante effectivement c’est le qualificatif approprié… » conclu Stéphane Soumier pour mieux souligner le caractère surréaliste des échanges et des idées avancées.
« toute vérité franchit trois étapes. D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.
 
Une nouvelle étape vient d’être franchie!

Chez BFM, il vient d’y avoir la traversée du Rubicond!!!
L’idée d’une réforme du système monétaire international n’est plus ridiculisée.
Elle ne subit plus désormais qu’une forte opposition, elle est de moins en moins moquée.
Elle va désormais, progressivement s’imposer.
Ce n’est pas rien!
Autre chose précieuse que nous apprenons.
Les Russes, achètent de la production d’or… russe.
Les Chinois font d’ailleurs sensiblement la même chose, et les achats sino-russes sur les marchés internationaux sont relativement faibles ce qui expliquent pourquoi les prix ne poussent pas plus fort. La Chine comme la Russie produisent chaque année plusieurs centaines de tonnes d’or qui viennent alimenter les réserves officielles.
 
Vers le saccage des monnaies et l’émergence de nouvelles.

Pour régler la crise actuelle, il faudra aller au bout de l’accompagnement monétaire et en créant trop de monnaies nous allons volontairement saccager la valeur de ces dernières.
D’ici 10 ans, l’euro ou le dollar ne vaudront plus grand chose, mais le mouvement sera plus lent, plus doux, plus supportable que l’austérité nécessaire pour payer des dettes qui ne seront pas remboursées.
Il faudra donc mettre en place de nouvelles monnaies.
Ces nouvelles monnaies seront logiquement très certainement beaucoup plus « digitales », « numériques » que « papiers ».
Elles seront également logiquement très certainement adossées à des ressources tangibles et réelles pour donner « confiance ».
L’or est la monnaie.
Depuis 6000 ans.
Tout le reste n’est que du vent dont la valeur finit toujours proche de zéro.
Continuez à amasser des actifs tangibles.
Terres, immobilier, or ou argent et même actions (parts d’entreprises tangibles), mais laissez tomber tout ce qui de près ou de loin s’apparente à des titres de dettes comme par exemple les fonds euros de nos assurances-vie qui restent le placement préféré des Français, sauf évidemment, cas particuliers où les impôts sur les successions seraient très lourds.
 
L’or est la monnaie. Depuis 6000 ans. Et même BFM y vient… intéressant effectivement!
 
Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !
 
Charles SANNAT

1 commentaire:

  1. Très intéressantes analyses.
    Mais le système de l'étalon-or a déjà été mis en place au XXème,
    personnellement je crois plutôt à une monnaie basée sur la blockchain, dont le bitcoin est l'un des nombreux avatars arrivés au stade de la forte opposition : les propagandes officielle le présentent au grand public comme un moyen de fraude.

    RépondreSupprimer

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.