vendredi 20 novembre 2020

Dans l’ombre de Soros



Il est souvent question de ce personnage sans foi ni loi, qui trempe dans tous les mauvais coups. Contre les Nations, les frontières et l’intégrité des peuples.

Il n’est d’ailleurs pas le seul, car c’est toute une idéologie mondialiste, financière et idéologique qui suit la même ligne que Soros.

Les publicistes sont à leur service et les médias comme les grands journaux également. Bien sûr, cette influence publico-médiatique se retrouve dans tous les spots publicitaires. Ceux des banques, de la mode, du cinéma et même des transports, comme la SNCF.

L’engouement pour une certaine diversité, n’est plus conseillé mais forcé. Pas avec des règlements spécifiques (du moins, pas encore), mais d’une manière omniprésente, insidieuse, tout en restant subliminale. Technique, particulièrement efficace, car elle oblige à enregistrer malgré soi, un message porteur d’une information qui va tourner en boucle dans l’inconscient collectif.

Tout le monde sait qu’un slogan ou une image répétés cent fois s’inscrivent dans le mental d’une façon durable.

De cette façon, on fait accepter à n’importe quel témoin passif quelque chose qu’il aurait contesté auparavant.

Un exemple parmi d’autres. Mme Delphine Ernotte, présidente de radio France (si mes souvenirs sont bons), déclare qu’il y a trop de « blancs » dans l’audio-visuel. Très peu de réactions. Pourtant c’est une énormité de maladresse et de dédain pour ses compatriotes masculins. N’y a t ‘il pas que des africains dans les radios-TV africaines ? Ce qui est tout à fait normal !

Ces quelques mots devraient pourtant faire réfléchir le citoyen de ce pays qui paye régulièrement sa redevance TV.

Autre énormité. On apprend que pour incarner Sean Connery, dans James Bond, le rôle sera proposé à une artiste noire Lashana Lynch. Bizarre non ?

Et comme, on n’allait pas s’arrêter en si bon chemin, c’est un africain honoré par le cinéma « progressiste » actuel, Omar Sy, même si ses qualités d’artiste sont réputées médiocres, (en plus), qui prendra la place d’Arsène Lupin, dans un prochain film (ou bien navet) si vous préférez.

Alors, tant que nous sommes dans l’inversion des jeux de rôle, pourquoi pas Gérard Depardieu, pour représenter Mandela ?

On dira un jour que Clovis, roi des Francs, était un Bantou du Gabon.

Il s’agit à tout prix, de promouvoir le monde noir à la célébrité, quitte à falsifier l’histoire. Le tout, dans un sentiment de culpabilité et de repentance qui touche à la perversion. Tout en s’agenouillant pour faire acte de contrition pour la colonisation de nos ancêtres. Et en retour que reçoit-on ? La famille Traoré, qui rassemble 2000 manifestants pour cracher sur la France, accusée de « racisme ».

Et toute cette comédie suit une direction bien précise. Il s’agit de porter au sommet de la vertu, les mariages mixtes. Pas n’importe lesquels. Les couples blacks and white, mais dans le sens qui ne favorise pas le natif en recherche de l’âme sœur.

Les autorités mondiales l’ont imaginé. L’Europe doit se métisser et se féminiser. Sarkosy ne disait-il pas : « Si le métissage ne se fait pas naturellement, nous le forcerons ».

Paroles contraires à la pensée de De Gaulle, dans les années 60. « C’est bien qu’il y est des français bruns, noirs ou jaunes, mais s’ils sont trop nombreux la France ne sera plus la France ».

Obertone (journaliste essayiste) écrit:  » L’universalisme n’existe pas, tout le monde est le xénophobe de quelqu’un. L’homme cherche toujours à repousser l’autre qui ne lui ressemble pas ».

Actuellement, on ne fait que remplacer le réel par l’artificiel! Mais surtout ne pas en parler, car la 17ème Chambre correctionnelle, connue pour son amour de la liberté d’expression, guette par le trou de la serrure et frappe au portefeuille toute personne qui pense mal.

« Ceux qui n’acceptent pas qu’on lave le cerveau à un individu, lavent le cerveau de toute une Nation » (Louis Pauwels).

Onyx

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.