jeudi 19 février 2015

Le meneur des jeunes profanateurs de Sarre-Union serait un militant antifa.

Posté le 19 février 2015 à 15h40

D'après un twitt de Minute, et Twitter qui propage un article du Monde (abonnés) :

Capture d’écran (29)
 
art-monde-cimetière

Cliquer pour agrandir
 
Les petits gars ont un profil "sans histoire" :

[...]"L’un est le fils d’une institutrice, l’autre le petit-fils d’un proviseur.
Tous sont « calmes, discrets, pas bagarreurs, n’ont rien de spécial », disent leurs camarades.
Quatre sur les cinq habitent Sarre-Union, trois y sont scolarisés dans l’unique lycée.[...]
Pierre B. avait étrangement un ennemi déclaré : « le fascisme ».
 Il portait des slogans antifascistes sur ses vêtements.
 « On ne parlait pas politique mais si on évoquait le Front national, il se mettait sur ses deux pattes arrière et se mettait à grogner, raconte Gaëtan. Il prétendait se battre contre le fascisme et était très remonté contre la police. Il traitait les policiers et les militaires de fascistes, avec une hargne qui me mettait mal à l’aise. »"[...]

Etrange manie, que de "grogner" ainsi à l'évocation du FN...
 Le contact prolongé avec l'Education nationale, peut-être ?
 
Marie Bethanie

1 commentaire:

  1. Le coup de Carpentras a foiré ,ils défileront pas comme Mitterrand en tête du peloton avec tout les zélés de veaux ,aujourd'hui les Charlie ..

    RépondreSupprimer

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.