vendredi 23 juin 2017

Trois résultats passés presque inaperçus et pourtant porteurs de tant d’espérance !

 


Le 23/06/2017


De ces trois évènements doit naître une espérance dans le cœur des français qui sont profondément attachés à leur pays.

Trois résultats ont marqué ce second tour des élections législatives, et ceci sans que nos médias godillots (En marche !) n’esquissent la moindre analyse sur ce tiercé.
Serait-ce parce qu’ils sont porteurs d’une espérance pour la droite ?
Le premier est la défaite surprise de la « très modeste » belle-fille de notre cher Président sur la ville du Touquet.
 Tiphaine Auzière, suppléante de Thibault Guilluy pour les élections législatives et fille de Brigitte Macron (Trogneux), par ce piteux résultat, risque de faire faire la « trogne » aux nombreux militants d’En marche ! qui venaient en pèlerinage admirer la maison du couple présidentiel.
D’avoir gagné Étaples ne lui a donc servi à rien.

Le parcours « sans faute » de notre hôte jupitérien de l’Élysée, que nous vantent à longueur de journée les médias, prend l’allure d’une Bérézina.
La belle-fille du roi qui tombe au Touquet, c’est l’image d’En marche ! par terre.
Et le taux d’abstention record dans notre pays, c’est la réalité d’un pouvoir construit sur du sable.
Bref, la victoire de Daniel Fasquelle (LR) sur la circonscription du Touquet sonne le réveil des Français.
Le deuxième est la victoire d’Emmanuelle Ménard sur la sixième circonscription de l’Hérault.
C’est bien de la victoire d’un rassemblement des droites qu’il s’agit.
Qu’une femme porteuse de solides valeurs pour gouverner notre pays, ne devant sa réussite qu’à son talent et à sa fidélité aux idées de droite qui sont les murs porteurs du plan de redressement de notre pays, gagne une bataille contre « un Marcheur » est de bon augure pour l’avenir de la France.

Le troisième est le carton plein de Wauquiez en Haute-Loire pour ce scrutin législatif.
Isabelle Valentin et Jean-Pierre Vigier, conseillers régionaux de la région Auvergne-Rhône-Alpes, élus sur la liste du patron de la région, écartent les « Marcheurs » de ce département, lequel est plus sensible aux marcheurs de Saint-Jacques-de-Compostelle.
Sachant que Wauquiez, grand défenseur des valeurs de la droite populaire, va certainement devenir le nouveau président de LR, le ferment qui va faire se lever une « France Forte » est bien du côté du Puy-en-Velay.

De ces trois événements, passés sous silence par un monde journalistique massivement « En marche ! », doit naître une espérance dans le cœur des Français qui sont profondément attachés à leur pays.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.