jeudi 28 avril 2016

Lunel. Un élu socialiste préfère l’Arabie Saoudite et le Qatar à la Russie

 
Le 28/04/2016
 
Lunel. Un élu socialiste préfère l’Arabie Saoudite et le Qatar à la Russie
 
Publié par : Jordi Vives 27 avril 2016

27/04/2016 – 19h00 Lunel (Lengadoc-info) – Tribune libre –

 Les dictatures islamistes du Golfe persique ont la cote chez les socialistes français.

 Entre le Qatar, ce « partenaire stratégique » selon les mots du ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian, qui a acheté 24 rafales en 2015 pour plus de six milliards d’euros, et l’Arabie Saoudite dont le prince héritier, Mohamed Ben Nayef, a reçu des mains de François Hollande la Légion d’honneur, c’est vraiment le grand amour entre le gouvernement français et les dictatures islamiques du Golfe persique.

Des « alliés » très inquiétants

Des relations pourtant difficiles à justifier sur le plan moral. Alors que la France est en état d’urgence et en guerre contre le terrorisme islamiste, le gouvernement socialiste n’hésite pas à commercer et à multiplier les gestes amicaux envers l’Arabie Saoudite et le Qatar, deux pays connus pour faire partie des financiers du terrorisme islamiste dans le monde.
Pour rappel, le Qatar a soutenu et financé des groupes islamistes en Afrique du Nord et particulièrement au Mali (avant l’intervention militaire française) et en Libye, pays qui menace aujourd’hui de tomber sous la coupe de l’État Islamique.
 En Syrie, les saoudiens et les qataris ont financé le Front Al-Nosra, branche syrienne d’Al Qaida.
 Au Yémen, l’Arabie Saoudite commet massacre sur massacre au point qu’Amnesty International a dénoncé dans un rapport, « le mépris flagrant pour la vie des civils dont fait preuve la coalition militaire conduite par l’Arabie saoudite ».

De l’Élisée à Lunel, les socialistes soutiennent les dictatures islamistes


Des faits accablants qui n’empêchent pas les socialistes français de rester fidèles à leurs alliés du Golfe.
Un état d’esprit qu’on n’observe pas seulement à l’Élysée ou à Matignon.
Ainsi à Lunel, le conseiller municipal socialiste Noureddine Beniattou n’a pas hésité à prendre position en faveur de l’Arabie Saoudite et du Qatar qui « sont nos alliés ».
 Allant plus loin, Noureddine Beniattou affirme que contrairement à la Russie, « ce ne sont pas eux [l’Arabie Saoudite et le Qatar] qui portent la guerre à nos frontières ».
Une déclaration surprenante pour un élu municipal de Lunel, ville pourtant mondialement connue après qu’une vingtaine de ses habitants soient partis faire le Jihad et dont certains d’entre eux se sont donnés la mort dans des attentats suicides.

De la désintégration de la Libye à l’infiltration de jihadistes en Europe via les vagues migratoires et jusqu’aux attentats que connaît la France, l’islamisme, financé et soutenu par l’Arabie Saoudite et le Qatar, ne porte pas la guerre seulement à nos frontières mais au cœur de notre pays.
 
 
Lunel islamiste Noureddine Beniattou

Jordi Vives
Photos : Lengadoc Info
 
Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.