mardi 16 avril 2019

Le jour d'après

 
 
Résultat de recherche d'images pour "notre dame de paris incendie"

Anne-Sophie Chazaud

Réveil âcre. À l’émotion fait place la colère.

Sera-t-on promptement traité de complotiste si l’on rappelle qu’en quelques semaines un incendie volontaire a été déclenché à Saint-Sulpice, que Saint-Denis a fait l’objet de tentatives de destruction de l’orgue par un migrant pakistanais récidiviste, que de nombreuses églises sont attaquées chaque semaine et que l’on ne sait strictement RIEN quant aux causes de l’incendie de Notre-Dame ?

 Comment est-il possible d’orienter si promptement l’enquête sur la piste d’un acte involontaire ?
Au nom de quoi et selon quels indices alors que tout a été si vite embrasé ?
Comment écarter si promptement la piste criminelle ?

 Aura-t-on le droit de s’interroger sur qui avait accès au chantier ?
Ou bien serons-nous tous d’emblée cantonnés au rôle de nouveaux bâtisseurs de cathédrales et d’un quinquennat à la recherche de son second souffle ?


 Il faudra que nous puissions nous poser toutes les questions et avoir toutes les réponses.

Car pour le moment, nous en sommes très loin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.